Navigation – Plan du site

Charte éthique

Palimpsestes obéit à des règles éthiques strictes. Tous les acteur·rice·s impliqué·e·s dans l’élaboration de la revue sont tenu·e·s de les respecter.

Règles générales

Le fonctionnement de la revue Palimpsestes, ses mentions légales, ses politiques de publication, sa direction et ses comités, sa politique éditoriale et les conseils aux auteurs sont présentés sur le site Internet de la revue.

Engagement de la revue

Le comité de rédaction de la revue Palimpsestes cherche, notamment par les règles ci-dessous, à garantir l’éthique et la qualité scientifique de la revue. Il renouvelle et élargit régulièrement son pool d’évaluateur.rice.s et s’attache à rééquilibrer ses comités dans un souci de rigueur professionnelle. Les affiliations des membres du comité de rédaction, du comité scientifique et de l’équipe éditoriale se trouvent sur le site Internet de la revue.

Les auteurs, comme les responsables de numéros de la revue s’engagent à lire et à respecter cette charte.

Processus d’évaluation

Tous les efforts sont fournis pour traiter les tapuscrits soumis dans les meilleurs délais. Le comité de rédaction s’engage à vérifier que toute proposition d’article ne se livre à aucune forme de plagiat et qu’elle respecte les règles de la citation. Si elle ne remplit pas ces conditions, elle est rejetée d’office.

Les évaluateur.rice.s ne connaissent pas l’identité de l’auteur.rice. Réciproquement, les auteur.rice.s ne connaissent pas l’identité des évaluateur.rice.s.

Une proposition d’article qui n’est pas conforme à la thématique du numéro de la revue auquel il est destiné ou qui va à l’encontre de sa ligne éditoriale peut être rejetée par le comité de rédaction sans passer par une évaluation à l’aveugle par les pairs. Un rapport d’évaluation justifiant la décision sera toujours envoyé à l’auteur.rice.

À l’exception des cas énumérés dans le paragraphe ci-dessus, toutes les propositions d’articles soumises à la revue sont rendues anonymes et évaluées au minimum par deux évaluateur·rice·s extérieur·e·s. Le comité de rédaction agit dans le plus grand respect de la liberté d’expression et encourage le débat scientifique.

S’appuyant sur les rapports des évaluateur·rice·s, le comité de rédaction prend l’une des trois décisions suivantes :

  1. acceptation du texte, tel qu’il a été soumis à la revue (ou avec quelques rares modifications mineures) ;

  2. rejet ;

  3. acceptation sous réserve de corrections et/ ou modifications.

Dans tous les cas, les auteur.rice.s recevront les évaluations de leur article.

Dans le cas où des corrections sont demandées, le comité de rédaction prendra une décision définitive, positive ou négative, en fonction des modifications effectuées par l’auteur·ice selon les suggestions et commentaires des évaluateur·rice·s.

Une fois le manuscrit de la revue complété, celui-ci est remis à la direction des PSN (Presses Sorbonne Nouvelle) qui, par l’intermédiaire de la présidence de sa commission des publications, soumet une version anonyme du manuscrit complet à deux évaluateur·rice·s extérieures. Il suit alors le même processus d’évaluation.

S’appuyant sur les rapports des évaluateur·rice·s, la commission des publications prend l’une des trois décisions suivantes :

  1. acceptation du manuscrit en l’état (ou avec quelques ajustements mineurs) ;

  2. rejet du manuscrit ;

  3. acceptation sous réserves de modifications (qui peuvent inclure le rejet d’un ou plusieurs articles uniquement pour des raisons scientifiques).

En cas de rejet, un avis motivé est transmis au responsable du numéro de la revue. Le.a directeur.rice de la revue reçoit les évaluations du manuscrit par les évaluateur.rice.s.

Conflits d’intérêt

En cas de conflit d’intérêt avec l’un·e des auteur·rice·s ou avec le contenu d’une proposition, les membres du comité de rédaction concernés se récusent.

