Navigation – Plan du site

AccueilNuméros264-265Déconstruire la nucléarité après ...

Déconstruire la nucléarité après le démantèlement d’une centrale : le cas de Fessenheim (France)

Deconstructing nuclearity after the dismantling of a power plant: the case of Fessenheim (France)
Valentine Erné-Heintz
p. 53-69

Résumés

Cet article porte sur un cas concret, celui de la centrale nucléaire de Fessenheim (France). Après l’arrêt des deux réacteurs en 2020, un Projet d’Avenir du Territoire a été élaboré au moyen d’une structure créée ex-nihilo dont l’objectif était de définir des actions pour une transition territoriale. Cet article pose la question suivante : le processus mis en œuvre lors d’un démantèlement d’une centrale est-il un facteur facilitateur d’un dépassement de l’identité nucléaire du territoire ? Nos propos s’organisent en deux temps : nous montrerons que le processus mis en œuvre recherche l’efficacité de l’action publique en répartissant les différents axes à mener pour rendre plus légitime une certaine idée de la transformation du territoire. Ensuite, nous verrons que l’irruption de certaines tensions autour de la gestion de l’aval du cycle nucléaire démontre la difficulté à dépasser l’identité nucléaire du territoire.

Haut de page

Notes de l’auteur

Article reçu le 20 février 2022 ; définitivement accepté le 20 juin 2022 • Suivi éditorial assuré par Antonin Margier

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Une co-construction d’échelles pour asseoir la légitimité de la transition
Un projet de territoire : un enjeu de légitimité et un arbitrage de proximité
Le PAT établit des périmètres prioritaires comme autant d’échelles d’influence du nucléaire sur le territoire
De l’adhésion à la contestation
Retour d’expérience autour de la définition d’une transition : de l’énergie à la ferraille ou comment la nucléarité perdure sur un territoire
Le technocentre comme un problème sociotechnique révélateur d’une difficulté à mettre en œuvre un processus de transition énergétique
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Comment penser l’avenir d’un territoire nucléaire (Winter, 2014) qui voit, brutalement, son activité nucléaire s’arrêter ? Cette question invite à se concentrer sur le processus de transition de ce territoire, sur un « avant » (un territoire avec une forte identité nucléaire) et un « après » (avec la construction d’un scénario postnucléaire). « Faire transition » suppose alors planifier et aménager, s’adapter et gouverner ; cela signifie aussi compenser (des pertes d’emplois, de chiffre d’affaires, des recettes fiscales) et préserver (un potentiel industriel, un environnement). C’est s’interroger sur la dépendance au sentier nucléaire, sur la capacité à s’affranchir de l’emprise du nucléaire sur le territoire. Un territoire devient nucléaire – « being nuclear » (Hecht, 1992) – à la suite de l’implantation d’une activité nucléaire qui, par son empreinte économique et sociale crée une dépendance à son activité (Meyer, 2017). Elle occupe progressivement l’espace et l’identi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Valentine Erné-Heintz, « Déconstruire la nucléarité après le démantèlement d’une centrale : le cas de Fessenheim (France) »Norois, 264-265 | 2022, 53-69.

Référence électronique

Valentine Erné-Heintz, « Déconstruire la nucléarité après le démantèlement d’une centrale : le cas de Fessenheim (France) »Norois [En ligne], 264-265 | 2022, mis en ligne le 04 janvier 2025, consulté le 21 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/norois/12707 ; DOI : https://doi.org/10.4000/norois.12707

Haut de page

Auteur

Valentine Erné-Heintz

Maître de conférences en sciences économiques, Habilitée à Diriger des Recherches, Ancienne élève de l’ENS Cachan, Centre Européen de recherche sur le Risque, le Droit des Accidents Collectifs et des Catastrophes, CERDACC UR 3992, Université de Haute-Alsace, Campus du Grillenbreit, 68008 COLMAR CEDEX, France (valentine.erne-heintz@uha.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search