Navigation – Plan du site
Colloques | 2008
Les relations de genre dans le monde hispanique. Journée d’Études ILCEA/CERHIUS Université de Grenoble III 25 janvier 2008
Almudena Delgado Larios

Les relations de genre dans le monde hispanique

Journée d’études organisée par Almudena Delgado Larios (ILCEA/CERHIUS, Université Stendhal-Grenoble 3) vendredi 25 janvier 2008.
[15/06/2008]

Texte intégral

1Depuis les années 1970 jusqu’à nos jours, les études d’histoire des femmes et des relations de genre se sont multipliées et elles ont permis d’aborder des thématiques peu ou pas traitées auparavant. La réflexion méthodologique et conceptuelle que cette approche a favorisée a eu des retombées fécondes dans les autres domaines de la recherche historique. Trente ans après le cours de Michèle Perrot à l’université de Paris VIII « Les femmes ont-elles une histoire ? » (1973-1974) et du colloque organisé à Aix-en-Provence sur La condition féminine, la question des femmes et de leur présence dans l’espace public figure au programme des concours du Capes et de l’Agrégation d’Espagnol. Le moment était propice pour faire un bilan historiographique de la recherche développée pendant ces trente dernières années dans le monde hispanique et de présenter les études en cours.

2La journée d’études a été structurée en fonction de ces deux objectifs (état de la question et recherche en cours) et de la volonté de faire connaître aux étudiants hispanistes les travaux de spécialistes du cas français et d’engager un dialogue avec les chercheuses qui travaillent sur l’Espagne et sur l’Amérique latine. Un premier bloc de deux interventions faisait un bilan de « cette aventure intellectuelle » et des recherches en cours en France (Françoise Thébaud, de l’Université d’Avignon, «Qu'est-ce que l'histoire des femmes et du genre ?» et Mathilde Dubesset , de I E P de Grenoble, «Femmes et religions,  entre soumission et espace pour s'exprimer et agir : un regard d'historienne, 19e-20e siècles»). Puis, quatre communications dressaient le bilan et présentaient des études sur le monde hispanique : pour l’Espagne, Almudena Delgado Larios (Université Stendhal-Grenoble 3) «Femmes et politique dans le monde hispanique (XIXème-XXème siècles)» et Danièle Bussy-Genevois, (Université de Paris VIII)  «Presse, féminisme, citoyenneté en Espagne (1913-1936)» ; pour l’Amérique Latine, Angela Carballeda, (Université Stendhal Grenoble 3) «Espaces de pouvoir des femmes dans l'Amérique coloniale: un bilan historique et historiographique» et Bérengère Marques-Pereira (Université Libre de Bruxelles) «L’accès des femmes à l’espace public : du local au national, de l’international au transnational. L’exercice de la responsabilité publique et les rapports de genre en Amérique Latine».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Almudena Delgado Larios, « Les relations de genre dans le monde hispanique », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Colloques, mis en ligne le 15 juin 2008, consulté le 25 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/nuevomundo/35903 ; DOI : 10.4000/nuevomundo.35903

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page