Navigation – Plan du site

AccueilNuméros252Le désenclavement portuaire de l’...

Le désenclavement portuaire de l’Afrique au Nord de l’Équateur : enjeu du xxisiècle dans un contexte de conteneurisation-mondialisation et de tensions géopolitiques

Accessibility of Africa’s ports, North of Equator: The Challenge of 21st century in a Context of Containerization and Globalization and Geopolitical Tensions
Jean-Marie Miossec
p. 19-40

Résumés

Sous-continent massif aux côtes peu découpées, l’Afrique au Nord de l’Équateur connaît une croissance économique et démographique élevée, mais le désenclavement maritime et celui de l’hinterland demeurent faibles. Le développement passe, en partie, par l’action sur deux leviers : une réelle efficacité portuaire et des liaisons satisfaisantes entre les arrière-pays et les ports, le tout dans un contexte géopolitique sécurisé, ce qui est loin d’être le cas partout. L’article passe en revue les héritages et le contexte relativement figé dans un monde qui change et où l’organisation du transport maritime conteneurisé se structure dans un système d’articulation entre rangées, lignes mères, ports de transbordement et lignes nourricières, système extérieur ou frangeant à peine le sous-continent. Deux sous-ensembles majeurs sont analysés, les ports des États africains méditerranéens et de la mer Rouge, à portée de l’artère maritime mondiale et le désenclavement plus difficile du Sahel à partir des ports du Golfe de Guinée. Cette desserte du sous-continent s’inscrit aujourd’hui dans la stratégie mondiale des armateurs et gestionnaires de terminaux concédés qui favorisent des liaisons Asie-orientale-Afrique de l’Ouest et Asie orientale-Méditerranée, réduisant les parts de marché des lignes atlantiques traditionnelles Europe du Nord-Ouest Afrique.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 30 janvier 2018, définitivement accepté le 29 mai 2019. Suivi éditorial Éric Foulquier.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Héritages et contexte figé face à un monde qui change
Gestionnaires de terminaux et armements maritimes à la manœuvre
Les ports des États africains méditerranéens et de la Mer Rouge : à portée de l’artère maritime mondiale
Désenclaver le Sahel à partir du golfe de Guinée
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

L’Afrique est un continent lourd et massif au littoral très peu indenté. L’Histoire a longtemps rattaché les territoires africains, principalement, à l’Europe, privilégiant des faisceaux de lignes maritimes méridiennes.

La séparation artificielle du bloc africain avec le creusement du canal de Suez a permis le contournement complet du continent par voie maritime, revalorisant l’axe méditerranéen. La mutation récente du transport maritime, étayée par la conteneurisation, a bouleversé la donne en favorisant un axe majeur Est-Ouest, Asie-Europe, avec, le long de cette artère vitale du commerce international, des concentrations de terminaux de transbordement. Depuis les façades d’Asie s’échelonnent ainsi les « roues de la fortune » (Miossec, 2016) de Malacca (avec les hubs de Singapour, Tanjung Pelepas et Port Kelang), du Golfe arabo-persique (Jebel Ali, Khor Fakkan et Salalah), de Méditerranée orientale (Port Saïd Est, Le Pirée), de Méditerranée centrale (Malte et Gioia Taur...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie Miossec, « Le désenclavement portuaire de l’Afrique au Nord de l’Équateur : enjeu du xxisiècle dans un contexte de conteneurisation-mondialisation et de tensions géopolitiques »Norois, 252 | 2019, 19-40.

Référence électronique

Jean-Marie Miossec, « Le désenclavement portuaire de l’Afrique au Nord de l’Équateur : enjeu du xxisiècle dans un contexte de conteneurisation-mondialisation et de tensions géopolitiques »Norois [En ligne], 252 | 2019, mis en ligne le 03 janvier 2022, consulté le 11 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/norois/9333 ; DOI : https://doi.org/10.4000/norois.9333

Haut de page

Auteur

Jean-Marie Miossec

Université Paul Valéry, UMR GRED, Route de Mende 34199 Montpellier, (jean-marie.miossec@univ-montp3.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search