Navigation – Plan du site

L’éclairage dynamique sous DALI

Jean-Jacques Ezrati
p. 22-26

Résumé

Face aux contraintes, dues notamment aux règles de la conservation préventive, qui pèsent sur l’éclairage d’exposition, l’auteur prône l’utilisation d’un système d’éclairage variant en intensité, température et orientation : après la description de ses principales applications, le protocole DALI (Digital Adressable Lighting Interface) lui semble actuellement le plus adapté à la gestion dynamique de l’éclairage muséographique.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2019.

Plan

L’éclairage d’exposition
Le traitement de l’antagonisme présentation versus conservation
Gestion de l’éclairage
Les systèmes filaires
DMX (digital multiplexing)
DALI (Digital Adressable Lighting interface)
Courant porteur en ligne (CPL)
Puissance par Ethernet (POE)
Les systèmes non filaire
Zigbee
Bluetooth
Les futurs développements
Le choix du protocole DALI en muséographie
Applications
La Tabula lilas : entre conservation et présentation
Le diorama de Daguerre à Bry-sur-Marne
Les salles d’expositions du musée de la Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines
Former les professionnels à la gestion de l’éclairage dynamique

Aperçu du texte

L’Ocim a organisé en janvier 2017 un stage de formation consacré à la programmation d’un éclairage dynamique sous DALI.

L’Ocim a organisé en janvier 2017 un stage de formation consacré à la programmation d’un éclairage dynamique sous DALI.

© Ocim/A.Fourès

L’éclairage d’exposition

D’une manière générale l’éclairage constitue l’art de maîtriser la lumière afin de répondre à une demande sociale de mise en lumière. En ce qui concerne l’éclairage d’exposition, celui-ci repose sur trois grands principes : être en phase avec les autres "contenants" de la scénographie, respecter les besoins de l’ergonomie visuelle et naturellement suivre les recommandations de la conservation préventive. Sur ce dernier point nous savons que la lumière est un des agents majeurs de la détérioration de nombreux objets du patrimoine, surtout ceux d’origine organique. Nous savons également que toutes les radiations optiques n’ont pas les mêmes effets photochimiques sur les matériaux et que la composition spectrale des sources ainsi que la quantité de lumière les illuminant ont toute leur importance. Enf...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Jacques Ezrati, « L’éclairage dynamique sous DALI », La Lettre de l’OCIM, 175 | 2018, 22-26.

Référence électronique

Jean-Jacques Ezrati, « L’éclairage dynamique sous DALI », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 175 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ocim/1898 ; DOI : 10.4000/ocim.1898

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • OpenEdition Journals