Navigation – Plan du site

AccueilPrésentationRecommandations aux auteurs

Recommandations aux auteurs

Introduction

Norois publie des articles (longs et courts), des notes de recherche (état de l’art théorique ou méthodologique, synthèse de recherche…), des comptes-rendus et des chroniques originales. Le titre de l’article, les résumés, mots clefs, légendes des illustrations (figures et tableaux) sont rédigés en français et en anglais. Il appartient aux auteurs francophones de faire réviser leurs textes en anglais par un anglophone ou d’employer des outils de traduction tels que DeepL.

L’article est adressé en version numérique au comité de rédaction de la revue, à l’adresse électronique norois@uhb.fr. Il s’agit d’un texte Word accompagné d’un dossier contenant les figures aux formats JPG, PNG, TIFF, EPS ou AI.

Les coordonnées postales, téléphoniques, et électroniques, de l’auteur correspondant doivent obligatoirement être transmises lors de l’envoi de l’article afin de faciliter toute correspondance.

I. Taille et style des publications

Taille. L’ordre de grandeur des articles publiés dans Norois est de 40 000 à 50 000 caractères espaces compris (des textes plus courts ou plus longs peuvent être admis, mais restent soumis à l’acceptation du comité de rédaction). Les comptes rendus d’ouvrages ou de thèses doivent être courts (1 à 2 pages). Tout dépassement significatif nécessite une justification particulière et l’accord du comité de rédaction.

Style. Rédiger les textes en utilisant la typographie Times New Roman, taille 12, avec un interligne de 1,5, et une numérotation des lignes afin de faciliter le travail de relecture et d’annotation des évaluateurs.

• Format des manuscrits

Titre. Le titre de l’article est donné en français et en anglais. Il doit être fidèle au contenu de l’article et informatif. Éviter les abréviations et les formules. Pour les articles publiés hors numéro thématique, un titre court, destiné à l’entête des pages paires, doit également être proposé en français ou en anglais.

Noms et affiliations des auteurs. L’ordre des auteurs explicite le degré et la nature d’implication de chacun. Lorsque le nom de famille est ambigü (double nom, ou prénom), il est nécessaire de l’indiquer clairement (rédaction du nom en capitales, ou uni par des espaces insécables). Donner une seule adresse par auteur sous les noms des auteurs : l’adresse postale doit inclure le nom du laboratoire, l’université de rattachement, et le pays. Préciser la discipline des auteurs. Indiquer également pour chaque auteur son adresse mail entre parenthèses.

Auteur correspondant. Indiquer qui est l’auteur référent (en charge des échanges relatifs à la procédure d’évaluation, de la mise en page de l’article, et de la post-publication) par un astérisque positionné immédiatement après le nom. Exemple :

Jean Rivière*

* Auteur correspondant. Géographie sociale, ESO-Nantes, UMR 6590 ESO, IGARUN,
Campus du Tertre, BP 81 227 – F-44312 Nantes Cedex 3, France (jean.riviere@univ-nantes.fr)

Résumé. Le résumé est donné en français et en anglais. Il doit être concis et factuel. Il expose obligatoirement l’objectif de la recherche, les principaux résultats, et les conclusions majeures de l’étude. La citation de références dans le résumé est déconseillée, toutefois si l’appel à auteur est indispensable, ne mentionner que le(s) nom(s) de(s) auteur(s) et l’année. Il est aussi déconseillé de faire appel à des abréviations non usuelles ; si nécessaire, il est important de les définir dès leur première citation dans le résumé.

Citations. Les citations longues, à l’inverse des citations courtes au sein du texte, feront l’objet d’un paragraphe séparé. Les citations seront toujours rédigées en texte normal (sans gras ou italique, sauf en cas d’accentuation faite par l’auteur, auquel cas la citation sera suivie de la mention “(nous soulignons)”.

Mots-clés. Immédiatement après le résumé, fournir un maximum de 6 mots clés en français et en anglais au singulier. Dans la mesure du possible, choisissez des mots-clés déjà présents dans la liste disponible sur l’index du site [https://journals.openedition.org/norois/38]. Dans le cas contraire, merci de justifier le choix de nouveaux mots. Ces mots-clés doivent être rédigés de la manière suivante : au singulier et sans majuscules (hormis noms propres et sigles) ; éviter les mots composés et/ou les concepts multiples (éviter par exemple « et », « de ») ; éviter le réemploi de mots déjà présents dans le titre de l’article.

Abréviations. Définir dans le corps du texte (ou en note infrapaginale si le terme est très long) les abréviations qui ne sont pas d’usage courant lors de leur première utilisation.

