Skip to navigation – Site map

Home

Les Nouvelles de l'archéologie rejoint le collectif des Revues en Lutte

La revue « Les Nouvelles de l’archéologie » a décidé lors de son comité de rédaction du 3 février 2020 de rejoindre le collectif des Revues en Lutte, contre les orientations contenues dans les trois rapports pour la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche, commandés par la ministre de l’ESRI.

La dynamique est d’une ampleur inédite, à la hauteur des dangers que font peser sur l’avenir de la Recherche les principales propositions de ces trois rapports. Face à un constat pourtant partagé d’appauvrissement, de fragilisation et de précarisation de la Recherche et de l’Université, les seules réponses apportées par ce rapport sont : mise en concurrence, orientation des financements sur des procédures de « performance » jamais expliquées, et précarité des emplois par des CDD de projets ou des « tenure-tracks ». Cette LPPR, qui ne fera qu’aggraver les inégalités et augmenter la précarité, nous la refusons.

En tant que revue scientifique, nous participons au partage et à la diffusion des connaissances, non seulement pour la communauté universitaire et de la recherche, mais au-delà pour l’ensemble des citoyens. Nous en garantissons le sérieux et la qualité, là où la quantité (via la bibliométrie), s’est trop souvent imposée ces dernières années comme le principal, voir seul, facteur d’évaluation, et le serait plus encore dans la loi à venir.

En tant que revue dédiée à l’archéologie, nous avons pleinement conscience des méfaits de la précarité et de la concurrence, imposée depuis trop d’années à ce secteur, où la récente réforme de l’assurance-chômage n’a fait qu’aggraver la situation des personnels de ce secteur.

Parce que nous refusons un modèle de compétition et de « performance » guidée par un principe de « darwinisme social » qui n’a pas sa place dans l’univers scientifique, parce que nous rejetons un modèle de précarité imposée au service public de la Recherche, de l’Université, de l’archéologie, de l’édition, parce nous défendons une recherche libre, créative, et sereine, disposant des pleins moyens pour être menée, parce que nous voulons une Université ouverte, stable, pérenne, nous rejoignons et participons aux actions du collectif Revues en Lutte.

Présentation

The Nouvelles de l’Archéologie present the main trends and challenges facing archaeology in France and abroad. Each issue of the Nouvelles de l’Archéologie includes information on the latest scientific policies, on archaeological teaching and training, on the organisation and undertaking of research, on funding and employment opportunities. Also listed are various meetings and congresses, and issues relating to the preservation and presentation of the archaeological heritage, including publications, audiovisual productions, internet sites and other means of communication. In addition, every other issue contains a special thematic section.

Published with the support of the Institute for Humanities and Social Sciences (INSHS) and the French Ministry of Culture.

Latest issue
161 | 2020
Archéologie et grande transition

Edited by Marie-Hélène Moncel and Geoffroy de Saulieu
Couverture
More about this picture
Credits: Stéphen Rostain
  • Logo Éditions de la Maison des sciences de l'homme
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search