Navigation – Plan du site

Géographie du numérique en Afrique : les colloques d’Abidjan et de Dakar (2017)

Alain François Loukou

Texte intégral

  • 1 Le sujet des TIC en Afrique mériterait à lui seul un article de synthèse. Ce n’est pas le lieu, dan (...)

1Au cours du dernier trimestre de l’année 2017, les départements de géographie des Universités Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et Cheick Anta Diop de Dakar (Sénégal) ont organisé, chacun, un colloque sur le numérique en Afrique1. À Abidjan, la thématique centrale était : « Numérique, espace et société en Afrique subsaharienne ». À Dakar, les participants ont travaillé sur le thème de « Les villes intelligentes à la croisée des politiques publiques et des innovations par le bas dans les pays du Sud ». Ces deux rendez-vous scientifiques étaient organisés par des géographes.

« Numérique, espace et société en Afrique subsaharienne » (24 - 26 octobre 2017, Abidjan, Côte d’Ivoire)

2L’Institut de Géographie Tropicale (IGT, Abidjan) a organisé un colloque international sur le thème « Numérique, espace et société en Afrique subsaharienne » qui a réuni plusieurs participants venus d’Afrique et d’Europe.

Les principaux axes du colloque

3Le premier axe, intitulé « Économie du numérique et agriculture », a réuni des communications essentiellement centrées sur les problématiques liées au développement du secteur agricole en Afrique subsaharienne. A travers des études de cas, les intervenants ont montré comment l’intégration des outils numériques dans les techniques de production et les systèmes de commercialisation des produits agricoles contribue au dynamisme de l’agriculture en Afrique subsaharienne.

4Le deuxième axe, « le numérique et la dématérialisation des échanges marchands », a considéré les implications de l’innovation sur le commerce traditionnel ; sur l’apport des terminaux mobiles dans le développement de l’e-commerce des entreprises de distribution (locales et multinationales, cybercommerçants) ; sur le commerce informel face à la dématérialisation des échanges ; sur la consommation, le tourisme et le transport. Il a été question de mettre en relief l’apport du numérique dans les stratégies de vente ou de distribution des produits dans un contexte mondial considérablement impacté par le numérique.

5Le troisième axe a porté sur « les services financiers et l’économie du numérique ». Ont été présentées les innovations en matière de moyens de paiement, de transactions, de transports et transferts de fonds à l’ère du numérique.

6Les communications faisant partie du dernier axe (« Économie du numérique et le développement urbain ») se sont inscrites dans le contexte de la ville intelligente (smart city). Parmi les thèmes étudiés, retenons : l’implication du numérique dans le développement des villes africaines, la vidéosurveillance, la géo localisation, l’adressage, les exigences dans le choix d’habiter et du mode d’habiter, les déchets issus des matériels électroniques dans les grandes villes africaines. Par ailleurs, partant du fait qu’en Afrique subsaharienne, de nombreux pays ont leurs économies mises à mal par la cybercriminalité, les communications ont également porté sur les diverses formes de cette infraction telles que la criminalité liée au piratage informatique, les arnaques liées aux opérations de transactions financières mobiles (m-banking) ainsi que les accidents de la circulation liés à l’utilisation abusive du téléphone au volant.

Émergence de la géographie des TIC en Côte d’Ivoire

  • 2 Géographe français spécialiste des espaces tropicaux (Université Michel de Montaigne, Bordeaux III)
  • 3 Il a ainsi notamment évoqué les travaux de Alain François Loukou (Université de Bouaké), Désiré Dab (...)

7Lors de sa leçon inaugurale, le Professeur émérite François Bart2 a présenté la genèse de la géographie des TIC et de l’information et de l’innovation technologique. A la suite de recherches menées sur la toile, il a relevé les travaux pionniers effectués par le Professeur Henry Bakis. L’orateur a mentionné, les travaux plus récents de chercheurs africains dans cette même discipline3. Il a fortement espéré un plus ample développement d’une géographie des TIC dans les universités africaines, à côté des autres disciplines géographiques, sur ce continent qu’il a qualifié d’avenir.

