Navigation – Plan du site

AccueilRubriquesDébats2013Fabriquer, traiter et gérer la di...Fabriquer, traiter et gérer la di...

2013
Fabriquer, traiter et gérer la différence: un retour sur l’histoire

Fabriquer, traiter et gérer la différence : un retour sur l’histoire

Françoise Lestage et Carmen Salazar-Soler

Texte intégral

1Une question revient sans cesse dans les travaux actuels des sciences sociales dans les Amériques : celle de l’existence « réelle » ou catégorielle d’indiens, d’indigènes ou de noirs, bref, de groupes minoritaires se distinguant, ou supposés se distinguer des autres groupes sociaux par leurs traits physiques et/ou par leurs coutumes. Les uns estiment que ces catégories ethniques – et les marqueurs ethniques qui leur sont associés – sont fabriqués par les acteurs dans une interaction avec les États et ne s’appliquent pas à des situations réelles. Les autres pensent que ces catégories surgissent de la réalité sociale et sont ensuite instrumentalisées. La polémique qui oppose les partisans de ces deux points de vue divergents tourne un peu en rond puisque chacun campe sur ses positions.

2Or il nous semble qu’une variable fondamentale, celle de l’histoire et de la longue durée, celle de la production de ces catégories au cours des siècles dans un lieu donné, affinerait l’analyse alors qu’elle est souvent laissée de côté. À partir des cas emblématiques du Mexique ou du Pérou on constate la réélaboration, dans des termes modernes, de problèmes qui se posaient déjà à l’époque coloniale. Autrement dit, nous avons l’impression qu’en ce début du XXème siècle de nouveaux discours et pratiques autour de ces catégories recyclent des mécanismes et des stratégies de pouvoir qui rappellent celles de l’époque coloniale. De nombreux exemples montrent que toute l’histoire des Amériques nous renvoie aux questions de la « fabrication » et l’administration de la différence dans des contextes marqués par la subordination politique, la domination sociale et l’exploitation économique : les noirs esclaves puis homme libres, la république d’Indiens, les reducciones de indios mais aussi la place réservée à l’Indien par les mouvements indigénistes du début du XXe siècle, entre autres (cf. Axe 1 de Mondes Américains).

3L’objectif de ce dossier est de questionner quelques-unes de ces catégories en les comparant dans le temps et dans l’espace des royaumes, empires et États-nations depuis la conquête jusqu’à nos jours. Il nous semble indispensable de mettre en perspective historique ces catégories ainsi que les processus actuels de fabrication et de traitement de la différence et de la mêmeté afin d’appréhender les ruptures et les continuités entre l’administration de la différence en ce début du XXIème siècle et les projets antérieures : segmentation coloniale, assimilation républicaine, droits civiques, indigénisme, etc.

Liste des articles :

4- Marie José Jolivet (IRD-URMIS): « Du « sauvage » à l’« étranger » ou les difficultés de l’identification guyanaise ».

5- Françoise Lestage (Univ. Paris Diderot-URMIS) : « Le séparatisme indien/non indien au Mexique (XXe-XXIe siècles) ».

6- Luis López (Cerma - Mondes Américains): « Repensando las formas de habitar indígenas: la migración de los Shipibo-Konibo hacia espacios urbanos como una praxis de reconfiguración de la identidad étnica ».

7- Nicolas Martin-Breteau (Cena - Mondes Américains) : « Différence des corps, égalité des droits : réflexions sur le combat pour la dignité humaine des Africains-Américains (Etats-Unis, v.1850-v.1950) ».

8- Carmen Salazar-Soler (CNRS, Mondes Américains) : « ¿Qué significa ser indio ?: Reflexiones sobre la categoría de « indio » en el Perú andino (siglos XXI-XVI) ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Françoise Lestage et Carmen Salazar-Soler, « Fabriquer, traiter et gérer la différence : un retour sur l’histoire »Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Débats, mis en ligne le 21 mai 2013, consulté le 22 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/nuevomundo/65359 ; DOI : https://doi.org/10.4000/nuevomundo.65359

Haut de page

Auteurs

Françoise Lestage

Professeure à l’Université Paris Diderot, francoise.lestage@univ-paris-diderot.fr

Articles du même auteur

Carmen Salazar-Soler

Directrice de Recherches au CNRS, carmen.salazar-soler@ehess.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search