Navigation – Plan du site
Le Royaume-Uni et le monde

Les universités britanniques et leur rapport au monde : les enjeux de l’internationalisation de la population étudiante

Marie-Agnès Détourbe
p. 37-66

Résumé

Un aspect central de l’évolution de l’enseignement supérieur britannique en ce premier quart de XXIe siècle est l’internationalisation de ses recrutements étudiants. Les apports financiers qu’ils représentent à travers les droits de scolarité sont tels qu’une forme de dépendance des universités vis-à-vis de cette population étudiante s’est installée, principalement au niveau postgraduate où elle représente plus de 50 % des étudiants ; on assiste ainsi à une forme d’« autonomie conditionnelle » (Neave 1987) des universités dans laquelle se mêlent aspects pécuniaires et rapports de force avec l’État. Ce dernier continue en effet de durcir sa politique d’immigration, ce qui contribue à dégrader la perception du Royaume-Uni par les étudiants étrangers désireux d’y suivre des études supérieures. À travers une analyse de cette situation fondée conjointement sur des données statistiques et sur l’étude d’un ensemble de documents officiels émanant de diverses autorités et entités de l’enseignement supérieur britannique, cet article vise à répondre à la question suivante : dans quelle mesure l’identité des universités britanniques peut-elle se définir aujourd’hui à travers leur(s) stratégie(s) d’internationalisation et donc, à travers leur rapport au monde ?

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2018.

Plan

Introduction
Propos liminaires : l’enseignement supérieur britannique comme objet d’étude
L’internationalisation de l’enseignement supérieur dans le monde et au Royaume-Uni
Éléments de contexte : la mobilité étudiante dans le monde
Définition de l’internationalisation de l’ES
L’internationalisation de l’enseignement supérieur britannique à l’étranger
Les étudiants internationaux dans le système d’ES britannique
Définition et points de repère chiffrés
Une dépendance inquiétante
La baisse de l’attractivité du Royaume-Uni comme destination d’études supérieures
La politique d’immigration des gouvernements Cameron : un obstacle au recrutement international
Réduire le solde migratoire en incluant les étudiants internationaux
L’immigration étudiante, pomme de discorde entre l’État et les universités
Les stratégies d’internationalisation des établissements britanniques d’enseignement supérieur
Le développement externe de l’internationalisation
Le développement interne de l’internationalisation
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Propos liminaires : l’enseignement supérieur britannique comme objet d’étude

Les anglicistes français entretiennent fréquemment avec l’enseignement supérieur britannique, et plus largement anglo-saxon, des rapports professionnels étroits et privilégiés par le biais d’échanges et de collaborations de recherche notamment, mais force est de constater que cette proximité ne s’étend guère à leurs objets de recherche. En effet, depuis le numéro spécial de la Revue française de civilisation britannique en 1999 et l’ouvrage majeur de Suzy Halimi en 2004, seuls deux ouvrages lui ont été consacrés, le premier selon une perspective comparative avec l’enseignement supérieur américain (Pickard 2014a), et le second à travers le prisme de l’évaluation institutionnelle de la recherche, de l’offre de formation et de l’expérience étudiante au Royaume-Uni (Auteur 2014). Ainsi, l’enseignement supérieur (désormais ES) en contexte anglo-saxon n’apparaît pas comme une thématique centrale chez l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Agnès Détourbe, « Les universités britanniques et leur rapport au monde : les enjeux de l’internationalisation de la population étudiante  », Observatoire de la société britannique, 20 | 2018, 37-66.

Référence électronique

Marie-Agnès Détourbe, « Les universités britanniques et leur rapport au monde : les enjeux de l’internationalisation de la population étudiante  », Observatoire de la société britannique [En ligne], 20 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/osb/1980 ; DOI : 10.4000/osb.1980

Haut de page

Auteur

Marie-Agnès Détourbe

Maître de conférences à l'INSA Toulouse

Haut de page

Droits d’auteur

Observatoire de la société britannique

Haut de page
  • Logo Université de Toulon
  • Logo Laboratoire Babel
  • OpenEdition Journals