8Lors de ce colloque, sept doctorants de l’Université Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), encadrés par le signataire de ce compte-rendu, ont fait des communications remarquées. Au-delà, par la variété de leurs sujets et espaces d’étude se rapportant à l’écosystème numérique ivoirien, ces doctorants sont en train de contribuer significativement à l’émergence de la géographie des TIC à l’Université de Bouaké et plus largement dans l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire. Dans cette perspective, l’introduction, en 2017, du signataire de ce compte-rendu dans la Commission des études africaines de l’UGI (Commission C16.40) pourrait contribuer au renforcement d’études de géographie des TIC sur le continent africain. Le colloque inaugural de la Commission, prévu à la mi-mai 2018 à Windhoek (Namibie), devrait être l’occasion appropriée pour une action de communication visant à promouvoir la géographie des TIC dans les universités africaines.

Colloque international 2017 sur les territoires numériques (Dakar, Sénégal, 21 au 23 novembre 2017)

  • 4 Voir notamment les réflexions de Henry Bakis et Gabriel Dupuy (2012), « A propos de la notion de ‘v (...)

9Le concept de villes intelligentes fait florès depuis quelques années maintenant dans les milieux académiques4. C’est dans ce contexte que le département de géographie de l’Université Cheick Anta Diop à Dakar au Sénégal a organisé du 21 au 23 novembre 2017, la première édition du Colloque International sur Les Territoires Numériques.

  • 5 Cadres théoriques et méthodologiques de mise en œuvre de villes intelligentes ; approches pluridisc (...)
  • 6 Accès aux TIC, usages et innovations numériques ; outils, applications et objets connectés en terri (...)
  • 7 États et collectivités territoriales face aux défis du numérique ; fractures et nouvelles formes d’ (...)
  • 8 Politiques publiques de promotion de la ville intelligente ; cadre institutionnel, structures et mé (...)

10Ce colloque a été organisé autour de la thématique principale « Les villes intelligentes à la croisée des politiques publiques et des innovations par le bas dans les pays du Sud ». S’inscrivant dans une approche pluridisciplinaire, le colloque était articulé autour de quatre thématiques majeures : théories, concepts et pratiques de villes intelligentes5 ; services urbains et innovations dans une ville intelligente6 ; diffusion, territorialisation des innovations et gouvernance de la ville intelligente7 ; Gouvernance de la ville intelligente8.

La géographie des TIC en Afrique

  • 9 Au nombre des posters présentés pour la communication de l’information scientifique, à des moments (...)

11Le Professeur Emmanuel Eveno (Université Toulouse II Le Mirail) a ouvert les séances sur le thème « TIC, Géographie et territoires urbains ». Faisant l’historique de la géographie des TIC, il a noté que les géographes français, et plus particulièrement le Pr Henry Bakis, ont notablement contribué à formaliser cette nouvelle branche au sein de la discipline géographique. Il a remarqué aussi que plusieurs chercheurs africains œuvrent aujourd’hui à vulgariser cette spécialité dans les systèmes éducatifs supérieurs de certains pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. A ce titre, il précisera que certains enseignants, comme le Pr Loukou, ayant autrefois travaillé dans le cadre de leurs thèses de doctorat sous la direction du Pr Bakis, poursuivent l’œuvre pionnière de ce dernier en Afrique, à travers les doctorants qu’ils sont en train de former à leur tour. Cette tendance a été sensible car de nombreux géographes venus des universités francophones d’Afrique, ont présenté leurs travaux (communications et posters9).

Visite d’une ville intelligente africaine

12Pour coller au thème principal du colloque, et articuler les approches théoriques et pratiques, une visite du Pôle urbain de Diamniadio, situé à une quarantaine de kilomètres de Dakar, a été programmée pour les participants au colloque.

13La création ex nihilo de ce Pôle qui se veut un modèle africain de ville durable et intelligente, a été considérée par le Président sénégalais Macky Sall comme son « legs le plus important aux générations futures ».

