Navigation – Plan du site
Luc Capdevila

Liliana M. Brezzo, Juan Emiliano O'Leary, El Paraguay convertido en acero de pluma, Asunción, El Lector, col. Protagonistas de la Historia, 2011, 152 p.

[09/12/2013]

Texte intégral

1Dans ce petit livre très bien documenté Liliana Brezzo brosse la biographie culturelle de l'historien paraguayen Juan E. O'Leary (1879-1969). Juan O'Leary compte parmi les intellectuels qui ont le plus marqué le Paraguay au vingtième siècle. Poète, enseignant, historien, directeur d'établissement culturel et cadre politique, il participa du groupe des jeunes intellectuels à Asunción dans les années 1900, qui s'engagèrent dans l'écriture d'une histoire nationale patriotique fondatrice du nationalisme politique paraguayen. Ce "révisionnisme historique" dota par la suite le courant autoritaire d'un socle théorique qui favorisa son accès au pouvoir au lendemain de la guerre du Chaco (1932-1936), puis sa stabilisation à la direction des affaires dans la seconde moitié du vingtième siècle. Juan O'Leary a joué un rôle majeur dans ce processus. Infatigable écrivain et conférencier, il a consacré l'essentiel de sa vie à produire et promouvoir une représentation héroïque du passé paraguayen qui s'est imposée dans l'espace public, a structuré l'imaginaire collectif, et a participé des structures d'encadrement de la dictature du général Stroessner (1954-1989). Juan O'Leary entretenait en effet des liens personnels forts avec Alfredo Stroessner. Ce dernier partageait pleinement sa représentation du passé. De sorte que, au Paraguay, le "révisionnisme historique" a constitué l'histoire officielle, au sens propre du terme, depuis que la révolution fébrériste qui s'est produite au lendemain de la guerre du Chaco a légiféré en ce sens, c'est-à-dire dès février/mars 1936.

2L'ouvrage de Liliana Brezzo a été conçu à la suite du dépouillement des archives personnelles de Juan O'Leary conservées à la Bibliothèque Nationale d'Asunción. Le livre est organisé en trois parties (trajectoire personnelle, controverse avec Cecilio Báez, Juan Bautista Alberdi face à la guerre de la Triple Alliance à partir d'un dossier conservé dans le fonds Gregorio Benítez dont O'Leary était le dépositaire) permettant de comprendre la trajectoire intellectuelle d'O'Leary et son action en faveur d'une écriture de l'histoire de la guerre de la Triple Alliance, qui constitue l'événement matriciel du Paraguay moderne. Cet ouvrage permet en particulier de suivre de manière très fine la transformation de la représentation du passé d'O'Leary, qui a évolué progressivement d'un imaginaire héroïque vers une pensée autoritaire. Il permet aussi d'observer le réseau de sociabilité dans lequel circulait O'Leary, et son insertion dans la société paraguayenne. O'Leary n'était pas isolé, mais sa conversion historiographique l'a conduit à changer son propre réseau d'amitiés dans les années 1904-1907. De manière heureuse, Liliana Brezzo cite abondamment et intégralement les sources conservées dans ce fonds extrêmement riche (lettres, notes, manuscrits annotés...), qui font de cet essai un ouvrage très précieux pour comprendre l'histoire du Paraguay contemporain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luc Capdevila, « Liliana M. Brezzo, Juan Emiliano O'Leary, El Paraguay convertido en acero de pluma, Asunción, El Lector, col. Protagonistas de la Historia, 2011, 152 p. », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Comptes rendus et essais historiographiques, mis en ligne le 09 décembre 2013, consulté le 19 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/nuevomundo/66013

Haut de page

Auteur

Luc Capdevila

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page