Skip to navigation – Site map

Orienter les élèves : le poids des pratiques enseignantes à la fin de l’école obligatoire en Suisse romande

Directing students’ choices: the influence of teachers’ practices at the end of compulsory schooling in Western Switzerland
Christophe Delay

Abstracts

This article highlights the teachers’ influence on youngsters’ educational choices in upper- secondary education who are assigned to less demanding tracks. Teachers’ influence cannot be reduced to the final decisions during school councils but is as well effective all along the school year: teachers are not only pointing the possible educational options to pupils but also allocate them to the most probable routes expected by the tracks they are assigned to, changing or strengthening their dispositions. In the end, teachers’ decisions are informed by their class fraction and gender habitus.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on June 2020.

Outline

Le travail enseignant préparatoire à une insertion rapide des élèves sur le marché de l’emploi
Rappeler le « possible » et faire advenir le « probable »
Ce que produit le travail enseignant : transformation et renforcement des dispositions juvéniles
Conclusion

First lines

Dans le champ scientifique français, les orientations des jeunes ont été expliquées dans les années soixante et soixante-dix par les cultures de classe (Bourdieu & Passeron, 1964 ; Willis, 2011 [1977]) ou les investissements différentiés des familles en fonction de bénéfices escomptés (Boudon, 1984 [1973]). L’enquête de Bourdieu et Saint-Martin (1975) figure alors parmi les rares à établir le rôle joué par les enseignant.e.s dans ce processus : à notes égales, ils et elles apprécient les étudiant.e.s d’autant plus sévèrement que leur origine est basse car leur jugement, loin de ne refléter que les performances, porte aussi sur leurs manières de parler et leur posture corporelle, autant de marques de l’origine sociale. Dans les années quatre-vingt-dix, les travaux ethnographiques ont montré comment certains effets contextuels tels que les problèmes relationnels d’un.e professeur.e avec un élève ou ses parents pesaient sur les décisions (Masson, 1997). Récemment, le rôle joué par l’éc...

Top of page

References

Electronic reference

Christophe Delay, « Orienter les élèves : le poids des pratiques enseignantes à la fin de l’école obligatoire en Suisse romande », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], 47/2 | 2018, Online since 15 June 2020, connection on 19 November 2018. URL : http://journals.openedition.org/osp/6030 ; DOI : 10.4000/osp.6030

Top of page

About the author

Christophe Delay

est Docteur en sociologie, professeur, Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), Haute école de travail social et de la santé – EESP, Lausanne. Thèmes de recherche : classes populaires, rapport à l’école, inégalités scolaires. Contact : christophe. delay@eesp.ch

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • OpenEdition Journals