Navigation – Plan du site

AccueilNuméros190

190 | 2020
juillet-août 2020

Construire l'après-confinement
CouvLO190
Informations sur cette image
Crédits : L. Greppi

 Savoirs, publics, partage

« L’après-épidémie sera une aventure incertaine où se développeront les forces du pire et celles du meilleur, ces dernières étant encore faibles et dispersées » confiait Edgar Morin dans les colonnes du Monde le 19 avril dernier. La plupart des établissements publics ont rouvert leurs portes et la question de « l’après-épidémie » se pose dans la sphère muséale comme ailleurs.

Dans ce numéro de la lettre de l’Ocim, Rebecca Billon, Andréa Parés et Philippe Guillet, qui assurent respectivement la direction des muséums de Grenoble, Toulon et Nantes évoquent cette période de déconfinement au cours de laquelle la position des muséums – interlocuteurs privilégiés sur les questions sociétales et environnementales – semble renforcée, même si les difficultés économiques annoncées impacteront leur fonctionnement. Dans ce contexte, le « musée engagé » évoqué par Lorenzo Greppi, architecte scénographe italien, constitue une proposition pour repenser l’institution muséale.

À l’échelle internationale, plusieurs musées se sont également lancés dans une entreprise de collecte participative, afin de documenter l’épidémie du Covid-19 et la situation inédite de confinement. Émilie Girard dresse un panorama de ces initiatives et présente la collecte initiée par le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem). Ce premier regard sur les propositions reçues montre que l’institution muséale reste un outil pertinent pour appréhender et comprendre notre monde et combien les objets restent des révélateurs de nos modes de vie, liens sociaux et imaginaires. Et l’image du masque Tolaï présenté dans la rubrique « Regard sur un objet » le confirme.

Cette lettre publie également un hommage à Yves Jeanneret, figure des sciences de l’information. Au moment de boucler ce numéro, nous avons également appris la disparition de Marie-Claire Habib, responsable des études qualitatives à la Cité des sciences et de l'industrie pendant plusieurs décennies. Outre une amie, elle fut parmi les pionnières dans l’évaluation, une amoureuse des publics et une formatrice dans le domaine de l’étude de publics dans les musées.

Le savoir, les publics, une volonté de partage : des valeurs importantes pour construire « l’après ».

Samuel Cordier, directeur de l'Ocim
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search