Navigation – Plan du site

AccueilNuméros258Vers le littoral. La dimension sp...

Vers le littoral. La dimension spatiale des mobilités professionnelles des éducateurs sportifs en nautisme

Towards the coast. The spatial dimension of the professional mobility of nautical sports educators
Étienne Guillaud
p. 11-24

Résumés

Les explications le plus souvent mobilisées pour expliquer l’orientation vers le groupe des éducateurs sportifs dans les activités nautiques (voile, surf, kitesurf…) se situent, pour les organismes de formation comme les éducateurs eux-mêmes, dans le registre de la « passion » ou de la vocation. L’enquête menée auprès de ce groupe professionnel sur le littoral de la région Pays de la Loire a permis de montrer que ces registres d’explication sont insuffisants. Elle souligne notamment comment la valorisation du « bord de mer » est un facteur d’orientation vers le métier pour ces travailleurs. La valorisation du littoral, et de la « qualité de vie » qui lui est corrélée, participe alors largement à un effet de reclassement pour ces éducateurs : ils ont en effet connu des difficultés et des frustrations sur les plans scolaire et professionnel avant de s’orienter vers l’encadrement des activités nautiques sur le littoral. Une mobilité résidentielle vers le littoral constitue ainsi une dimension centrale de la mobilité professionnelle, et plus largement sociale, des éducateurs sportifs en nautisme. L’article vise donc à explorer les modalités de construction de la dimension spatiale d’un capital symbolique dans le cours d’une trajectoire professionnelle.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 31 janvier 2020 ; définitivement accepté le 22 janvier 2021 • Suivi éditorial : Céline Barthon

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les activités nautiques en Pays de la Loire : un enjeu touristique et d’emploi récent
Se valoriser par le littoral : une condition pour l’orientation et le maintien dans le métier
S’ancrer sur le territoire, se maintenir dans l’emploi
Se faire reconnaître dans un espace professionnel localisé
Se construire une vie sociale dans une station balnéaire
Des stratégies d’ancrage hétérogènes : les cas de Julien et Gaëtan
Conclusion : penser conjointement le spatial et le social pour saisir les rapports au travail

Aperçu du texte

Introduction

L’orientation vers les métiers de l’encadrement des activités nautiques, comme la voile ou le surf, est généralement expliquée par des principes répondant à une logique vocationnelle, résumés sous le vocable de « la passion ». Le Centre Régional d’Éducation Physique et Sportive (CREPS) des Pays de la Loire fait ainsi la promotion de sa formation pour devenir éducateur sportif en voile par le slogan « vivez votre passion dans un secteur qui recrute ». Le vocable est aussi repris dans des travaux scientifiques traitant des encadrants d’activités nautiques (Duceux, 2008), comme plus généralement des encadrants d’activités dites de « sports de nature » (Bouhaouala et Chifflet, 2001 ; Dubois et Terral, 2016). Les logiques sociales conduisant ces encadrants à user de cette notion pour se définir sont alors peu explicitées et lui confèrent une dimension quasi-tautologique (sous la forme « il faut être passionné pour exercer ce métier-passion »), au risque de manquer l’objectiva...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Étienne Guillaud, « Vers le littoral. La dimension spatiale des mobilités professionnelles des éducateurs sportifs en nautisme »Norois, 258 | 2021, 11-24.

Référence électronique

Étienne Guillaud, « Vers le littoral. La dimension spatiale des mobilités professionnelles des éducateurs sportifs en nautisme »Norois [En ligne], 258 | 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 20 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/norois/10649 ; DOI : https://doi.org/10.4000/norois.10649

Haut de page

Auteur

Étienne Guillaud

CENS, UMR 6025, Bâtiment nouveau Tertre, Chemin de la Censive du Tertre, 44312 Nantes Cedex 3 LABERS, EA 3149, UBO (etienne.guillaud@univ-nantes.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search