Skip to navigation – Site map

Home

Présentation

La Nouvelle Revue du Travail is a scientific review providing authors, researchers and practitioners with a forum for addressing academics, businesses and public administrations at a time when higher education has started to train more practitioners and experts than researchers. Work is viewed here as a transversal construct that exists at the intersection between the different currents found within the field of sociology. The review remains open to all disciplines insofar as authors focus on 'work', in the broadest sense of the term. La nouvelle revue du travail looks at work on an international scale and encourages bi-lingualism by publishing articles in both French and the main international languages.

Latest issue
17 | 2020
Travailler dans le droit


More about this picture
Credits : Anne Durand

Le Corpus de cette livraison s’intéresse aux « professionnels du droit » exerçant dans différentes branches d’activités, avec une variété de statuts. Ce dossier montre que les outils et les concepts de la sociologie du travail permettent de retravailler des problématiques que la sociologie du droit comme la sociologie des professions ne permettent guère de traiter, et qu’il est donc possible d’étudier de manière commune tout un ensemble de travailleurs possédant dans leur activité le droit en partage, par-delà les régulations de groupes et la nature des emplois. La spécificité induite par la dimension juridique de l’activité de ces différents acteurs et le rapport qu’ils entretiennent avec elle se situent au cœur du Corpus. À partir des outils et des paradigmes de la sociologie du travail, plusieurs articles du dossier étudient les relations de service entre un certain nombre de professionnel.les du droit (avocat.es en droit de la famille ou en droit social, notaires, juges de l’application des peines...) et des justiciables. D’autres articles traitent de juristes plus éloignés de la définition canonique mais qui sont face à des enjeux complexes, qu’il s’agisse des spécificités de l’activité de juriste dans une entreprise, dans une organisation syndicale ou à l’Inspection du travail. Ainsi, ce Corpus intéressent tous ceux et celles qui interrogent les rapports entre le droit et la sociologie.

La Controverse porte sur le mouvement des « gilets jaunes », non pas directement en tant que tel, mais à partir de l’appréhension et des modalités d’approches que peuvent en avoir des sociologues. Sociologues du travail et des mouvements sociaux ont été particulièrement interpelés par cette mobilisation : la Controverse fait débattre trois sociologues sur leurs modes d’engagement dans le traitement de ce conflit social et politique et du choix du moment pertinent de la publicisation de leurs interprétations. Leurs divergences, mais aussi leurs questionnements convergents montrent combien les sociologues se sont trouvés concernés par ce mouvement des Gilets jaunes, dans une pluralité d’analyses.

Le premier article de Varia traite de l’expérimentation « territoire zéro chômeur de longue durée ». Ce projet repose sur l’idée que ce n’est pas le manque d’employabilité des chômeurs mais la faible « employeurabilité » des entreprises, soit la capacité des entreprises à se faire employeur, qui est la cause du chômage. En enquêtant sur les nouveaux employeurs ad hoc – des entreprises à but d’emploi – qui embauchent les chômeurs de longue durée volontaires, les auteurs montrent les luttes d’interprétations autour du « droit à l’emploi » et questionnent plus largement les formes d’institution du travail. Le second article de Varia s’intéresse aux relations entre le roman industriel et la sociologie du travail, considérant que le premier constitue une source précieuse et très sous-utilisée de données pour la seconde. À partir des romans du siècle passé d'Upton Sinclair et de John Dos Passos, l’auteur montre la richesse sociologique interprétative de ces romans qui peuvent concurrencer la sociologie du travail et l’ont certainement influencée...

La rubrique Champs et contrechamps propose un retour sur le film Les invisibles (2019), une comédie sociale qui raconte le quotidien d’une équipe d’intervenantes sociales, travaillant dans un lieu d’accueil de jour à destination de femmes sans domicile. L’article interrogeles points de complémentarité entre le regard sociologique et celui du réalisateur.Quelles sont au contraire les différences entre les constats empiriques que les sociologues peuvent faire et ce que le film met en évidence ? L’auteure montre en quoi le filmrend compte de façon pertinente de la proximité entre les conditions de vie des femmes sans domicile et les conditions de travail difficiles des intervenantes sociales qui les accompagnent.

Dans Matériaux et Méthodes, deux entretiens avec une magistrate mettent en avant les désillusions d’une partie de ces magistrats qui quittent le corps pour s’épanouir dans une autre activité professionnelle. Dans le cas particulier traité par l’article, la déception de la magistrate et son engagement en faveur de l’écologie la conduisent à créer une entreprise. Cette rupture met en évidence les dysfonctionnements de l’organisation du système judiciaire et montre comment les acteurs au cœur de l’institution les vivent.

Le numéro 17 de la Nouvelle Revue du Travail se clôt par 18 recensions, offrant aux lectrices et aux lecteurs un large éventail des ouvrages récents plutôt critiques de l’ordre social... et des théories sociologiques en présence.

  • Logo La NRT est soutenue financièrement par
  • Logo CNRS INSHS
  • Logo Maisons des Sciences de l'Homme - Paris-Saclay
  • Logo Centre Pierre Naville - Université d'Evry
  • Logo Laboratoire Printemps (professions, institutions et temporalités)
  • Logo Centre Emile Durkheim
  • Logo Laboratoire lorrain de sciences sociales - Université de Lorraine
  • Logo IRISSO - Dauphine université Paris
  • Logo Multidisciplinaria de Estudios sobre el Trabajo (UMEST) - Universidad Autónoma de Querétaro
  • Logo La NRT est aussi reconnue et soutenue par
  • Logo HCERS
  • Logo Fondation Maison des sciences de l'homme
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search