Navigation – Plan du site

19 | 2017
Les services publics au Royaume-Uni et en France face aux politiques d'austérité

Public Services in the United Kingdom and France in an age of "Austerity"
Sous la direction de Nicolas Sowels, Anémone Kober Smith et Gilles Leydier

After the 2007-2008 financial crisis, most developed countries first massively supported their banking systems before putting in place various policies for economic reflation. While avoiding the worst, these interventions often led to a sharp increase in fiscal deficits. In 2010, these Keynesian-inspired policies gave way to various measures of fiscal consolidation, particularly in European countries. These have had a greater or lesser impact on public services.

The aim of this volume is first to examine the differences and similarities of public service systems in two major European countries, the United Kingdom and France, and to study the policies of fiscal consolidation they have put in place since 2010. Can the concept of "austerity" actually embrace seemingly different public policies, some of which have reinforced neo-liberalism and new public management, while others are more in keeping with more traditional policies of controlling public spending ? It is then necessary to analyse the effects of these "austerity" policies on public services and users in the two countries, both in terms of services, organization and delegation of public service functions to the private sector.

Notes de la rédaction

A la suite de la crise financière et économique de 2007-2008, la plupart des pays développés ont d'abord massivement soutenu leurs systèmes bancaires avant de mettre en place diverses politiques de relance économique. Tout en évitant le pire, ces interventions ont le plus souvent entraîné une forte augmentation des déficits publics. En 2010, ces politiques d'inspiration keynésienne ont cédé la pas à diverses mesures d'assainissement budgétaire, notamment dans les pays européens, qui ont eu un impact plus ou moins fort sur les services publics.

L'objectif de ce numéro est tout d'abord de s'interroger sur les différences et les similarités des services publics de deux grands pays européens, le Royaume-Uni et la France, et d'étudier les politiques de restriction budgétaire qu'ils ont mis en place depuis 2010. Le concept d'"austérité" peut-il recouvrir des politiques publiques apparemment différentes, dont certaines renforcent le néolibéralisme et la nouvelle gestion publique tandis que d'autres s'inscrivent plutôt dans la continuité des politiques de maîtrise des dépenses d'autrefois ? Il s'agit ensuite d'analyser les effets de ces politiques d'"austérité" sur les services publics et les usagers dans l'un et l'autre pays, à la fois en termes de prestations, d'organisation et de délégation de service public au privé.

  • Logo Université de Toulon
  • Logo Laboratoire Babel
  • OpenEdition Journals