Skip to navigation – Site map

L’échelle de conscience des rapports sociaux de sexe en orientation

The Gender relations consciousness scale: vocational form
Jean-Philippe Gaudron
p. 339-366

Abstracts

This article describes the development of a scale of three beliefs on gender differences in career choice and development: essentialism, social constructionism and feminism. Based on a sample of 471 respondents, a three-factor model with 18 items presented a good fit to the data. The alphas coefficients indicated acceptable fidelity for the scores of the three beliefs subscales. Men had higher essentialist beliefs scores than women, who had higher feminist beliefs scores. These results suggest directions for future research and implications for equality of guidance are discussed.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on June 2022.

Outline

Introduction
L’essentialisme psychologique
Le constructionnisme social
Le féminisme
Méthodologie
Participant·e·s
Matériel
L’échelle des croyances sur les différences entre les sexes en orientation
L’échelle de discrimination contemporaine des femmes
Résultats
Unidimensionnalité des sous-échelles de croyance et structure factorielle de l’échelle globale
Comparaison des croyances des femmes et des hommes
Corrélations entre les croyances et les discriminations
Discussion

First lines

Introduction

L’égalité des filles et des garçons est un principe fondamental inscrit dans le code de l’éducation. À ce titre, elle favorise la mixité et l’égalité en matière d’orientation. (Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (MENJ), 2020). Pour autant, les inégalités entre filles et garçons, femmes et hommes, restent persistantes et continuent à être perçues comme problématiques par les pouvoirs publics qui en ont fait une grande cause du présent quinquennat. Ainsi, les statistiques de l’édition de l’année 2019 des chiffres clés de l’égalité entre les femmes et les hommes de la Direction générale de la cohésion sociale – Service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes (DGCS-SDFE, 2019) ; tout comme celles, pour l’année 2020, de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (DEPP-MENJ, 2020) ; rappellent, s’il le fallait, les nombreuses différences entre les fi...

Top of page

References

Bibliographical reference

Jean-Philippe Gaudron, « L’échelle de conscience des rapports sociaux de sexe en orientation », L'orientation scolaire et professionnelle, 49/2 | 2020, 339-366.

Electronic reference

Jean-Philippe Gaudron, « L’échelle de conscience des rapports sociaux de sexe en orientation », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], 49/2 | 2020, Online since 20 June 2022, connection on 11 August 2020. URL : http://journals.openedition.org/osp/12273 ; DOI : https://doi.org/10.4000/osp.12273

Top of page

About the author

Jean-Philippe Gaudron

Professeur en Psychologie, UMR Éducation, Formation, Travail, Savoirs (EFTS) (MA 122), Université Toulouse 2 Jean Jaurès

By this author

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • OpenEdition Journals