Navigation – Plan du site

AccueilNuméros257Dynamique de la déforestation en ...

Dynamique de la déforestation en zone frontalière au nord de la Haute-Casamance (Sénégal)

The dynamics of deforestation in the border zone north of Upper-Casamance (Senegal)
Boubacar Solly, El Hadji Balla Dieye, Oumar Sy, Tidiane Sane, Ibrahima Diedhiou, Boubacar Demba Ba et Mamadou Thior
p. 21-35

Résumés

Située en zone frontalière entre le Sénégal et la Gambie, la partie nord de la Haute-Casamance (actuelle région de Kolda) fait l’objet d’une importante déforestation. Les modifications qui y sont observées résultent, pour l’essentiel, de la destruction des massifs forestiers pour l’agriculture et des coupes massives de bois à destination, surtout, de la Gambie voisine. C’est dans ce contexte que notre étude se propose d’analyser la dynamique de la déforestation dans la zone frontalière nord de la Haute-Casamance, ainsi que les principaux facteurs explicatifs. L’étude est basée sur une cartographie diachronique de l’occupation des sols entre 1987 et 2018 à partir des images satellitaires Landsat (TM 1987, ETM+ 1999, TM 2010 et OLI 2018), sur le calcul des Indices Standardisés des Précipitations (ISP), et sur les travaux de terrain. Les résultats indiquent, qu’entre 1987 et 2018, la forêt claire et la savane boisée ont perdu respectivement 66 485,5 ha et 36 470,6 ha de leur superficie en faveur principalement des zones de culture qui ont augmenté de 71 995,9 ha, et de la savane arborée à arbustive qui a augmenté de 48 711,6 ha. L’analyse des principaux facteurs à l’origine de la déforestation a montré qu’il s’agit des défrichements pour les besoins agricoles, l’augmentation de la population, les coupes non contrôlées de bois, et l’évolution des conditions pluviométriques.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 30 mars 2020 ; définitivement accepté le 22 octobre 2020 • Suivi éditorial : Grégoire Maillet

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Présentation du milieu d’étude
Matériels et méthodes
Traitement des images Landsat
Traitement des données pluviométriques
Entretiens avec les populations
Résultats
Évolution de l’occupation des sols en 1987, 1999, 2000 et 2018
Changements d’occupation des sols entre 1987 et 2018
Principaux facteurs de la déforestation
Discussion
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

En Afrique d’une manière générale, et au Sénégal en particulier, la perte de superficies forestières se fait à un rythme important (FAO, 2015). Dans la plupart des pays concernés, les actions anthropiques sont les facteurs les plus indexés (White, 1986 ; Tappan et al., 2004 ; Bamba, 2010 ; Desclee et al., 2014 ; Gillet et al., 2016). Au Sénégal, les coupes non contrôlées du bois et les défrichements à des fins agricoles représentent les deux principales causes directes du déboisement et de la déforestation (Stancioff et al., 1986 ; Ariori et Ozer, 2005). Sachant que les terres cultivées sont passées de 32 600 km² en 1975 à 41 000 km² en 2013 (soit une extension de 8 400 km²), l’agriculture exerce une forte pression sur les paysages naturels au Sénégal, remplaçant et fragmentant les savanes, les forêts claires et les forêts denses (CILSS, 2016). À ces facteurs s’ajoutent, les besoins en bois d’énergie et de service (Bergeret et Ribot, 1990 ; Hamel et al., 2011), et les fe...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Boubacar Solly, El Hadji Balla Dieye, Oumar Sy, Tidiane Sane, Ibrahima Diedhiou, Boubacar Demba Ba et Mamadou Thior, « Dynamique de la déforestation en zone frontalière au nord de la Haute-Casamance (Sénégal) »Norois, 257 | 2020, 21-35.

Référence électronique

Boubacar Solly, El Hadji Balla Dieye, Oumar Sy, Tidiane Sane, Ibrahima Diedhiou, Boubacar Demba Ba et Mamadou Thior, « Dynamique de la déforestation en zone frontalière au nord de la Haute-Casamance (Sénégal) »Norois [En ligne], 257 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 24 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/norois/10480 ; DOI : https://doi.org/10.4000/norois.10480

Haut de page

Auteurs

Boubacar Solly

Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Département de Géographie, UFR Sciences et Technologies, Université Assane SECK de Ziguinchor, Sénégal (b.solly1087@zig.univ.sn)

El Hadji Balla Dieye

Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Département de Géographie, UFR Sciences et Technologies, Université Assane SECK de Ziguinchor, Sénégal (edieye@univ-zig.sn)

Oumar Sy

Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Département de Géographie, UFR Sciences et Technologies, Université Assane SECK de Ziguinchor (syoumarsy@gmail.com)

Tidiane Sane

Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Département de Géographie, UFR Sciences et Technologies, Université Assane SECK de Ziguinchor, Sénégal (tsane@univ-zig.sn)

Ibrahima Diedhiou

Université Paris 7 Diderot, UFR Géographie, histoire, sciences de la société, ED 382, France (ibrahima.diedhiou85@gmail.com)

Boubacar Demba Ba

Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Département de Géographie, UFR Sciences et Technologies, Université Assane SECK de Ziguinchor, Sénégal (b.ba2719@zig.univ.sn)

Mamadou Thior

Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Département de Géographie, UFR Sciences et Technologies, Université Assane SECK de Ziguinchor, Sénégal (m.thior3145@zig.univ.sn)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search