Navigation – Plan du site

L’emprise portuaire du Grand Port Maritime de Guadeloupe, d’hier à aujourd’hui : apports de la cartographie dynamique géohistorique

Charting the Development of Guadeloupe Sea Port : The Benefits of Dynamic Geo-Historical Mapping
Iwan Le Berre, Colette Ranély Vergé-Dépré, Roméo Terral et Clémence Rabévolo
p. 49-64

Résumés

L’extension du Grand Port Maritime de Guadeloupe vise à créer un port de transbordement de niveau régional et international destiné à capter les flux croissants liés à l’élargissement du canal de Panama. La compréhension des déterminants principaux du développement portuaire à Pointe-à-Pitre depuis les origines de la colonisation de la Guadeloupe en 1635 et la connaissance des étapes de son évolution, fournissent des éléments de cadrage indispensables à l’observation de ce système complexe aux enjeux multiples, comme le sont souvent les grands ports. Au-delà d’une présentation des principaux résultats thématiques et cartographiques acquis à l’issue d’une première étape de collecte et de traitement de données d’archives, ce travail propose une réflexion méthodologique sur les enjeux d’archivage et de diffusion de l’information géohistorique dans le cadre de l’Observatoire Hommes-Milieux Port Caraïbe créé en 2016 pour observer et analyser les effets de l’extension du GPM.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 7/06/2018 et définitivement accepté le 22/02/2019

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Méthodologie
Site d’étude : un port éclaté en cinq sites
Recherche documentaire
Gestion des données
Cartographie des emprises portuaires
Vers une cartographie géohistorique dynamique de Port Caraïbes
Une géohistoire portuaire de la Guadeloupe
Un port multi-site
Rivalités régionales pour la primatie urbaine, l’importance du site (xviie siècle-1862)
Le port à l’étroit dans la ville (1862-1965)
Exurbanisation et dissociation ville-port (le tournant de la fin des années 1960)
Requalification urbaine des anciens espaces portuaires (depuis 1975)
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Dans les territoires insulaires, les systèmes de transport et de communication sont des outils privilégiés de l’ouverture avec l’extérieur (Moles, 1982 ; Brigand, 1991 ; Ranély Vergé-Depré, 1999 ; 2017). Les ports sont plus particulièrement les portes par lesquelles transitent la quasi-totalité des marchandises, qu’elles soient produites sur place et exportées, ou consommées et importées. Ils sont vecteurs d’emplois, participent à l’identité territoriale et exercent un fort effet polarisant en matière d’aménagement et d’urbanisme (Chaline et Rodrigues-Malta, 1994 ; Ducruet, 2005).

Créés pour la plupart à l’époque coloniale, les ports des Antilles sont souvent historiquement associés à la création de villes (Potter, 1993). Mais, comme ailleurs, ils ont connu des transformations considérables pour s’adapter aux évolutions récentes des transports, dans le contexte d’une économie mondialisée et d’une concurrence exacerbée. Les mutations techniques, la croissance des flux de p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Iwan Le Berre, Colette Ranély Vergé-Dépré, Roméo Terral et Clémence Rabévolo, « L’emprise portuaire du Grand Port Maritime de Guadeloupe, d’hier à aujourd’hui : apports de la cartographie dynamique géohistorique », Norois, 250 | 2019, 49-64.

Référence électronique

Iwan Le Berre, Colette Ranély Vergé-Dépré, Roméo Terral et Clémence Rabévolo, « L’emprise portuaire du Grand Port Maritime de Guadeloupe, d’hier à aujourd’hui : apports de la cartographie dynamique géohistorique », Norois [En ligne], 250 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 05 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/norois/7381 ; DOI : https://doi.org/10.4000/norois.7381

Haut de page

Auteurs

Iwan Le Berre

auteur correspondant – LETG-Brest, UMR 6554 CNRS, IUEM, Technopôle Brest-Iroise, F-29280 Plouzané, France (iwan.leberre@univ-brest.fr)

Articles du même auteur

Colette Ranély Vergé-Dépré

AIHP-GEODE Caraïbe (EA 929), Université des Antilles/ESPE Martinique (colette.ranely@espe-martinique.fr)

Roméo Terral

AIHP-GEODE Caraïbe (EA 929), Université des Antilles (romeo_terral@hotmail.com)

Clémence Rabévolo

LETG-Brest – UMR 6554 CNRS, IUEM, Technopôle Brest-Iroise, F-29280 Plouzané, France (rabevolo.clemence@gmail.com)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page