Navigation – Plan du site

« La ville numérique. Compte rendu de The Internet City, d’Aharon Kellerman »

Henry Bakis
Référence(s) :

KELLERMAN Aharon (2019), The Internet City. People, Companies, Systems and Vehicles, Edward Elgar Publishing, 224 p. (Cities series) ISBN: 978 1 78897 358 8

Texte intégral

  • 1 Professeur émérite à l’Université de Haïfa, Israël.
  • 2 Aharon Kellerman (2019), The Internet City. People, Companies, Systems and Vehicles, 224 pages. Edw (...)
  • 3 Cette collection est publiée chez Edward Elgar.
  • 4 Department of Public Policy, University of Maryland, Baltimore County, USA.

1Aharon Kellerman1 vient de signer un livre important pour la connaissance du futur des villes à l’ère du numérique et de la communication par Internet2. Cet ouvrage s’inscrit dans la collection interdisciplinaire « Cities series »3 dirigée par John Rennie Short4. Alors que les villes constituent le cadre de vie de la majorité de la population mondiale, elles sont le cadre de transformations économiques, de préoccupations écologiques et s’accompagnent de défis politiques et sociaux.

2Aharon Kellerman intervient dans ce champ académique en montrant l’irruption du numérique et de l’internet dans les usages urbains.

3De fait, depuis l’apparition d’internet, ses applications et usages jouent un rôle croissant sur l’économie (transactions numériques, développement numérique, globalisation, etc.) et la société (usages et réseaux sociaux, etc.) qui se répercutent sur l’espace géographique à toutes les échelles. La vie quotidienne urbaine est déjà impactée voire renouvelée par le recours croissant aux technologies numériques (individus, entreprises, administrations, réseaux techniques urbains).

  • 5 Autonomous Vehicles (AV).
  • 6 Internet of Things (IoT).
  • 7 De nombreux articles au croisement des thèmes Internet et Villes ont été publiés dans la revue Netc (...)

4Les évolutions techniques en cours laissent entrevoir d’autres conséquences importantes sur l’avenir de la ville - véhicules autonomes (VA)5, Informatique et Internet des objets (IdO)6, drones autonomes pour le transport, etc.). Les auteurs de la Revue Netcom (ainsi que les intervenants aux conférences des Commissions sur les réseaux de communication de l’Union géographique internationale) ont exploré les liens entre Internet et la vie urbaine à travers de nombreuses études de cas depuis les années 1990, instruisant l’importance de cette thématique7. Aujourd’hui, l’espace urbain est l’objet d’applications multiples des technologies de l’internet : activités quotidiennes des habitants et des entreprises, ainsi que fonctionnement des services urbains. En effet, l’internet offre aux villes un support complet pour le stockage et la transmission de tous types d’informations, tout en permettant une connexion des personnes et les choses, notamment en milieu urbain.

5Dans une première partie, « Connectivité urbaine et activités d’information », l’auteur présente les trois notions fondamentales qui constituent la base de ce livre : information, mobilité spatiale virtuelle et connectivité. Il aborde aussi la notion de « Mobilité spatiale virtuelle ». Il fait une place aux activités d’information avant l’Internet évoquant le développement des technologies du téléphone, de la radio, de la télévision et surtout de l’internet avec, en particulier le rôle important joué de nos jours par les smartphones et leurs applications.

6Dans une deuxième partie, sur « Les applications urbaines de l’internet », divers sujets sont abordés dont tant au niveau du citadin (travail à domicile, réseaux sociaux, achats en ligne) qu’à celui de l’entreprise ou de l’administration. L’auteur accorde son attention aux services en ligne (E-learning, Cybersanté), à l’utilisation d’internet pour les systèmes urbains (distribution d’eau, régulation du trafic) et aux applications dans le domaine de la domotique et de l’Internet des objets.

7Les applications internet urbaines ayant été posées, Aharon Kellerman, va s’attacher, dans la troisième partie à en dégager les implications pour « la ville internet ». Il note que ces implications sont liées à des caractéristiques opérationnelles de base pour l’internet urbain : la connectivité, la mobilité, la contrôlabilité et la continuité.

8Ce livre sera utile aux chercheurs universitaires mais aussi aux praticiens, à l’heure où le développement des réseaux numériques s’invite dans la plupart des terrains qu’étudie le géographe. Ce développement renouvelle en particulier la géographie urbaine.

9Aharon Kellerman a le mérite de présenter une synthèse offrant des perspectives sur le champ urbain aux spécialistes de l’internet. En même temps, l’auteur des perspectives sur les applications techniques ouvre aux spécialistes de la ville et de la planification. Il considère que le concept de « Ville Internet » (Internet City) est plus large que celui de « Ville intelligente » (Smart City), la « Ville Internet » disposant d’une technologie unique (Internet), appliquée aux diverses applications couvrant la vie urbaine (depuis les usages particuliers ou des entreprises, jusqu’au fonctionnement des réseaux techniques urbains, à l’aménagement urbain dans un contexte spatial nouveau qui est celui que l’on peut définir de geocyberspace).

