Navigation – Plan du site

Le vignoble périurbain : entre préoccupations locales et contexte global. Exemple de Vouvray (France)

Peri-urban vineyards: between local concerns and a global context. The case of Vouvray (France)
Jean-Louis Yengué et Amélie Robert
p. 21-42

Résumés

Confrontée à des enjeux qui ont évolué au cours du temps, la filière viticole a su s’adapter, devenant le deuxième contributeur de la balance commerciale française. Afin d’interroger les stratégies mises en place autour des vignobles, pour garantir leur pérennité ou leur émergence, nous nous intéressons, dans cet article, à un vignoble périurbain (AOC Vouvray), devant faire face, entre autres, à la pression exercée par la croissance d’une agglomération devenue métropole (Tours, France). Comment se maintenir spatialement face à d’autres types d’occupation des sols aux retombées économiques et financières plus immédiates ? Comment garder son identité sans manquer le train de la modernité ? L’analyse des dynamiques paysagères montre que la menace de l’urbanisation est plus une crainte qu’une réalité mais parce que le vignoble vouvrillon a relativement bien résisté. Il a tout d’abord adapté sa production, vers la recherche de qualité. Désormais, il profite aussi du nouveau contexte, qui propulse le vignoble au rang d’espace à forte valeur patrimoniale et paysagère. Le cas étudié montre que le vignoble, qui plus est périurbain, est au centre d’enjeux multiples, de l’implication de nombreux acteurs et d’un emboîtement d’échelles du local au global. Pour se maintenir, les vignobles doivent s’adapter, en prenant en compte ce contexte pluriel. Ils doivent profiter des avantages (engouement pour les paysages et le patrimoine viticoles, essor de l’œnotourisme, exigences de qualité) pour se valoriser et repousser les menaces (urbanisation, concurrence des vins nouveaux).

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 2 août 2017 et définitivement accepté le 2 octobre 2018.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Du choix du vignoble au choix des sources
L’urbanisation, préoccupation locale : une menace majeure ?
Le projet du périphérique nord-est
Le projet Belambra
Des moyens de lutte et d’autres enjeux placant le vignoble dans un contexte global
Adaptation de la production : vers une recherche de qualité et d’authenticité ou les stratégies de maintien économique
Le paysage au secours du vignoble ou les stratégies de maintien spatial
Le vignoble dans les documents d’urbanisme aux différents échelons
Patrimoine, paysage et œnotourisme : le vignoble, élément clé du développement local
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le vignoble constitue un élément majeur des territoires dans lesquels il s’inscrit (Legouy et Vitré, 2013). Il fut ainsi l’un des facteurs déterminants pour l’inscription d’une partie du Val de Loire sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco (Morlat et al., 2001 ; Yengué et Chaballier, 2015). Les paysages viticoles sont le résultat de la succession de dynamiques guidées par des enjeux qui ont évolué au cours du temps (Legouy, 2014). Depuis les années 1950, de profondes mutations ont dessiné les grands traits des vignobles contemporains : industrialisation de l’agriculture, mise en concurrence mondiale, évolution de la consommation, progression du bâti, etc. Ces enjeux s’enrichissent aujourd’hui de nouvelles préoccupations comme le changement climatique, la protection de l’environnement (impact des produits de traitement de la vigne sur la qualité des eaux souterra...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Louis Yengué et Amélie Robert, « Le vignoble périurbain : entre préoccupations locales et contexte global. Exemple de Vouvray (France) », Norois, 249 | 2018, 21-42.

Référence électronique

Jean-Louis Yengué et Amélie Robert, « Le vignoble périurbain : entre préoccupations locales et contexte global. Exemple de Vouvray (France) », Norois [En ligne], 249 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 15 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/norois/7133 ; DOI : 10.4000/norois.7133

Haut de page

Auteurs

Jean-Louis Yengué

EA RURALITES, université de Poitiers, MSHS Bâtiment A5 – 5 rue Théodore-Lefebvre, TSA 81118, 86 073 Poitiers Cedex 9, France. (mailto:jean.louis.yengue@univ-poitiers.fr)

Amélie Robert

Auteur correspondant : Tel : + 33 (0)6 78 79 48 90. Université de Tours, UMR CITERES, MSH Val de Loire, Bureau 253 – 33 allée Ferdinand-de-Lesseps, BP 60449, 37204 Tours Cedex 3, France. (mailto:amelie.robert@univ-tours.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page