Navigation – Plan du site

Entre attachement aux lieux et gestion de la reconstruction post-sinistre : l’action municipale au centre-ville de Lac-Mégantic, Québec (Canada)

Between place attachment and management of the post-disaster reconstruction: municipal action in downtown Lac-Mégantic, Quebec (Canada)
Emmanuelle Bouchard-Bastien et Geneviève Brisson
p. 75-88

Résumés

Se basant sur une recherche qualitative réalisée à la suite de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic (Québec, Canada), cet article explore la manière dont les autorités ont pris en charge la reconstruction des lieux sinistrés et prennent en compte les significations et les liens au territoire lorsqu’il est si violemment atteint par une catastrophe et par ses réaménagements. Les principaux lieux significatifs de Lac-Mégantic ont été identifiés, ainsi que les réponses mises en place par les autorités. À partir du concept de lien d’attachement au lieu et de ses modélisations, l’analyse mobilise quatre dimensions du sens aux lieux, l’identité, la fonctionnalité, l’univers social et la nature. L’étude entend offrir une contribution à l’anthropologie des catastrophes en démontrant que les lieux significatifs sont au cœur des enjeux du processus de gestion de la catastrophe et de la reconstruction à Lac-Mégantic.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 22 février 2018, définitivement accepté le 2 août 2018.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Des dynamiques sociopolitiques spatialisées
Le lien d’attachement au lieu
Gouverner les catastrophes : le pouvoir sur les lieux
Approche ethnographique de la question
Des lieux significatifs à Lac-Mégantic
Des bâtiments représentatifs d’une époque
Une nature familière et réconfortante
Une rue principale rassembleuse
La voie ferrée : entre prospérité économique et souvenir douloureux
De multiples dimensions pour l’attachement au lieu
Des lieux mobilisés ? La reconstruction des lieux par la municipalité
Analyse de la mobilisation des lieux dans la gestion municipale
Conclusion : gérer la reconstruction et tenir compte des significations

Aperçu du texte

Introduction

Le 6 juillet 2013, le centre-ville de la municipalité de Lac-Mégantic a été gravement atteint à la suite d’un important déraillement de train qui transportait du pétrole brut. Le feu et les explosions ont provoqué la destruction de 44 bâtiments et la contamination de 39 autres, ainsi que le confinement d’un large périmètre comprenant rues, parc, marina et accès à un lac renommé (figure 1). Cette destruction a amplifié un événement déjà tragique, puisque l’accident ferroviaire a entraîné le décès de 47 personnes. Après une phase d’urgence, une étape de décontamination a pris place, suivie de plusieurs décisions quant à la manière dont le centre-ville serait réhabilité, impliquant la démolition de bâtiments à proximité du centre-ville (quartier Fatima), mais surtout, la démolition des rues et des bâtiments encore debout dans le périmètre touché directement par le déversement d’hydrocarbures. La perte de ces traces, qui témoignaient du passé avant la tragédie, a créé une co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuelle Bouchard-Bastien et Geneviève Brisson, « Entre attachement aux lieux et gestion de la reconstruction post-sinistre : l’action municipale au centre-ville de Lac-Mégantic, Québec (Canada) », Norois, 249 | 2018, 75-88.

Référence électronique

Emmanuelle Bouchard-Bastien et Geneviève Brisson, « Entre attachement aux lieux et gestion de la reconstruction post-sinistre : l’action municipale au centre-ville de Lac-Mégantic, Québec (Canada) », Norois [En ligne], 249 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 20 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/norois/7201 ; DOI : 10.4000/norois.7201

Haut de page

Auteurs

Emmanuelle Bouchard-Bastien

Institut national de santé publique du Québec – 945, avenue Wolfe, Québec, Québec, Canada, G1V 5B3. (emmanuelle.bouchard-bastien@inspq.qc.ca)

Geneviève Brisson

Université du Québec à Rimouski – 300, Allée des Ursulines, Rimouski, Québec, Canada, G5L 3A1. (genevieve_brisson@uqar.ca)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page