Skip to navigation – Site map

HomeVaria49/2La double peine des filles. Inéga...

La double peine des filles. Inégalités et sentiment d’injustice dans l’accès à l’apprentissage

Double jeopardy for girls. Inequality and feeling of injustice in apprenticeship access
Prisca Kergoat
p. 199-224

Abstracts

At a time when apprenticeship training is strongly publicized by the politicians and the media, one finding emerges: girls are largely absent of this scheme. The investigations have shown the scale of the selection operated, emphasizing that it cannot be reduced to girls’ orientation choices. Both the statistical analysis of apprenticeship candidates’ characteristics and the way they apprehend social injustice, uncovers the hidden processes linking educational and productive spheres, and beyond, the influence of social relationships

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on June 2022.

Outline

Introduction
Méthodologie : l’enquête MADAA
1- Étude quantitative
2- Étude qualitative
Résultats et discussion
Quand la non-mixité d’un dispositif de formation s’expliquerait par le choix des filles
L’apprentissage, un dispositif très sélectif
Les inégalités de genre comme processus
Les inégalités de genre, un produit des rapports sociaux
Conclusion

First lines

Introduction

Face à la crise et au chômage, le principe directeur des politiques éducatives des différents gouvernements qui se succèdent est de mettre en relation la formation avec l’emploi. Celui-ci permettrait d’accompagner le tournant opéré dans les années 1980 : placer les préoccupations de l’emploi au cœur même du système éducatif (Tanguy, 2002). Ainsi les formations par alternance et tout particulièrement l’apprentissage en entreprise favoriseraient l’insertion professionnelle tout en permettant à des jeunes, issus des classes populaires, d’obtenir un diplôme, et au-delà un métier, qu’ils n’auraient peut-être pas pu acquérir autrement. Dans ce contexte, l’apprentissage, premier budget des politiques d’emploi pour les jeunes (Arrighi, 2013), est aujourd’hui promu et perçu comme une alternative à la formation en école. En témoignent les campagnes patronales qui, campagnes d’affichage à l’appui, n’hésitent pas à disqualifier l’école pour promouvoir les performances de l’entrepris...

Top of page

References

Bibliographical reference

Prisca Kergoat, « La double peine des filles. Inégalités et sentiment d’injustice dans l’accès à l’apprentissage », L'orientation scolaire et professionnelle, 49/2 | 2020, 199-224.

Electronic reference

Prisca Kergoat, « La double peine des filles. Inégalités et sentiment d’injustice dans l’accès à l’apprentissage », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], 49/2 | 2020, Online since 20 June 2022, connection on 23 September 2020. URL : http://journals.openedition.org/osp/11913 ; DOI : https://doi.org/10.4000/osp.11913

Top of page

About the author

Prisca Kergoat

MCF, université Toulouse 2, CERTOP UMR 5044
Thèmes de recherche : Travail, éducation, formation professionnelle, rapports sociaux. prisca.kergoat@ univ-tlse2.fr

By this author

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search