Skip to navigation – Site map

HomeIssuesHors-sériePréface

Full text

1Bonne humeur sans faille, sourire, joie de vivre, gaieté, bienveillance, authenticité, honnêteté et richesse intellectuelles, générosité, dynamisme, immense courage, énergie sont autant de qualités qui faisaient d’Émilie ce qu’elle était.

2Le colloque organisé en son hommage « Sociétés humaines et environnements dans la zone circumméditerranéenne du Pléistocène au début de l’Holocène » à l’Université Toulouse, était initialement prévu en 2020 à l’Université Toulouse Jean Jaurès. En raison des aléas de la crise sanitaire liée à la Covid 19, il a dû être reporté et s’est finalement déroulé, les 8 et 9 mars 2021 en distanciel. Ne pas abandonner, s’adapter, c’était aussi « ça » Émilie, une femme déterminée.

3Le colloque a réuni près de 200 personnes en continu et, lors de ces journées, vos témoignages étaient nombreux à exprimer combien vous appréciiez Émilie. Pardonnez-nous de ne pas tous vous citer :

« Un tel regroupement de collègues, d’amis, d’inconnus aussi, est la meilleure illustration de ce qu’Émilie était, de ce qu’elle représentait, et de ce qu’elle donnait, qui était cher et unique. En 2009, nous étions toutes les deux en charge de l’enseignement d’archéozoologie en Master 2 à Bordeaux. Sa vivacité, sa candeur, sa fraîcheur m’ont tout de suite beaucoup plu et nous nous sommes très bien entendues, aussi bien sur le plan personnel que professionnel. (…) J’aimais beaucoup collaborer avec Émilie. Nous partagions la même façon de travailler, la même méthodologie : étudier les séries dans leur intégralité, observer une approche naturaliste avant tout, mais aussi garder toujours à l’esprit les multiples doutes et incertitudes inhérents à notre discipline. Aujourd’hui, ses connaissances, son dynamisme, et sa passion, elle, tout va terriblement manquer. » (Camille Daujeard)

« Émilie, la wonder woman de l’archéologie » (Eslem Ben Arous)

« Tu as été une étudiante magnifique, toujours motivée, toujours passionnée. Merci à toi. » (Christine Couture)

« Ta gaieté, ton courage et ta joie de vivre resteront pour toujours gravés dans nos pensées. » (Anne Delagnes)

« Émilie ? rire, sourire, bienveillance, détermination : une leçon de vie. » (Sylvain Ducasse)

« Émilie était une amie précieuse : quelqu’un avec qui même les mauvais moments sont bons, toujours dans un mélange de joie festive et d’émulation scientifique. »  (Damien Flas)

« Je me souviens de ces fois où tu me parlais de tes recherches en cours, avec toujours de nouvelles idées qui fusaient et qui allaient bien trop vite pour moi… Je me souviens de ton sourire, ta joie de vivre, ta bonne humeur, ton dynamisme mais aussi de certains moments de doutes et de tristesse... » (Mélody Félix-Sanchez)

« J’ai gardé d’Émilie le souvenir d’une jeune collègue qui alliait la gentillesse à la compétence. Dans le cadre d’une collaboration pour une publication commune avec d’autres jeunes collègues, j’avais pu apprécier sa parfaite honnêteté scientifique. »  (Michel Lenoir†)

« Nous étions tous admiratifs de sa joie et son courage. » (Bruno Maureille)

« Dr Campmas, Émilie was a great friend, a great scientist and a great human being. She was surely the most courageous person I have ever met. We are all missing you Émilie. The sun used to be more shinny when you were there. » (William Rendu)

« Tu étais un membre fédérateur de notre groupe, toujours prête à aider, à expliquer, à refaire et refaire mieux…, la thèse…, la recherche de financements…, le concours…, la maladie… Tout ce difficile chemin n’a jamais écorné ta joie de vivre, ta volonté d’avancer, de construire des projets et d’atteindre avec succès tes objectifs. Tu nous a tous impressionnés. Jusqu’au bout, jusqu’aux derniers moments tu es restée pleine d’espoir, la tête remplie de projets, tu te préparais à repartir, à rebondir. Émilie, tu nous laisses le plus bel héritage qu’une amie puisse souhaiter : un exemple de courage et de persévérance à toute épreuve. Ton souvenir sera dans nos moments difficiles notre béquille, notre moteur et quelques fois aussi, notre coup de fouet. » (Solange Rigaud)

« Dr Émilie Campmas was warm, kind and funny human being, brave beyong belief. Your legacy lives on. » (Eleanor Scerri)

« Émilie, you were a rising star whose light was extinguished too soon. You were making so many contributions to the study of ancient life ways in northwestern Africa, and you were initiating innovative new studies to enrich our understanding. Your contributions will be everlasting. » (Teresa Steele)

« …Elle a toujours été capable de nous épater, en toutes circonstances, notre Émilie… Je me souviens de toi lors de notre première rencontre lors des fouilles au Maroc, comme d’une petite tornade d’énergie, de joie de vivre, de rire et de fête, mais tu étais aussi capable d’un sérieux, d’une rigueur et d’un investissement incroyable quand il s’agissait de ta passion pour la Préhistoire. J’ai vu avec quelle fougue et quelle détermination tu as continué à vivre et à avancer dans ta recherche ces dernières années, avec quelle facilité tu as su nouer des liens professionnels et amicaux avec tellement de personnes en France mais aussi à l’étranger. (…) Tu étais exceptionnelle sur bien des points. » (Emma Stoetzel)

« Émilie laisse sur cette terre une empreinte indélébile, toute en beauté de l’âme et du cœur. » (Christine Verna)

4De ses recherches, de vos recherches, si souvent elle nous a parlé avec ferveur. Vous poursuivez le dialogue et nous vous en sommes infiniment reconnaissants.

5Cet ouvrage publié comme supplément à la revue PALEO inscrit le souvenir d’Émilie dans une continuité de spontanéité, d’enthousiasme et de passion pour l’archéologie.

6Qui que vous soyez, préhistorien(ne), amateur(trice) ou ami(e), vous allez être conquis·e par la richesse des thématiques qui suscitaient l’intérêt et la passion d’Émilie.

Top of page

References

Bibliographical reference

Annick Campmas and René Campmas, “Préface”PALEO, Hors-série | 2023, 7-8.

Electronic reference

Annick Campmas and René Campmas, “Préface”PALEO [Online], Hors-série | Décembre 2022, Online since 15 November 2023, connection on 26 February 2024. URL: http://journals.openedition.org/paleo/7604; DOI: https://doi.org/10.4000/paleo.7604

Top of page

About the authors

Annick Campmas

Parent d’Émilie

René Campmas

Parent d’Émilie

Top of page

Copyright

CC-BY-NC-ND-4.0

The text only may be used under licence CC BY-NC-ND 4.0. All other elements (illustrations, imported files) are “All rights reserved”, unless otherwise stated.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search