Navigation – Plan du site

AccueilRubriquesComptes rendus et essais historio...2005Renée Fregosi (dir.), Armées et p...

2005

Renée Fregosi (dir.), Armées et pouvoirs en Amérique Latine, Paris, CREDAL-IHEAL Editions, 2004, 218 pp.

Frédérique Langue
Référence(s) :

Renée Fregosi (dir.), Armées et pouvoirs en Amérique Latine, Paris, CREDAL-IHEAL Editions, 2004, 218 pp.

Texte intégral

1Cet ouvrage réunit les communications présentées lors de l'hommage à Hubert Gourdon, sur un thème à la fois surdimensionné et omniprésent dans l'historiographie américaniste, mais à l'actualité non démentie malgré le retour à la démocratie de la plupart des pays latinoaméricains. Plus que des études de stratégie et de géopolitique, habituellement dévolues à d'autres spécialistes, les analyses contenues dans ce recueil comportent aussi bien d'utiles bilans ou mises au point historiographiques sur le sujet que des approches concrètes, centrées sur un pays en particulier (G. Périés et R. Fregosi examinent le cas de l'Argentine ou du Paraguay, B. Patino le Chili, D. van Eeuwen le Venezuela, B. Revesz le Pérou, M.L. Basilien-Gainche la Colombie, R. Garcia la Bolivie, J.F. Deluchey le Brésil). A partir des décennies 1950-60, l'Amérique latine est en effet le théâtre par excellence de ruptures de l'ordre constitutionnel, de l'installation de régimes militaires au détriment de gouvernements issus du suffrage en d'autres termes de coups d'Etats ayant pour protagonistes les forces armées, suivant une tendance de celles-ci à intervenir presque ponctuellement dans la vie politique des pays concernés (texte d'H. Gourdon).

2A son apogée dans les années 1970-80 avec la multiplication des dictatures, le pouvoir militaire s'étend sur l'ensemble du continent, privilégiant ou non une façade légaliste. Peu de pays échappent à la règle. Ses liens avec les classes dominantes, les "pouvoirs réservés (thème de la souveraineté nationale, des doctrines désormais internationalisées de sécurité)les modalités d'exercice de ce pouvoir parfois institutionnalisé voire légitimé (revendiqué à l'occasion comme "révolutionnaire" mais aussi bien en retrait par rapport aux élites politiques locales), le professionnalisme du secteur militaire, les divisions internes, les formes plus inattendues de domination enregistrées au cours de ces dernières années (passage par les formes les plus classiques de la démocratie afin de parvenir au pouvoir, ainsi le général Banzer en Bolivie ou Hugo Chávez au Venezuela) ou les mutations enregistrées par les forces armées, ou ses aspects symboliques et idéologiques sont autant de sujets abordés par ces différents auteurs.  La question de la gouvernabilité et du "nouveau modèle occidental" régissant les relations civils-militaires, et les "nouveaux profils du pouvoir" militaire" (F. Rojas Aravena, R. Diamint) apportent une conclusion ouverte à cet ensemble.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédérique Langue, « Renée Fregosi (dir.), Armées et pouvoirs en Amérique Latine, Paris, CREDAL-IHEAL Editions, 2004, 218 pp. »Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Comptes rendus et essais historiographiques, mis en ligne le 02 février 2005, consulté le 18 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/nuevomundo/192 ; DOI : https://doi.org/10.4000/nuevomundo.192

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search