  • 8 Parmi les espaces urbains qui ont pu et su attirer des professionnels de l’informatique, il cite Si (...)

10L’auteur note aussi le rôle des grandes entreprises du secteur des technologies de l’information (telles Google et Microsoft) dans production d’outils de navigation sur Internet et le développement de villes de haute technologie disposant d’universités de pointe et de ressources humaines qualifiées8.

  • 9 En particulier les travaux de Gabriel Dupuy sur les réseaux techniques urbains.

11Un regret cependant : cet ouvrage ignore la production francophone9 sa bibliographie n’ayant retenu que des publications en langue anglaise.

Haut de page

Notes

1 Professeur émérite à l’Université de Haïfa, Israël.

2 Aharon Kellerman (2019), The Internet City. People, Companies, Systems and Vehicles, 224 pages. Edward Elgar Publishing, Cheltenham (UK), Northampton (Massachusetts, USA). Cet ouvrage est consultable en ligne dans la collection d’Edgard on line : DOI 10.4337/9781788973595 ; ISBN : 978 1 78897 359 5 (eBook).

3 Cette collection est publiée chez Edward Elgar.

4 Department of Public Policy, University of Maryland, Baltimore County, USA.

5 Autonomous Vehicles (AV).

6 Internet of Things (IoT).

7 De nombreux articles au croisement des thèmes Internet et Villes ont été publiés dans la revue Netcom dans les deux dernières décennies. Le lecteur pourra compléter sa documentation en consultant les nombreuses études de cas intéressant des villes particulières ou des applications présentées dans de récents numéros de Netcom ; « Etudes de cas sur :
- Bangkok, pp. 283-308 ; Paris et Montréal, pp. 375-402 – in Leslie Belton-Chevallier & Anne Aguiléra (2017), « Mobilités et (r)évolutions numériques », vol. 31, n° 3/4, pp. 271-582. https://journals.openedition.org/netcom/2718 ;
- Brest, pp. 193-216 – in Hervé Le Crosnier & Philippe Vidal (2017), « Communs urbains et équipements numériques », vol. 31, n° 1/2, pp. 1-270. https://journals.openedition.org/netcom/2593 ;
- Shanghai, pp. 181-206 ; Paris, pp. 249-280 - in Bernard Elissalde & Françoise Lucchini (2016), « Réseaux sociaux et territoires », vol. 30, n° 3/4, pp. 171-368, https://journals.openedition.org/netcom/2515 ;
- Montpellier, pp. 451-456 in - Coleta Vaisman (2015), « Visualisation des réseaux, de l’information et de l’espace », vol. 29, n° 3/4, pp. 261-474. https://journals.openedition.org/netcom/2084 ;
- Boston, pp. 203-222 ; Ile-de-France pp. 79-110 - in « Tracer sa route à l’heure du numérique », vol. 29, n° 1/2, pp. 1 - 260, https://journals.openedition.org/netcom/1840 ;
- Communes bretonnes, pp. 181-206 - in Margot Beauchamps et Hélène Martin-Brelot (2014), « Regards multidisciplinaires sur les interactions en ligne », vol. 28, n° 3/4, pp. 161 – 288, https://journals.openedition.org/netcom/1785 ;
- Montpellier, pp. 275-306 ; Smart cities, pp. 373-374 et pp. 375-388 ; Montréal, pp. 329-342- in Henry Bakis (2012), « Terrains du numérique : études de cas », vol. 26, n° 3/4, pp. 145-402, https://journals.openedition.org/netcom/715 (études de cas :) ;
- Venise, pp. 201-220 in Maria Parasido (2010), « Italian information geographies », vol. 24, n° 3/4, pp. 1-144, https://journals.openedition.org/netcom/365 ;
- Bangalore, pp. 245-262 – Pune (Maharashtra, Inde), pp. - p. 221-244 - in Clarisse Didelon & Blandine Ripert (2009), « Dimensions socio-spatiales des TIC en Inde », vol. 23, n° 3/4, pp. 177-324, https://journals.openedition.org/netcom/729.

8 Parmi les espaces urbains qui ont pu et su attirer des professionnels de l’informatique, il cite Silicon Valley, New York, Boston, Stockholm, Tel Aviv, Singapour, Londres et Berlin (citées par Forum économique mondial 2017).

9 En particulier les travaux de Gabriel Dupuy sur les réseaux techniques urbains.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Henry Bakis, « « La ville numérique. Compte rendu de The Internet City, d’Aharon Kellerman » », Netcom [En ligne], Comptes-rendus, mis en ligne le 26 mars 2019, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/netcom/3762

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Netcom – Réseaux, communication et territoires est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo NETCOM Association
  • Logo IGU / UGI
  • Logo Comité national français de géographie (CNFG)
  • Logo UMR 6266 - IDEES Le Havre Normandie
  • Logo ARTDev (UMR 5281)
  • Logo AERES - Logo
  • Logo DOAJ
  • Logo ERIH PLUS : European Reference Index for the Humanities and the Social Sciences
  • Logo Heloise
  • OpenEdition Journals