Navigation – Plan du site

Exposer les sujets sensibles : comment et pour qui ?

Marie-Sylvie Poli
p. 10-17

Résumé

L’auteure propose une double approche des expositions qui traitent des sujets sensibles. Elle questionne d’une part leur écriture, qui nécessite une vigilance éthique, une vision critique du sujet et la nécessité de propos clairs assumés et d’autre part leur réception dont le degré diffère en fonction des visiteurs ou groupes de visiteurs considérés.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2020.

Plan

Dans sensible il y a sens
Les modalités de l’écriture expographique du sujet sensible
S’émanciper du discours médiatique dominant
Assumer ses responsabilités scientifiques et culturelles
Rester vigilant à ne pas exclure certains publics
Les apports de la muséologie sociale et compréhensive
Sujet sensible et exposition de beaux-arts
Sujet sensible et exposition d’histoire
Sujet sensible et exposition de science et technique
Inviter le visiteur à l’analyse critique de notre société

Aperçu du texte

L’exposition Terra Data nos vies à l’ère du numérique (2017-2018) ou comment protéger nos données personnelles face aux dispositifs invasifs numériques.

L’exposition Terra Data nos vies à l’ère du numérique (2017-2018) ou comment protéger nos données personnelles face aux dispositifs invasifs numériques.

© Cité des Sciences et de l’Industrie

Partons du postulat qu’un « sujet sensible » est une thématique à la fois intime et universelle, mise en débat par la société en dehors du musée. Lorsqu’on réfléchit en muséologue à ce que signifie « exposer les sujets sensibles », seule la « hot museology » nord américaine explicite les enjeux culturels et les règles de vigilance à convoquer et à respecter pour exposer des sujets sensibles.

Dans sensible il y a sens

Certaines visites d’expositions restent comme une expérience intense qui nous a touchés dans nos valeurs, dans notre vision du monde, dans nos croyances, dans nos certitudes. Nous y avons été sensible car elle faisait sens pour nous.

C’était parfois une exposition au budget modique portée par une sobre scénographie à laquelle les médias ne s’étaient pas inté...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Sylvie Poli, « Exposer les sujets sensibles : comment et pour qui ? »La Lettre de l’OCIM, 183 | 2019,  10-17.

Référence électronique

Marie-Sylvie Poli, « Exposer les sujets sensibles : comment et pour qui ? »La Lettre de l’OCIM [En ligne], 183 | 2019, mis en ligne le 01 juin 2020, consulté le 27 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ocim/2435 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ocim.2435

Haut de page

Auteur

Marie-Sylvie Poli

Professeur émérite à Avignon Université, Centre Norbert Elias, équipe Culture et Communication

marie-sylvie.poli@univ-avignon.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals