Navigation – Plan du site

AccueilNuméros252Note de recherche – Le littoral d...

Note de recherche – Le littoral dans le développement du Maroc et de sa politique atlantique

Research note – The Coast in the Development of Morocco and its Atlantic Policy
Abdellah Laouina
p. 41-54

Résumés

Le littoral atlantique du Maroc a toujours été un domaine d’implantations humaines et économiques variées, représentant un patrimoine culturel développé sur des paysages précieux, des sites d’intérêt biologique, historique et archéologique. Il concentre l’essentiel des activités de création de richesse du pays, notamment les grands ports commerciaux, en cours de devenir une locomotive du développement économique, comme Tanger Med ou les projets de Kénitra et de Dakhla. Cette évolution rend compte de l’ouverture de l’économie sur le domaine atlantique et notamment sur l’Afrique.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 7 février 2018 ; définitivement accepté le 11 février 2019. Suivi éditorial Éric Foulquier.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Le Maroc atlantique : enjeux économiques et politiques
Des héritages historiques
Aspects contemporains de la politique atlantique du Maroc
Le Maroc atlantique : état des lieux et menaces
Le milieu naturel
Population et activités
Les pôles littoraux dynamiques
Le Grand Casablanca, un pôle traditionnel, en voie de renouvellement
Le port de Tanger Med, un pôle de développement nouveau
Le littoral de Dakhla, la promesse d’une ouverture sur l’Afrique
Tendances et principaux enjeux des littoraux marocains
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le littoral du Maroc représente un patrimoine social et culturel, lentement construit, autour de pratiques sociales, notamment la cueillette et la pêche dès la Préhistoire, les échanges avec la Péninsule ibérique et le reste de la Méditerranée, dans l’Antiquité et au Moyen Âge et dans un contexte de mobilité permanente des populations. Cet espace a été fortement convoité par les pays voisins et même, lointains (Phéniciens, Ottomans) et a été ardemment défendu, avec des vicissitudes répétitives de colonisation et de libération. Diverses colonisations se sont intéressées à l’espace littoral et l’ont parfois maîtrisé, sans s’occuper de l’arrière-pays, resté en marge. En particulier, la colonisation européenne du xxe siècle a fait le choix de privilégier cet espace tout en marginalisant les territoires internes. Depuis, cette tendance ne s’est pas démentie. Cette fracture côte – arrière-pays est une réalité que les politiques d’aménagement n’arrivent pas encore à dépasser.

Le...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abdellah Laouina, « Note de recherche – Le littoral dans le développement du Maroc et de sa politique atlantique »Norois, 252 | 2019, 41-54.

Référence électronique

Abdellah Laouina, « Note de recherche – Le littoral dans le développement du Maroc et de sa politique atlantique »Norois [En ligne], 252 | 2019, mis en ligne le 03 janvier 2022, consulté le 06 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/norois/9351 ; DOI : https://doi.org/10.4000/norois.9351

Haut de page

Auteur

Abdellah Laouina

Université Mohamed V, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Département de Géographie, BP 1040 Rabat (laouina.abdellah@gmail.com)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search