Navigation – Plan du site

Quels effets de la LGV Océane pour Bordeaux ?

What are the impacts of the Océane high speed line for Bordeaux?
Jean-Pierre Wolff
p. 109-122

Résumés

L’ouverture de la ligne à grande vitesse (LGV) Océane le 2 juillet 2017, constitue pour le Sud-Ouest et plus particulièrement pour Bordeaux, un événement très important. Ce raccourcissement du temps de parcours de près d’une heure est loin d’être anodin aussi bien sur le plan symbolique que fonctionnel. Nous nous contenterons de repérer et d’analyser les effets induits par l’ouverture de la LGV sur la capitale régionale aussi bien sur le plan urbanistique que socio-économique. Entre anticipation, opérations en cours et réalisations futures, Bordeaux et son aire métropolitaine, connaissent une floraison de projets économiques et de créations architecturales, qui sont tous, plus ou moins estampillés « effets de la LGV ».

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 30 mai 2017, définitivement accepté le 10 mai 2018

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction : l’arrivée de la LGV entre anticipations et retards
La LGV et l’éternelle question des effets structurants
Croissance urbaine, déclin économique et réveil de la ville
L’urbanisme bordelais dopé par la LGV ?
Dynamisme et assoupissement urbain des Trente Glorieuses
Le retour du tramway comme fondement d’un nouvel urbanisme
Les friches urbaines et la LGV : accélérateur du renouveau urbain
Les impacts économiques
La LGV et l’activité économique
La LGV et la dynamique touristique
La LGV : opportunités, effets de rattrapage et interrogations
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction : l’arrivée de la LGV entre anticipations et retards

La LGV et l’éternelle question des effets structurants

Le 2 juillet 2017, la ligne à grande vitesse (LGV) Sud Europe Atlantique, longue de 302 km, dénommée commercialement par la SCNF « LGV Océane », entrait en service reliant Bordeaux à Tours. La métropole bordelaise n’est plus qu’à 2 heures et 4 minutes de Paris, contre 3 heures 14 avant cette date. Cette réalisation pose de nombreuses questions. En effet, les rapprochements en distance-temps des nouvelles métropoles atteintes par la grande vitesse (Lebœuf, 2014) permettent d’analyser les nouveaux rapports de complémentarité et de dépendance qui peuvent s’instaurer entre les territoires (Chapelon et Leclerc, 2007). Nous aurions tendance à répondre que la région parisienne en retirera le meilleur profit, ne serait-ce que par la concentration d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Wolff, « Quels effets de la LGV Océane pour Bordeaux ? », Norois, 248 | 2018, 109-122.

Référence électronique

Jean-Pierre Wolff, « Quels effets de la LGV Océane pour Bordeaux ? », Norois [En ligne], 248 | 2018, mis en ligne le 05 novembre 2020, consulté le 17 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/norois/7066 ; DOI : 10.4000/norois.7066

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Wolff

UMR 5193 LISST-CIEU, Université Toulouse Jean-Jaurès – 5 allée Antonio-Machado, 31058 Toulouse cedex 9 (mailto:wolff@univ-tlse2.fr)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page