Unités de mesure et date. Les unités de mesure métriques (cm, m, km) ou anglosaxones (in, ft, mi) sont acceptées, mais doivent être utilisées avec constance dans le texte. Les deux unités de mesures, avec une des deux entre parenthèses, sont acceptées mais de façon constante tout au long de l’article. Par exemple : 2,5 cm (1 in) ; 0,6 mi (1 km) ; 459 000 m3 (600 000 yd3). En français, la séparation entre les valeurs entières et les décimales se fait par une virgule (2,5 cm) ; en anglais par un point (2.5 cm). En français, les milliers, millions, etc., sont séparés par une espace insécable (20 000 m3 ; 200 000 €) ; en anglais par une virgule (20,000 m3 ; 200,000 €). En français, les dates relatives à des siècles sont écrites en chiffres romains petites capitales (xxe ; xviiie), ou en chiffres arabes (19e, 21e) et suivis de l’abrévation en exposant ; en anglais en chiffres arabes (20th ; 18th). La rédaction des siècles sous leur forme correcte doit se faire de façon homogène tout au long de l’article.

Liens hypertexte. Les liens hypertextes seront placés en note infrapaginale et annoncés par la mention “en ligne :”, puis suivis de la date de consultation : “(consulté le 01/01/20xx)”.

Remerciements. Assembler les remerciements (personnes, structures, programmes, agences de moyens…) dans une section séparée au début de l’article avant le résumé. Ne pas les inclure comme une note de bas de page ou note de fin.

II. Organisation des manuscrits

L’article doit être structuré en parties et sous parties clairement définies. Toutes les parties et sous parties doivent être identifiées par un titre court. Chaque titre doit apparaître sur une ligne séparée et ne doit pas être terminé par un point. Il est souhaitable que la hiérarchisation des parties et des sous parties ne dépasse pas trois niveaux distingués par une typographie différente :

Premier niveau (partie principale) = Style gras, taille 14

Second niveau (sous partie 1) = Style gras taille 12

Troisième niveau (sous-partie 2) = Style gras-italique taille 12

Introduction. L’introduction présente les objectifs du papier, explicite la problématique et fournit un état de l’art exhaustif. Ce dernier point peut toutefois faire l’objet d’un paragraphe ou d’une partie à part entière si les auteurs le souhaitent.

Contenu du texte. Le matériel, les données et les méthodes utilisées doivent être si possible exposés, étant entendu que les approches méthodologiques de collecte et de traitement des données diffèrent en fonction des thématiques géographiques. Les résultats doivent ensuite être clairement présentés et discutés. Là encore, en fonction des disciplines tous ces points peuvent être distingués en différents paragraphes.

Afin de contribuer à la production de données, à leur analyse et à la discussion qui en est faite, veillez à contextualiser votre article ; à mentionner son cadrage théorique et conceptuel, et à préciser la méthodologie employée.

Conclusion. Les conclusions majeures de l’étude (avancées scientifiques) doivent être présentées dans un court paragraphe en fin d’article.

Notes infrapaginales. Les notes infrapaginales sont acceptées en fin de page et non regroupées en fin d’article. Elles ne doivent pas faire appel à des références bibliographiques. Ces notes doivent être relativement courtes, et en aucun cas reproduire d’extraits de textes trop longs.

• Références bibliographiques

Lorsque la référence est introduite dans une phrase, on ne mentionne que le nom suivi de la date entre parenthèses : « Comme il a été montré par Dupont (2015), la population communale augmente […]. »

Lorsque la référence est appelée dans le texte on mentionne uniquement le nom de l’auteur, « virgule », et la date : « La population communale augmente (Dupont, 2015). »

Lorsque l’on a affaire à deux signataires, les mêmes instructions sont mentionnées comme suit : « Comme il a été montré par Dupont et Durand (2015), la population communale augmente […] ; La population communale augmente (Dupont et Durand, 2015). »

Lorsque l’on a affaire à plus de trois auteurs, les mêmes instructions sont mentionnées comme suit : « Comme il a été montré par Dupont et al. (2015), la population communale augmente […] ; La population communale augmente (Dupont et al., 2015). »

Les références sont listées en fin d’article par ordre alphabétique et sont présentées comme suit :

– Pour les articles de revue scientifique :

Barraud R., Portal C., 2013. Les petites vallées des Pays de la Loire. Du paysage pittoresque aux nouvelles interprétations patrimoniales : permanences et tensions contemporaines, Norois, n° 228, vol. 3, p. 11-26. DOI : 10.4000/norois.4717.

Pour les ouvrages et rapports d’étude publiés :

Bernard N., Bouvet Y., Desse R.-P., 2014. Géohistoire du tourisme argentin. Du xixe à nos jours, Rennes, PUR, coll. « Espace et Territoires », 222  p.

– Pour les contributions à l’intérieur d’un ouvrage ou actes de colloque :

Bailleul H., 2014. Les belles images de ville : l’instrumentalisation du rapport affectif, in Martouzet D. (dir.), Ville aimable, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, p. 299-330.

Pour les travaux universitaires (thèse, masters, etc.) :

Uhel M., 2013. Eau et pouvoir. Les échelles des mouvements altermondialistes et révolutionnaires en Bolivie et au Venezuela. Thèse de doctorat en géographie, Université de Caen-Basse Normandie, 495 p.