Haut de page

Notes

1 Le sujet des TIC en Afrique mériterait à lui seul un article de synthèse. Ce n’est pas le lieu, dans cette note de recenser les travaux sur ce thème. Nous renvoyons seulement à quelques ouvrages :
- Bonjawo Jaques (2011), Révolution numérique dans les pays en développement. L’exemple africain, Dunod, Paris.
- Laulan A.-M. (coord., 2011), « Le développement durable en manque de communication », LES CAHIERS DU CEDIMES, vol. 5 - 3, Paris, L’Harmattan (voir : le chapitre « Bilan critique de l’aide au développement numérique de l’Afrique », dû à Philippe Vidal, pp. 45-60).
- Nonjon Alain (Ed. 2011), L’Afrique des nouvelles convoitises, Ellipses, collection marketing, septembre 2011, 144 p. (voir : le chapitre 4, « L’aide au développement dans le domaine des TIC : entre logiques techno-marchandes et charity business », dû à Philippe Vidal, pp. 89-100).
- Vidal Philippe, Desbordes Françoise (2006), Les technologies de la société de l’information (TIC/SIG) au service de l’aménagement et du développement des territoires en Afrique de l’ouest, Université de Toulouse le Mirail (Toulouse), 69 p. Disponible en ligne (ouvrage à destination des professionnels du développement local en Afrique sur les TIC et développement territorial).

2 Géographe français spécialiste des espaces tropicaux (Université Michel de Montaigne, Bordeaux III).

3 Il a ainsi notamment évoqué les travaux de Alain François Loukou (Université de Bouaké), Désiré Dabié Nassa (Université d’Abidjan) et Ibrahim Sylla (Université de Dakar).

4 Voir notamment les réflexions de Henry Bakis et Gabriel Dupuy (2012), « A propos de la notion de ‘villes intelligentes’« Netcom, 26-3/4 pp. 373-374. En ligne : http://journals.openedition.org/netcom/1077.

5 Cadres théoriques et méthodologiques de mise en œuvre de villes intelligentes ; approches pluridisciplinaires de la ville intelligente ; modèles de villes intelligentes et contextes d’expérimentation ; dimensions sociales, politiques, économiques et environnementales de la ville intelligente.

6 Accès aux TIC, usages et innovations numériques ; outils, applications et objets connectés en territoires urbains ; mobilité et transports au temps de l’intelligence territoriale ; accès à l’information et aux documents administratifs dans une ville intelligente.

7 États et collectivités territoriales face aux défis du numérique ; fractures et nouvelles formes d’inégalité et d’exclusion sociales ; innovations numériques et partenariats pour la diffusion sociale ; cadre réglementaire et référentiels à l’action liée au numérique.

8 Politiques publiques de promotion de la ville intelligente ; cadre institutionnel, structures et mécanismes de gouvernance d’une ville intelligente ; ingénierie financière et technique relative à la ville intelligente ; citadins et communautés au sein d’une ville intelligente.

9 Au nombre des posters présentés pour la communication de l’information scientifique, à des moments de forte affluence, ceux de deux doctorants de l’Université Cheick Anta Diop de Dakar (Sénégal) ont particulièrement retenu l’attention des participants et des organisateurs :
-Diallo Mamadou Mounirou (2017), l’économie numérique dans le contexte d’un pays en développement : ça marche pourtant !
-Wadji Astou (2017), Aménagement numérique du territoire au Sénégal et politiques publiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain François Loukou, « Géographie du numérique en Afrique : les colloques d’Abidjan et de Dakar (2017) », Netcom [En ligne], Comptes-rendus, mis en ligne le 04 juin 2018, consulté le 20 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/netcom/2881

Haut de page

Auteur

Alain François Loukou

Maitre de conférences, Département de géographie de l’Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte d’Ivoire. Vice-président de la Commission des études africaines de l’Union Géographique Internationale (UGI) ; E-mail : alain_loukou@hotmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Netcom – Réseaux, communication et territoires est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo NETCOM Association
  • Logo IGU / UGI
  • Logo Comité national français de géographie (CNFG)
  • Logo UMR 6266 - IDEES Le Havre
  • Logo ARTDev (UMR 5281)
  • Logo AERES - Logo
  • Logo DOAJ
  • Logo ERIH PLUS : European Reference Index for the Humanities and the Social Sciences
  • Logo Heloise
  • OpenEdition Journals