Skip to navigation – Site map

Formalisation et réalisation : l’hypothèse de Maurice Reuchlin sur la pensée naturelle mérite un regain d’attention

Formalization and Realization: Maurice Reuchlin’s hypothesis about natural thinking would warrant renewed attention
Pierre Perruchet

Abstracts

In a paper that dates back to 1973, Maurice Reuchlin proposed a general hypothesis about natural thinking which relied on the involvement of a process named “realisation” alongside the process of formalisation on which Piaget’s theory focused. In this article I present this hypothesis, describe how it was received by the scientific community, and speculate on why its success was mixed at this time. A number of similar dual-system or dual-process models have been proposed independently since then, with a much more widespread impact. However, I ­suggest that its emphasis on the dynamic interactions between processes means the formalisation/realisation hypothesis still possesses an original component that makes it one of the most promising frameworks for further research, even today.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on March 2020.

Outline

L’hypothèse dans son contexte historique
Un impact modéré
La véritable nouveauté
Le développement ultérieur d’hypothèses similaires
Une particularité à redécouvrir et à prolonger
Quelques difficultés potentielles

First lines

Dans la très riche bibliographie de Maurice Reuchlin figure un article du Journal de psychologie, daté de 1973, qui est quelque peu en marge de ses contributions habituelles, ne serait-ce que parce que les différences individuelles n’y sont évoquées que de façon très marginale. Il s’agit en fait d’une hypothèse générale sur le fonctionnement de la pensée, dont je résumerai d’abord les principes. Cette hypothèse a été reprise occasionnellement, mais n’a pas rencontré le succès que l’on pouvait attendre d’une proposition aussi ambitieuse, sans doute en partie parce que sa véritable nouveauté n’a pas été perçue. Les idées développées étaient pourtant prometteuses, ainsi qu’en témoigne le succès de propositions similaires émises postérieurement, bien qu’indépendamment. Il reste que si la conceptualisation de Maurice Reuchlin a perdu une part de son originalité, un élément important de l’hypothèse initiale a été peu exploité, à savoir l’idée que les deux classes de processus évoqués, for...

Top of page

References

Electronic reference

Pierre Perruchet, « Formalisation et réalisation : l’hypothèse de Maurice Reuchlin sur la pensée naturelle mérite un regain d’attention », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], 47/1 | 2018, Online since 01 March 2020, connection on 17 October 2019. URL : http://journals.openedition.org/osp/5614 ; DOI : 10.4000/osp.5614

Top of page

About the author

Pierre Perruchet

LEAD / CNRS, Université de Bourgogne, pierre.perruchet@u-bourgogne.fr

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • OpenEdition Journals