Navigation – Plan du site

AccueilNuméros253Représentations et pratiques des ...

Représentations et pratiques des mobilités quotidiennes dans l’aire urbaine d’Orléans : entre anxiété de la durabilité du mode de vie et aspiration à la proximité

Experiences and Practices of Daily Mobilities in the Orléans Urban Area: Between Anxiety About the Sustainability of the Way of Life and Aspiration to Proximity
Christine Romero
p. 85-98

Résumés

Dans le cadre d’un appel à projet de recherche régional sur les mobilités et les formes urbaines, nous avons étudié la manière dont les habitants de l’aire urbaine d’Orléans pratiquent et se représentent leurs mobilités dans un contexte marqué par la nécessité quotidienne de se déplacer, par la hausse des prix du carburant et par les injonctions en faveur des mobilités douces liées à l’urgence du réchauffement climatique. De façon à comprendre la manière dont les individus organisent leurs pratiques, dont ils perçoivent leur environnement et leur mode d’habiter, et finalement, comment ils les intègrent dans leur système de cohérence interne, nous avons analysé 50 discours collectés auprès d’habitants de la ville-centre, de son agglomération et de la campagne environnante. Deux profils se distinguent, fonction de la satisfaction exprimée par les individus au regard de la manière dont ils organisent leurs déplacements. Dans les discours, la satisfaction est associée au fait d’avoir le choix et d’être en capacité de s’organiser au mieux en fonction de ses priorités personnelles. Comparée à des enquêtes antérieures, celle-ci fait apparaître une anxiété nouvelle concernant la durabilité du mode de vie et une aspiration, voire une revendication, à l’immobilité et à la proximité exprimées comme des valeurs.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 22 décembre 2018, définitivement accepté le 17 septembre 2019 • Suivi éditorial : Hélène Bailleul

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Méthodologie et présentation des enquêtes
Le choix de l’analyse de discours pour mettre en évidence les pratiques et représentations des individus
Présentation du corpus : un échantillon probabiliste, significatif sinon représentatif
Description typologique des expériences de mobilité
Une expérience « stoïcienne » de la mobilité
Une expérience épicurienne de la mobilité
Les mobilités : ressources et conditions de la durabilité du mode d’habiter ?
Des représentations globalement positives du territoire de vie et du lieu de résidence
L’expression d’une conscience anxieuse des enjeux de la mobilité pour la qualité et la durabilité du mode de vie…
Le souci explicite de ménager les ressources pour économiser et soutenir son « capital-mobilité »…
… dont résulterait une aspiration à la proximité
La valorisation de « l’immobilité » : un nouveau critère de la qualité de la vie ?
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Dans le cadre d’un Appel à Projet de Recherche régional dédié à l’étude de l’articulation entre mobilités et formes urbaines, une série d’enquêtes de terrain ont été menées pour analyser la manière dont les habitants de l’aire urbaine d’Orléans organisent et se représentent leurs mobilités quotidiennes.

L’objectif premier de l’enquête était de repérer les déterminants des pratiques individuelles afin d’alimenter un SIG d’aide à la décision et à l’organisation de systèmes de déplacement permettant de répondre à la diversité des besoins des individus tout en étant respectueux de l’environnement. Concilier les impératifs de la mobilité et ceux du réchauffement climatique représente aujourd’hui une vraie question d’aménagement. Au-delà, l’enquête interroge la manière dont leurs mobilités permettent aux individus de s’arranger avec l’espace et dont ils se représentent leur inscription dans leur territoire vécu. Les mobilités sont donc entendues ici comme parties du capital spa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Romero, « Représentations et pratiques des mobilités quotidiennes dans l’aire urbaine d’Orléans : entre anxiété de la durabilité du mode de vie et aspiration à la proximité »Norois, 253 | 2019, 85-98.

Référence électronique

Christine Romero, « Représentations et pratiques des mobilités quotidiennes dans l’aire urbaine d’Orléans : entre anxiété de la durabilité du mode de vie et aspiration à la proximité »Norois [En ligne], 253 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 26 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/norois/9549 ; DOI : https://doi.org/10.4000/norois.9549

Haut de page

Auteur

Christine Romero

CEDETE, UFR Lettres, Langues, Sciences humaines, Université d’Orléans, 10 rue de Tours, BP 46527, 45065 Orléans Cedex 2, France (christine.romero@univ-orleans.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search