Navigation – Plan du site

Transversalité de l’Observatoire photographique du paysage de la LGV Bretagne-Pays de la Loire

The tranversality of the brittany-Pays de la loire HSL photographic landscape observatory
Caroline Guittet et Anne-Laure Bethe
p. 67-90

Résumés

L’implantation de la LGV Bretagne-Pays de la Loire a des impacts directs et indirects sur les territoires engendrant des transformations paysagères. Dans le but de les observer, Eiffage Rail Express a mis en place une veille paysagère via son Observatoire photographique du paysage (OPP). Cet outil est transversal à l’Observatoire environnemental et participe à l’enrichissement de la connaissance paysagère à l’échelle de la Bretagne. Cette contribution vise à montrer comment la démarche de l’OPP permet une analyse des dynamiques paysagères donnant à voir et à comprendre les processus de cicatrisation des paysages.

Haut de page

Notes de la rédaction

Texte reçu le 30 mai 2017, définitivement accepté le 22 avril 2018

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
L’expertise photographique des infrastructures de transport
Plus d’un siècle d’expertise photographique
L’expertise photographique : entre héritage de la commande publique et avènement du paysage ordinaire
Le suivi des infrastructures de transport : une thématique récurrente
Spécificités du suivi photographique de la LGV Bretagne – Pays de la Loire
Les objectifs de l’OPP de la LGV Bretagne – Pays de la Loire
La méthode de conception et de reconduction photographique
Sélection des points de vue initiaux
Reconduction des photographies
Analyse de trois séries photographiques
La LGV au sein du paysage
Les ouvrages de la LGV
La trame bocagère depuis la LGV
L’OPP de la LGV Bretagne-Pays de la Loire : de l’échelle du projet à l’échelle régionale
De la série photographique au bilan LOTI
Évaluation du Schéma Directeur Paysager
L’OPP en réponse aux axes de l’Observatoire environnemental
De l’échelle de la LGV à l’échelle régionale
L’exploitation de l’OPP de la LGV Bretagne – Pays de la Loire
Un partage de connaissance régional
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

L’implantation des grandes infrastructures de transport perturbe les rythmes des paysages qui sont en projet. Cette « phase de synchronie », cette rupture dans la permanence des formes est observable dans la matérialité visible des paysages mais aussi dans les pratiques et les usages des populations qui sont soumis à la modification des lieux (Chouquer, 2000). La nécessaire rectitude des Lignes à Grande Vitesse (LGV) bouscule les formes paysagères – remblais monumentaux, percement des collines et des forêts, etc. – pour, in fine, modifier les caractéristiques du territoire. Dans le langage commun, on parle de « cicatrisation ». Les paysages sont soumis à certains moments à de fortes perturbations d’ordre géologique (tectonique des plaques, etc.), historique (Grande Guerre, etc.) ou liées aux activités humaines (autoroutes, exploitation minière, etc.) créant ainsi une r...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Caroline Guittet et Anne-Laure Bethe, « Transversalité de l’Observatoire photographique du paysage de la LGV Bretagne-Pays de la Loire », Norois, 248 | 2018, 67-90.

Référence électronique

Caroline Guittet et Anne-Laure Bethe, « Transversalité de l’Observatoire photographique du paysage de la LGV Bretagne-Pays de la Loire », Norois [En ligne], 248 | 2018, mis en ligne le 05 novembre 2020, consulté le 13 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/norois/6967 ; DOI : 10.4000/norois.6967

Haut de page

Auteurs

Caroline Guittet

ESO-Rennes, UMR CNRS 6590 ESO, Université Rennes 2 – Place du recteur-Le-Moal, CS24307, 35043 Rennes cedex, France (caroline.guittet@univ-rennes2.fr).

Anne-Laure Bethe

Observatoire d’Eiffage Rail Express – ZA la Servinière, 53 940 Saint-Berthevin, France (Anne-Laure.Bethe@eiffage.com)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page