Pour les rapports d’étude (généralement non publiés) :

Mojtahid M., Maillet G.M., 2014. Continuité écologique des cours d’eau et services rendus par les écosystèmes, en relation avec les vulnérabilités significatives que connaît le bassin de la Loire et ses affluents, Rapport final SEMHABEL, FEDER / Plan Loire Grandeur Nature, UMR 6112 LPG-BIAF, 112 p. (non publié).

S’assurer que toutes les références appelées dans le texte ou citées en légende des illustrations sont bien listées en bibliographie et, inversement, que toutes les références listées en bibliographie sont bien appelées dans le texte ou citées en source des légendes des illustrations.

Pour les références « acceptées pour (et en cours de) publication », ne pas mentionner de date et utiliser la mention « sous presse » entre parenthèses à la fin de la citation.

III. Illustrations

Les illustrations sont à distinguer en fonction de deux types : figure (regroupant les cartes, les schémas, les graphiques et les photographies), et tableau.

Appellation. Dans le texte, les illustrations sont appelées comme suit, entre parenthèses : (figure 1) ; (tableau 1). Les appels de type “fig.”, “tab.”, ou “figure 1 ci-dessous” sont à proscrire. Lorsque la figure est composée de plusieurs éléments, utiliser les lettres majuscules A, B, C, etc. pour les distinguer. L’appel à figure dans le texte se fera de la façon suivante : (figure 1A ; figure 2B).

Titre des illustrations. Les titres ne doivent pas être indiqués dans la figure. Chaque illustration doit avoir un titre en français et en anglais et sont rédigés comme suit :

Figure 1 : Carte de localisation / Location map

Si la figure est composée de plusieurs éléments, rédiger le titre comme suit :

Figure 1 : Carte de localisation (A) à l’échelle régionale en Bretagne, et (B) à l’échelle locale de la plage de Saint-Corgne / Maps show (A) regional study area location in Brittany and (B) local location at the Saint-Corgne beach study site

Emplacement. Le titre de la figure doit être inséré immédiatement sous le paragraphe contenant l’appel de figure.

Tableaux. Les tableaux peuvent être directement créés sous Word et insérés dans le texte de l’article, ou étre fournis dans un fichier séparé au format Excel. Les notes infrapaginales insérées au sein des tableaux sont à employer avec modération. Préférer dans la mesure du possible l’ajout de légendes détaillées.

Figures. Les cartes, schémas et graphiques sont fournis en format vectoriel (de préférence AI ou EPS). Les photographies sont fournies en format raster (de préférence TIFF, PNG ou JPEG) avec une résolution minimale de 300 dpi. Toutes ces figures doivent utiliser la police Trebuchet.

Usage de la couleur. Pour l’édition papier, l’iconographie doit être fournie en noir et blanc ou dégradés de gris. Éviter néanmoins de multiplier les niveaux de gris. Au delà de 3 niveaux (blanc inclus), il est nécessaire d’avoir recours aux trames.

La couleur est autorisée lorsqu’elle est justifiée mais reste soumise à l’acceptation du comité de rédaction. Dans ce cas, les illustrations en couleur sont présentées hors texte sous la forme d’une planche insérée à la fin de l’article (figure 2 – planche XIII).

Pour l’édition électronique sous Openedition.org, les illustrations sont publiées en couleur ; il est donc conseillé d’envoyer les photographies en couleur (leur conversion en N/B pour l’édition papier sera assurée par le maquettiste de la revue).

Dimensions. Privilégier ici des illustrations de 9 ou 18 cm de large (largeur d’une colonne ou de la page). La longueur des illustrations ne doit pas dépasser 22 cm.

IV. Soumission des articles

Les articles en version numérique sont envoyés à la revue à l’adresse suivante : norois@uhb.fr.

Après étude de la recevabilité de votre soumission, le nom d’un référant au sein du comité de rédaction vous sera communiqué pour assurer le suivi du processus d’évaluation.

L’évaluation des articles se fait en double-aveugle. L’article est rendu anonyme par le comité de rédaction de la revue avant l’envoi aux relecteurs, anonymes également et reconnus dans les champs et domaine de compétences de l’article déposé. Les relecteurs peuvent néanmoins choisir de lever leur anonymat lors de l’envoi de leur fiche d’évaluation, retransmise à l’auteur intégralement, avec le rapport d’expertise.

Avant d’envoyer un article au comité de rédaction, les auteurs s’engagent à respecter les normes éditoriales de la revue, ce travail ne relevant des missions ni du comité de rédaction ni des experts.

V. Tirés à part et épreuves

1 tiré à part au format PDF + un numéro gratuit sont fournis par article à l’auteur correspondant.

La version “éditeur” d’un article est en libre accès deux ans après publication. Conformément à la loi, le dépôt de la version “auteur” d’un article sur des plateformes telles que HAL est possible en archive ouverte un an après publication. Ce délai est de 6 mois pour les auteurs rattachés à l’université de Rennes 2.

Document annexe

  • Author guidelines (application/pdf – 553k)

    If you wish to submit an article to the journal, please follow the attached guidelines.

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search