Skip to navigation – Site map

Validation d’une échelle de mesure du sentiment d’efficacité personnelle spécifique au domaine de l’enseignement en France

Corinne Ambroise, Julie Pironom, Sophie Brunot and Marie-Christine Toczek
p. 51-104

Abstracts

The more commonly used tools for measuring personal effectiveness in the field of education are of Anglo-Saxon origin. This paper presents the development and the validation of a French teacher’s self-efficacy scale specific to the field of education. Built on the basis of the French teachers’ skills reference system, it is structured around five dimensions of the teaching act (Plan learnings, Teach, Assess, Differentiate, Manage relationships). After explaining the methodology used, we present the choice of items and verify the psychometric qualities using several collections of data from beginning teachers.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on March 2021.

Outline

Introduction
Les principaux outils de mesure du sentiment d’efficacité personnelle des enseignants
Méthodologie
Participants
Procédure
Génération des items
Purification de l’instrument
Validation de l’instrument
Fiabilité
Validité
Sensibilité au changement
Résultats
Phase de définition du domaine conceptuel : élaboration des items
Validité de l’échelle
Modèle de premier ordre
Purification du modèle
Modèle de second ordre
Fiabilité de l’échelle
Sensibilité au changement
Comparaison du SEP entre master 1 et master 2
Comparaison du SEP entre enseignants-stagiaires de master 2 et enseignants expérimentés
Analyse descriptive de l’échelle SEP et de ses dimensions
Discussion

First lines

Introduction

Le sentiment d’efficacité personnelle (SEP) est un concept très investi dans la littérature scientifique. Défini par Bandura comme le fondement majeur du comportement, il correspond à la croyance qu’un individu a en sa capacité d’action pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixé (Bandura, 2007). Dans cet article, nous nous centrerons sur le SEP spécifique au domaine de l’enseignement.

D’un point de vue théorique, ce sont sur les travaux de Rotter (1966) que reposent les bases conceptuelles des recherches sur le sentiment d’efficacité des enseignants (Tschannen-Moran, Woolfolk Hoy & Hoy, 1998). Dans le cadre de ces premiers travaux le sentiment d’efficacité personnelle est alors défini comme « la mesure selon laquelle un enseignant croit qu’il (ou elle) a la capacité d’influencer les performances de ses élèves » (Tschannen-Moran et al., 1998, p. 202).

Bon nombre de recherches se sont intéressées aux incidences que peuvent avoir les croyances d’efficacité des enseignants....

Top of page

References

Bibliographical reference

Corinne Ambroise, Julie Pironom, Sophie Brunot and Marie-Christine Toczek, « Validation d’une échelle de mesure du sentiment d’efficacité personnelle spécifique au domaine de l’enseignement en France », L'orientation scolaire et professionnelle, 51-104.

Electronic reference

Corinne Ambroise, Julie Pironom, Sophie Brunot and Marie-Christine Toczek, « Validation d’une échelle de mesure du sentiment d’efficacité personnelle spécifique au domaine de l’enseignement en France », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], Online since 01 March 2021, connection on 16 October 2019. URL : http://journals.openedition.org/osp/10588

Top of page

About the authors

Corinne Ambroise

Docteure en sciences de l’éducation,
Université Clermont-Auvergne, ACTé, Clermont-Ferrand,
Membre associé Laboratoire ACTé EA 4281

Julie Pironom

Ingénieure d’étude–Statisticienne, Université Clermont-Auvergne, ACTé, Clermont-Ferrand, Laboratoire ACTé

Sophie Brunot

Maître de Conférences, Université Rennes 2-UFR Sciences Humaines, Laboratoire LP3C EA 1285

By this author

Marie-Christine Toczek

Professeur des universités, Université Clermont-Auvergne,
ACTé, Clermont-Ferrand, Laboratoire ACTé EA 4281

By this author

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • OpenEdition Journals