Skip to navigation – Site map

J. Limoges. Le potentiel groupal : optimiser la communication dans les petits, moyens et grands groupes.

Québec : Éditions Septembre.
Francis Danvers
Bibliographical reference

J. Limoges

Québec : Éditions Septembre.

Full text

1L’auteur se présente comme conseiller d’orientation et docteur en éducation (counseling) associé au Département d’orientation de l’université de Sherbrooke. Fort d’une quarantaine d’années d’expérience dans le domaine de la formation, de l’encadrement et de la recherche reliés aux groupes, Jacques Limoges est connu pour avoir conçu le modèle Trèfle chanceux de l’insertion professionnelle, la technique du Double axe visant à optimiser les petits groupes et le paradigme du maintien professionnel pour une gestion optimale de sa vie-carrière.

2L’ouvrage peut être lu d’une triple manière. On peut y voir :

3– un traité sur l’orientation individuelle et collective ;

4– un mensuel de base, un guide fournissant des repères utiles pour l’orientation des groupes (petits, moyens et grands) ;

5– homme de culture et d’expérience, J. Limoges nous livre in fine, une philosophie de l’existence aux différents âges de la vie.

61. Un traité sur l’orientation humaine. Étroitement liée à l’acte de formation, l’orientation scolaire et professionnelle est intentionnalité et accompagnement et débouche sur le développement de carrière. Tout groupe d’orientation implique un rapport à la norme et s’ouvre dans une démarche de résolution de problèmes (sans perdants). Les enjeux de l’orientation sont à la fois intra-personnels et inter-personnels. Les théories développementales psycho-vocationnelles éclairent les contextes d’orientation. Les travaux de recherche sur les récits de vie permettent de mieux savoir et de mieux connaître. L’orientation a été conçue comme identification des champs d’intérêts, d’aptitudes, de valeurs et de choix scolaires et professionnels.

7Désormais l’orientation est vécue comme un processus développemental tout au long de la vie marqué par des périodes et des stades, ou « occasions carriérologiques » et un « retour sur soi » à dimension introspective. La clarification des valeurs, source d’identité, de motivation et de choix de carrière et de vie est essentielle en orientation. Le travail éducatif en situation de groupe peut être très efficace. S’orienter, c’est s’insérer professionnellement et bien gérer sa carrière. Cela ne se fait pas sans se confronter à des dilemmes moraux et à une quête de sens. La structuration et l’encadrement de groupes peut contribuer au développement des compétences et à la transmission de l’information scolaire et professionnelle.

82. Un manuel de base pour l’animation de groupes. Introduit par un petit glossaire, l’ouvrage a une dimension praxéologique tournée sur l’agir professionnel adossé au « Potentiel groupal ».

9L’épistémologie communicationnelle admet un modèle interactionniste Individu-Environnement avec des techniques pour personnaliser et individualiser les apprentissages. Une typologie des groupes nous est proposée à titre indicatif : grands groupes, quarante membres et plus ; moyens groupes, douze à quarante membres ; petits groupes, trois à quinze membres. L’activité du groupe mobilise une triple dime­nsionnalité : extra-personnelle, intra-personnelle et inter-personnelle. Le groupe a une vie : il naît, croît, murit, prend forme, se reproduit et meurt. Le groupe a des forces et des faiblesses qui peuvent faire l’objet d’une analyse descriptive. Les nombreux tableaux, figures et planches ont une double portée : didactique et pédagogique, et participe d’une grande clarté cognitive.

10La bibliographie qui comprend 238 références est largement documentée pour un public de francophones.

113. Une philosophie de l’existence. L’orientation est prise dans un sens large (approche holistique). La richesse de l’ouvrage doit beaucoup à la participation de huit personnes qui ont contribué à la réalisation du traité. La préface, très polyphonique (neuf contributeurs) offre des regards de praticiens formateurs et d’enseignants-chercheurs.

12L’hypothèse du « Potentiel groupal » est le fil d’Ariane de l’ouvrage qui amène le lecteur-rice à s’interroger sur les différentes facettes de l’orientation individuelle et collective ainsi que sur le développement de carrière, sans éluder les aspects éthiques et politiques. Le groupe est ressource d’apprentissage dans différentes situations et contextes de formation. Une personne « n’est jamais seule ». « L’homme est un animal social ». La « philosophie orientante » de J. Limoges et coll. est positive et optimiste. Adepte de la pédagogie spiralaire, ce spécialiste de l’encadrement des groupes dans une visée d’insertion socio-professionnelle et du développement de carrière, croit en la possibilité d’une gestion optimale vie-carrière. Les nombreuses activités de « counseling groupal » que J. Limoges a contribué à encadrer posent la question du leadership, en matière de style à adopter et en fonction des contextes d’intervention et des finalités de l’action.

13Le traité de J. Limoges sur le Potentiel groupal correspond à une part importante de son legs professionnel. Il répond avec pertinence à la question centrale : « Que peut-on faire avec un groupe, quels que soient sa taille et le contexte ? ». Cet ouvrage de synthèse à visée éducative est essentiel pour qui veut s’investir dans la communication dans les petits, moyens et grands groupes de formation dans une perspective d’orientation et de développement de carrière.

Top of page

References

Electronic reference

Francis Danvers, « J. Limoges. Le potentiel groupal : optimiser la communication dans les petits, moyens et grands groupes.  », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], 44/1 | 2015, Online since 01 April 2016, connection on 17 August 2019. URL : http://journals.openedition.org/osp/4761

Top of page

About the author

Francis Danvers

By this author

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • OpenEdition Journals