Navigation – Plan du site
Colloques | 2014
Les femmes dans les Amériques : Féminismes, études de genre et identités de genre dans les Amériques, XIXe et XXe siècles – Actes du colloque international des 4, 5 et 6 décembre 2013 à Aix-en-Provence
Luc Capdevila et Claire Sorin

Histoire des féminismes, études de genre et des identités de genre dans les Amériques, XIXe et XXe siècles

[04/02/2014]

Texte intégral

1Du 4 au 6 décembre 2013, le congrès international consacré aux "Femmes dans les Amériques" s'est tenu à Aix-en-Provence à l'initiative de l'Institut des Amériques (IDA), du Centre Aixois d'Études Romanes (CAER) et du GIS Genre1. Conçu selon une perspective transdisciplinaire et transpériodique, l'objectif principal du colloque était de réunir et d'organiser les débats entre spécialistes des Amériques dans un cadre résolument comparatiste Sud-Nord et transcontinental, à partir de huit grands axes thématiques : histoire, cultures amérindiennes, religion, migrations, travail, politique, littérature, arts. Nous réunissons dans ce dossier une partie des textes consacrés aux féminismes, aux études de genre et des identités de genre, qui ont été présentés et discutés au cours de ces trois journées au sein de l'Axe 1-Histoire.

2Sur ces sujets la bibliographie est immense, notamment en raison de l'organisation de la recherche impulsée par les nombreuses revues spécialisées (qui a été discutée dans l'un des ateliers), telle Women's Studies: An Interdisciplinary Journal, depuis 1972 aux États-Unis2 ; Recherches Féministes depuis 1987 au Québec3 ; ou la revue Estudos Feministas au Brésil depuis 19924. On mentionnera également parmi les nombreuses publications récentes, les grandes synthèses qui marquent les avancées remarquables réalisées par l'histoire des femmes autant en Amérique du Nord qu'en Amérique latine, tout en privilégiant généralement les échelles nationales ou régionales5.

3La perspective comparatiste a pu mettre en évidence la diversité idéologique constitutive de la généalogie des courants à l'échelle continentale, et plus encore la variété des pratiques, des appropriations, des stratégies et des lieux, notamment au cours de l'émergence des féminismes (autant en termes de sensibilité que de courant intellectuel et politique) dans la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle, depuis la participation à la création littéraire et de l'expression picturale dans le Brésil impérial, la production d'archives et la constitution de bibliothèques spécialisées, jusqu'à l'existence d'un féminisme rural dans l'Ouest étatsunien à travers la pratique du rodéo. La question du vote a été également abordée notamment dans le cadre antillais, où l’exercice du suffrage a diminué, tout en les réactivant, les préjugés à l’encontre de la participation des femmes à la vie politique.

4Les débats portèrent notamment sur les crispations au XXe siècle entre des mouvements féministes portés généralement par des femmes issues des élites, les milieux populaires motivés par d'autres aspirations politiques (en Bolivie dans les années 1930), puis la jonction qui a pu se produire dans les années 1970/1980 entre les féminismes de la deuxième vague et les féminismes dits de la base. Les transferts et les circulations transcontinentales des théories féministes dans les années 1970/1980 ont aussi été discutés (notamment au Mexique), ainsi que le rôle des dynamiques endogènes dans le renouvellement des féminismes de la deuxième et de la troisième vague dans les contextes de guerre froide, de lutte armée et de résistance aux dictatures (par exemple au Chili ou au Pérou). À ce titre, ont également été débattues la question du tournant culturel et des constructions identitaires dans les années 1980 et au-delà, ainsi que les ressorts du genre dans la construction de la mémoire, l'appropriation des représentations du passé et la production de récits historiques.

5À travers ce dossier, l'ensemble des textes se répondent au fil de ces deux siècles d'histoire des Amériques, et vérifient l'importance de poser ces problématiques à l'échelle continentale.

Haut de page

Notes

1 http://femmes-ameriques.blogspot.fr/

2 http://www.tandfonline.com/loi/gwst20#.UsbTOfTuJac

3 http://www.fss.ulaval.ca/lef/revue/

4 https://periodicos.ufsc.br/index.php/ref

5 Parmi les nombreuses références, on mentionnera pour les États-Unis deux sommes dirigées par Nancy F. Cott, History of Women in the United States, Munich et Londres, K. G. Saur, 1993-1994, 20 vols., et No Small Courage: A History of Women in the United States, Oxford et New York, Oxford University Press, 2000. L’histoire des femmes canadiennes a également généré de nombreux travaux, bien que peu d’ouvrages synthétiques soient disponibles ; citons Prentice, Alison, et al., Canadian Women, a History, 3ème éd., Toronto, Nelson Education, 2011. Pour les mondes hispaniques, cf. Morant, Isabel, María Ángeles Querol, Margarita Ortega López, Asunción Lavrín, María Pilar Pérez Cantó et Guadalupe Gómez-Ferrer (dir.), Historia de las mujeres en España y América latina, Madrid, Cátedra, 2005-2006, 4 vols.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luc Capdevila et Claire Sorin, « Histoire des féminismes, études de genre et des identités de genre dans les Amériques, XIXe et XXe siècles », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Colloques, mis en ligne le 04 février 2014, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/nuevomundo/66373

Haut de page

Auteurs

Luc Capdevila

Articles du même auteur

Claire Sorin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page