Navigation – Plan du site

AccueilNuméros192

192 | 2020
novembre-décembre 2020

La visite dont vous êtes le héros - La co-construction des savoirs à Vanuatu
CouvLO192
Informations sur cette image
Crédits : Ocim/FL

Les professionnels mobilisés

L’engagement des professionnels peut-il être un élément définissant le musée ? Voici quelques années, en 2017, dans le cadre du colloque de l’Icofom Définir le musée du XXIe siècle, Jesus Pedro Lorente a posé cette question. Partant du constat que la définition du musée par l’Icom ne faisait aucune référence au besoin d’un technicien et que certaines tendances de la nouvelle muséologie revendiquaient des musées autogérés, le professeur de l’université de Saragosse s’est interrogé sur la place et le rôle des professionnels de musées.

Cette question reste particulièrement prégnante. Après plusieurs semaines, qui ont correspondu pour les professionnels des musées à une phase de réouverture de leurs lieux aux publics, de nouvelles mesures liées à l’évolution de la crise sanitaire impactent aujourd’hui à nouveau leur fonctionnement. Marquée par une crise économique sans précédent, cette période induit des changements : certaines structures font preuve de résilience et se réinventent. La hiérarchie des savoirs, entre professionnels et publics, est questionnée.

La richesse de ce numéro de la lettre se caractérise par la diversité des retours d’expériences proposés. Ceux-ci abordent autant des questions liées à la conservation préventive, que des sujets liés à l’exposition, à l’expérience de visite ou aux outils pour faire sortir le muséum du Luxembourg de ses murs. L’évocation du projet du Centre culturel du Vanuatu est aussi un bel exemple de valorisation et de transmission de l’héritage culturel d’un archipel.

D’une dimension patrimoniale à des actions de médiation, un bel équilibre se dessine entre les différents textes proposés.

À leur manière, ils répondent à la question de Jesus Pedro Lorente. Si le musée se définit par ses missions, ses collections, ses publics ou son rôle dans et pour la société, il existe grâces aux différents corps de métiers qui le font vivre. Projet singulier, centre de ressources à destination des professionnels de la sphère muséale, c’est aussi une idée que défend l’Ocim.

Samuel Cordier, directeur de l'Ocim
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search