Navigation – Plan du site

AccueilNuméros196La restitution des restes humains...

La restitution des restes humains présents dans les collections françaises

Michel Van Praët
p. 32-37

Résumé

Les progrès de la médecine et des connaissances sur l'évolution de l'humanité sont indissociables de l'étude des restes humains. Mais le droit ne résout pas les tensions que recèlent leur collecte et d'éventuelles restitutions. Il convient de faire évoluer la législation pour faciliter ces dernières sur la base d'une réflexion historique et de coopérations interculturelles.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2022.

Plan

Les restes humains patrimonialisés au sein des collections publiques
La documentation, étape indispensable de la gestion éthique des restes humains
Des occasions manquées d'un travail de mémoire

Aperçu du texte

Squelettes montés à des fins d’enseignement médical. Galerie d’anatomie de l’université de Strasbourg.

Squelettes montés à des fins d’enseignement médical. Galerie d’anatomie de l’université de Strasbourg.

© M. Van Praët

Faut-il restituer les restes humains conservés dans les collections européennes aux peuples et aux pays d'où ils proviennent ?

La problématique des restitutions de collections aux peuples dont elles sont originaires est source de vifs débats qui interrogent entre autres leur contexte d'acquisition. Vu l'origine et l'ancienneté des éléments patrimonialisés, ces questions mettent en tension des droits nationaux différents, que les principes des récentes déclarations et conventions internationales ne suffisent pas à résoudre.

Des arguments éthiques sont alors mobilisés, et devien­nent particulièrement prégnants lorsque ces éventuelles restitutions concernent des restes humains patrimonialisés. En France, la réflexion sur leur conservation, exposition et restitution est indissociable de l'évolution du Code civil, liée depuis un quart de siècle ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Van Praët, « La restitution des restes humains présents dans les collections françaises »La Lettre de l’OCIM, 196 | 2021, 32-37.

Référence électronique

Michel Van Praët, « La restitution des restes humains présents dans les collections françaises »La Lettre de l’OCIM [En ligne], 196 | 2021, mis en ligne le 01 juin 2022, consulté le 27 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ocim/4430 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ocim.4430

Haut de page

Auteur

Michel Van Praët

Professeur émérite du Muséum national d’Histoire naturelle. Il a dirigé la conception de la Galerie de l'évolution. Il a coordonné le groupe de travail sur les restes humains dans des collections publiques.

michel.van-praet@orange.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search