Navigation – Plan du site

AccueilNuméros193

193 | 2021
janvier-février 2021

Réseaux de professionnels et d’amis face au(x) confinement(s) - Participatif au musée
Couverture LO 193
Informations sur cette image
Crédits : iStock/Ocim

Coopérer, agir, soutenir ensemble

De confinement en reconfinement… au début de l’année 2021, les musées comme les autres institutions culturelles restent fermés (comme cela a été le cas depuis le début de la pandémie, à l’exception de la période estivale), malgré plusieurs alertes lancées notamment en décembre dernier par la Fems, la CPMF ou encore l’Amcsti. 

Cette période se caractérise par un nombre important et incroyable de médiations proposées en ligne et une communication renforcée, elle porte également des signes d’incertitude et d’incompréhension. 

Le dossier thématique de ce numéro, axé sur le deuxième confinement, explore les dynamiques collectives professionnelles à l’œuvre pour soutenir et défendre les acteurs muséaux et culturels, engagés pour et dans la société, créateurs de liens sociaux, de cohésion sociale et citoyenne. Privés aujourd’hui d’être pleinement présents dans l’espace public à cause de leur inaccessibilité physique, les institutions muséales et leurs professionnels s’engagent dans le débat public et questionnent le devenir de la Culture et son caractère essentiel. 

Les douze contributions de ce dossier mettent en lumière les démarches réflexives, participatives et solidaires de réseaux de professionnels et d’amis de musées. Elles témoignent de la volonté de coopérer, d’agir, de soutenir ensemble, la force du collectif, pour créer, s’adapter, résister.

En complément du dossier, trois articles proposent des points de vue éclairants. Eva Sandri revient sur la place des dispositifs participatifs reposant sur des technologies d’information et de communication, conçus avec et pour les visiteurs. Géraldine Zamant et Sarah Betite interrogent le processus de co-construction des savoirs dans l’objectif d’une restauration de collection technique entre les professionnels du musée et des bénévoles experts. Enfin Cora Cohen-Azria analyse et interroge avec réflexivité les compétences des médiateurs dans le déploiement de la médiation présentielle.

Cette rencontre humaine si désirée dans les musées, dans les lieux culturels, on l’espère pour bientôt. Pour redonner matière aux rubriques Rencontres, Formations et Expositions, qui, en toute logique, ont disparu du sommaire de ce numéro 193. Plus sérieusement pour permettre à tous les acteurs de continuer à porter et incarner les valeurs humaines et humanistes de la Culture.

Toute l’équipe de l’Ocim vous souhaite une belle année 2021, pour être et faire ensemble !

Ewa MACZEK, directrice par intérim de l’Ocim

  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search