Navigation – Plan du site
Colloques | 2005
Dimitri Béchacq, Pascale Berloquin-Chassany, Giulia Bonacci, Greta Morton (film) et Marion Dupouy (montage)

La Révolution haïtienne au-delà de ses frontières

Colloque international de l’EHESS, Paris Lundi 7 et mardi 8 juin 2004
[23/02/2005]

Texte intégral

1Ce projet scientifique a été conçu dans l’idée d’ouvrir les problématiques liées à l’analyse de la révolution haïtienne et à l’avènement de la première République noire. L’interdisciplinarité du colloque (historiens, géographes, sociologues, philosophes, politologues, linguistes, spécialistes de littérature) a permis le dialogue entre des savoirs et des méthodes complémentaires. Les interventions ont cherché à lier et à relier des espaces nationaux,  régionaux et internationaux, contribuant ainsi à placer l’histoire de Haïti dans un double champ : à la fois intérieur, en renouant les fils de la construction de la nation haïtienne, et extérieur, en saisissant l’impact qu’a eu cette construction au-delà des frontières nationales et insulaires.

2Tout d'abord, un retour a été fait sur plusieurs acteurs décisifs du processus révolutionnaire et des lendemains de l’indépendance. Les intervenants en soulignent les enjeux, dont au cœur était le principe de la liberté. Ces enjeux économiques, locaux et internationaux attisent une conscience aiguë des rapports de classe à laquelle se superpose l’empreinte du phénotype. Ils signalent également le poids des représentations héritées de la révolution haïtienne, tant en Haïti qu’à l’étranger. Ces représentations peuvent se décliner sur plusieurs registres : religieux, littéraire, politique, etc.

3Ensuite, les intervenants mettent l’accent sur des hommes dont les trajectoires, les environnements sociaux, les réseaux et les comportements témoignent de cet espace d’influences et d’actions que fut la révolution haïtienne.

4Les réflexions sur les catégories et créations de l’altérité ont ainsi cherché à rendre plus complexes des perspectives auxquelles s’était attachée l’historiographie. Un dessin des reflets de Haïti et des Haïtiens dans l’imaginaire noir, caribéen et transatlantique a été esquissé et finalement souligné. C’est pourquoi l’idée de circulation des idées, des hommes, des normes, des savoirs et des pratiques semble prendre une importance incontournable.

L'ensemble des communications indiquées ci-après sont disponibles sur la vidéothèque de Nuevo Mundo  Cliquer ici

5Giulia Bonacci (Doctorante en Histoire, CEAf-EHESS) " Introduction ".

Démarcations intérieures.

Paysage social : session sous la présidence de Myriam Cottias (Chargée de recherche, CNRS).

6Gérard Barthélémy (Anthropologue) : " Toussaint Louverture et les stratégies des affranchis noirs dans la société haïtienne de l’indépendance ".

7Michaël Lévy (Doctorant en recherches comparatives sur le développement, EHESS) : " La naissance de la paysannerie haïtienne dans la période révolutionnaire, 1791-1804 ".

8Louis Naud Pierre, (Sociologue, LAPSAC - Université de Bordeaux 2) : " La société haïtienne : permanences et mutations ".

9Eric Gallibour, (Doctorant en sociologie, Université de Grenoble 2) : " Identité nationale et identité haïtienne. Essai d’analyse socio-anthropologique d’une représentation ".

Constructions nationales : session sous la présidence de A.-M. Losonczy (Directrice d’Études, EPHE, Université Libre de Bruxelles)

10- Vertus Saint Louis (Historien, ENS - Haïti) : " La question de la liberté : grandeur et faiblesses de la révolution haïtienne ".

11Léon-François Hoffmann (Professeur de littérature française, Université de Princeton) : " L’haïtienne fut-elle une révolution ? ".

12Camille Ratia (Doctorante en géographie, MIGRINTER - Université de Poitiers) : " 1804-2004, le bicentenaire haïtien : une mise en scène de la nation haïtienne ? ".

13Jean-Marie Théodat ( Maître de conférences en géographie (Université de Paris I) : " Haïti et la République Dominicaine : l’insularité en partage ".

14Dimitri Béchacq (Doctorant en anthropologie, CEAf - EHESS) : " Les frontières du vaudou haïtien".

Au-delà des frontières insulaires.

Parcours d’hommes : session sous la présidence de Frédérique Langue (Chargée de recherches, CNRS).

15Nicolas Rey (Sociologue, UIED- Genève) : " Les ‘Noirs français’, de Saint-Domingue au Reino de Guatemala ".

16Alejandro Gomez (Historien, Université de Caracas) : " Royalistes et patriotes vénézuéliens : relations vers Saint-Domingue et la République haïtienne, 1793-1826 ".

17Fabien Marius-Hatchi (Doctorant en histoire, Université de Paris VII) : " Des Révolutions caribéennes du droit naturel à la Révolution haïtienne ".

18Pascale Berloquin-Chassany (Doctorante en sociologie, Université de Paris X-Nanterre, UMR 85 65) : " Papa Nord, charisme et relations diplomatiques, 1902-1908 ".

19Jacques de Cauna (Professeur d’histoire, Université de Pau et des Pays de l'Adour) : " Toussaint Louverture entre trois mondes, trois cultures : africaine, créole, gasconne ".

Cheminements intellectuels : Session sous la présidence de Carmen Bernand (Professeur d’anthropologie, Paris X-Nanterre, UMR 85 65) et Jean-Luc Bonniol (Professeur d’ethnologie, Université de Aix-Marseille).

20Pierre Bouvier (Professeur de socio-anthropologie, Université de Paris X-Nanterre) : " Frantz Fanon et Haïti ".

21André-Marie Yinda Yinda (Doctorant en sciences politiques (EHESS) : " De Louverture à Basquiat : le pli africain de l’insoumission ".

22Giulia Bonacci (Doctorante en Histoire, CEAf-EHESS) " conclusion du colloque ".

Partenaires institutionnels

23Le Centre d’Etudes africaines (CEAf), DoCEAf, Ecole Doctorale ‘Histoire et Civilisations’ (EHESS, Paris), La Direction scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires Etrangères, CNRS (UMR 85 65), Université de Paris X Nanterre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dimitri Béchacq, Pascale Berloquin-Chassany, Giulia Bonacci, Greta Morton (film) et Marion Dupouy (montage), « La Révolution haïtienne au-delà de ses frontières », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Colloques, mis en ligne le 23 février 2005, consulté le 22 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/nuevomundo/228 ; DOI : 10.4000/nuevomundo.228

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page