Navigation – Plan du site

« Bus à Haut Niveau de Service » (BHNS) : enjeux et perspectives pour une mobilité durable dans la ville de Douala

“Bus Rapid Transit” (BRT): stakes and prospects for sustainable mobility in the city of Douala
Claudia Manto Teignegou, André Nso Ngang et Joséphine Mireille Akoa Etoa
p. 101-111

Résumés

Cette étude analyse les conditions de faisabilité du système « Bus à Haut Niveau de Service » (BHNS) dans la ville de Douala, en vue de répondre aux besoins de mobilité des populations et de réduire la pollution atmosphérique liée aux transports dans cette ville. D’après le recensement général de la population de 2005, Douala est la ville la plus peuplé du Cameroun avec une offre de transport en commun majoritairement artisanale. Un peu plus de la moitié des populations de cette ville se déplacent en mototaxis. L’urbanisation rapide et anarchique, l’étalement de la ville, font de la question de mobilité un enjeu aussi bien environnemental que social. Le succès du TransMilenio de Bogota, qui a impulsé le développement du BHNS dans les villes du monde, témoigne du caractère souhaitable de ce système de transport pour la ville de Douala. À Douala, les lignes de transport sont déjà bien définies. Seulement, elles sont exploitées par les minibus et les mototaxis qui relèvent essentiellement du secteur informel (transport artisanal). L’aménagement des sites propres sur ces lignes et la capitalisation de l’expérience des transporteurs artisanaux (exploitants des minibus) à travers leur reconversion dans le BHNS pourrait contribuer au succès de ce système de transport. Il pourra également contribuer au développement durable de la ville dans la mesure où sa meilleure attractivité pourrait réduire le nombre de déplacements réalisés par les mototaxis, les minibus voire les taxis, qui présentent un taux d’émission de polluants plus élevé par passager au kilomètre.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 20 septembre 2016, définitivement accepté le 30 juin 2017

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Le BHNS, une réponse à la crise des transports collectifs
Crise des transports collectifs
Le BHNS comme outil de relance et de développement des transports en commun
Quelques exemples de BHNS
Le TransMilenio de Bogota
Le Dar es Salaam Rapid Transit (DART)
Le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) de Lagos (figure 1)
L’Autorité Organisatrice des Transport (AOT) comme outil d’intégration institutionnelle
Faisabilité de la mise en place du BHNS dans la ville de Douala
Douala : une offre de transport majoritairement artisanale
Multiplicité des acteurs institutionnels du transport urbain et absence de coordination entre les différentes interventions
Contribution du BHNS au développement durable de la ville
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les transports sont un enjeu pour les Etats africains, aussi bien par les emplois et les activités divers qu’ils génèrent que par leurs répercussions sur l’aménagement des territoires. Ils représentent également un risque pour la planète, avec les menaces relatives au réchauffement climatique dont ils ont une part de responsabilité non négligeable (Dessus, 2009). Principal vecteur d’intégration économique, les services et infrastructures de transport sont le préalable à la facilitation des échanges et à la circulation des biens et des personnes.

Les villes africaines sont caractérisées par un accroissement démographique très rapide accompagné d’un étalement urbain (AFD, 2010). L’absence de politiques d’aménagement des espaces urbains et de développement économique a débouché sur l’extension tentaculaire de ces villes (Kumar et Barrett, 2008).

Au Cameroun, avec l’avènement de la ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claudia Manto Teignegou, André Nso Ngang et Joséphine Mireille Akoa Etoa, « « Bus à Haut Niveau de Service » (BHNS) : enjeux et perspectives pour une mobilité durable dans la ville de Douala », Norois, 245 | 2017, 101-111.

Référence électronique

Claudia Manto Teignegou, André Nso Ngang et Joséphine Mireille Akoa Etoa, « « Bus à Haut Niveau de Service » (BHNS) : enjeux et perspectives pour une mobilité durable dans la ville de Douala », Norois [En ligne], 245 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 22 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/norois/6246 ; DOI : 10.4000/norois.6246

Haut de page

Auteurs

Claudia Manto Teignegou

Auteur correspondant : Tel : (237) 6 75 76 77 08, Économiste des transports, Ministère des Transports/Cameroun (MINT) (cteignegou@yahoo.fr)

André Nso Ngang

Socio-économiste, Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) BP 2123 Yaoundé-Messa, Cameroun. (an.nsongang@gmail.com)

Joséphine Mireille Akoa Etoa

Chercheur : Géographie et aménagement, Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) BP 2123 Yaoundé-Messa, Cameroun (akoamireille@yahoo.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page