Navigation – Plan du site

Clôtures et portails au cœur de la Caraïbe continentale : une réflexion sur le tourisme, les sociétés locales et la ségrégation socio-spatiale

Fences, gates and enclosures in the continental Caribbean: a reflection on tourism, local societies and socio-spatial segregation
Cercas y portales en el Caribe continental: une reflexión sobre el turismo, las sociedades locales y la segregación socioespacial
Samuel Jouault
p. 77-94

Résumés

L’espace caribéen est un espace touristique majeur où les sociétés locales sont très souvent exclues du développement touristique. Qu’ils s’agissent d’espaces littoraux ou de l’intérieur (arrière-pays), le paysage local a vu ces dernières années se dresser des clôtures et portails au cœur de villages et espaces communautaires. Si certains membres des sociétés locales ont pu s’approprier le fait touristique et développer leur propre offre, d’autres sont assujettis à des acteurs exogènes. Aussi, ce travail analyse les mises en tourisme d’espaces ruraux et littoraux et décrit des formes de ségrégation socio-spatiale dans deux villages de la Caraïbe continentale: le cas de Dzitnup au cœur de l’arrière-pays maya dans le Yucatán est mis en perspective avec le cas de Triunfo de la Cruz situé au cœur de la baie de Tela sur la côte hondurienne.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 9/01/2017 et définitivement accepté le 18/12/2017

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Bref état de l’art sur la question de la ségrégation socio-spatiale, les discontinuités et limites spatiales
Sociétés locales et développement touristique : essais de typologie
Dzitnup, un cas « d’expropriation » des ressources naturelles communautaires ?
Triunfo de la Cruz dans la baie de Tela, Honduras ou la ségrégation du bord de mer dans un village
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Si les problématiques socio-territoriales liées au tourisme sont largement abordées en milieu urbain en Amérique Latine (García de Fuentes, 1979 ; Cordoba Ordoñez et al., 2001 ; López López et al., 2006 ; Cañada, 2013 ; Schwartzmann, 2013 ; Pérez Campuzano et al., 2014), les contributions sur ces thématiques en milieu rural sont moins nombreuses malgré le fait que le cas latino-américain regorge d’exemples divers et variés. À ce titre, la géographe Nathalie Raymond (2004 et 2005) montrait que le tourisme pouvait être un « prisme d’observation » des sociétés et présentait des travaux pionniers où l’étude du tourisme permet d’observer les logiques de ségrégation, très présentes en Amérique latine.

Ce texte se propose d’élargir le spectre spatial d’une série de travaux menés dans la péninsule du Yucatán au Mexique où la construction de complexes hôteliers et le développement ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Samuel Jouault, « Clôtures et portails au cœur de la Caraïbe continentale : une réflexion sur le tourisme, les sociétés locales et la ségrégation socio-spatiale », Norois, 247 | 2018, 77-94.

Référence électronique

Samuel Jouault, « Clôtures et portails au cœur de la Caraïbe continentale : une réflexion sur le tourisme, les sociétés locales et la ségrégation socio-spatiale », Norois [En ligne], 247 | 2018, mis en ligne le 19 septembre 2020, consulté le 20 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/norois/6651 ; DOI : 10.4000/norois.6651

Haut de page

Auteur

Samuel Jouault

Faculté de Sciences Anthropologiques, université Autonome du Yucatán – Carretera a Cholul, 97000 Mérida Yucatán, Mexique ; associé à UMR 6590 – Espaces et Sociétés, université d’Angers et au Centre d’Études Mexicaines et CentreAméricaines – CEMCA USR 337 – UMIFRE nº 16. (mailto:sam.jouault@gmail.com)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page