Impartialité

Chaque soumission d’article est prise en considération de manière impartiale et ses mérites sont jugés sans distinction de sexe, situation familiale, patronyme, lieu d’origine ou de résidence, religion, orientation ou identité sexuelle, âge, nationalité, origine ethnique, ancienneté ou affiliation institutionnelle des auteur·rice·s.

Le comité de rédaction agit dans le plus grand respect de la liberté d’expression et encourage le débat scientifique. Les articles retenus ne le sont que sur leur seul contenu intellectuel ou scientifique.

Confidentialité et utilisation des données

Le processus d’évaluation par les pairs est strictement confidentiel. L’information ou la correspondance au sujet d’un tapuscrit ne sont partagées avec personne en dehors de ce processus. Aucune information inédite, aucun argument ou aucune interprétation contenue dans une contribution n’est utilisée ou divulguée avant la publication de l’article sans le consentement des auteur·rice·s.

Traitement éditorial

Tout texte accepté (dès le premier envoi, ou après modification) fait l’objet d’un travail éditorial effectué en concertation avec l’auteur·rice.

Erratum

Si la revue suspecte a posteriori qu’un article qu’elle a publié contient une erreur importante, elle en informe les auteur·rice·s qui doivent rapidement soit transmettre leurs corrections, soit fournir des preuves de la justesse de l’article concerné.

Engagement des expert.e.s

Les évaluateur·rice·s sont sélectionné.e.s pour leur expertise intellectuelle et scientifique.

Les expert·e·s informent rapidement la direction de la revue s’il·elle·s se sentent insuffisamment qualifié·e·s ou s’il·elle·s ne disposent pas du temps nécessaire pour évaluer la recherche présentée.

Confidentialité

Les manuscrits reçus pour évaluation sont traités comme des documents confidentiels. Aucun renseignement sur un manuscrit soumis à la revue n’est divulgué à d’autres personnes que le ou les auteur.rice.s, les évaluateur.rice.s potentiels, le.a directeur.rice de la revue. Aucune information inédite, aucun argument ni aucune interprétation contenue dans une contribution n’est utilisée ou divulguée avant la publication de l’article sans le consentement des auteur·rice·s.

Impartialité

La qualité de la proposition d’article est jugée objectivement en respectant l’indépendance intellectuelle des auteur·rice·s. Les évaluateur·rice·s expriment clairement leurs points de vue, arguments à l’appui ; la critique ad hominem est proscrite. Aucun critère de race, sexe, convictions religieuses, nationalité, langues étudiées, affiliation universitaire ou philosophie politiques des auteur·rice·s ne peut être retenu comme disqualifiant. Le.s responsable.s de chaque numéro et le comité de rédaction communiquent à tous les évaluateur.rice.s les documents établis lors de l’appel à articles fixant précisément la mission qui leur est confiée, ainsi que la date limite de remise de leur évaluation.

Publications multiples ou redondantes

Les expert·e·s informent la direction de la revue de toute similitude substantielle entre le tapuscrit en cours d’évaluation et tout document publié ou soumis simultanément à une autre revue dont il·elle·s ont connaissance.

Références

Les expert·e·s informent la direction de la revue de l’utilisation de travaux d’autres auteur·rice·s sans mention de leur source.

Engagements des auteur.rice.s

Originalité et plagiat

Les auteur·rice·s garantissent que leur proposition d’article est originale, qu’elle ne porte pas atteinte aux droits moraux de la propriété intellectuelle de toute autre personne ou entité.

Le comité de rédaction s’engage à mener une enquête en cas de plainte déposée à l’encontre de la revue selon la procédure décrite ci-dessous. Il s’engage également à publier des corrections, excuses, explications si cela s’avérait nécessaire et dans un cadre purement légal.

Procédure en cas de comportement contraire à l’éthique de publication

La personne déposant une réclamation doit fournir les éléments justifiant sa plainte. Toute plainte est prise en compte par le comité de rédaction et traitée jusqu’à sa conclusion, et quelle que soit la date de parution de l’article concerné. Les documents relatifs à cette plainte doivent être conservés par le comité de rédaction.

Mesures mises en œuvre dans le cas d’une réclamation auprès de la revue :

  • Entretien avec l’auteur.rice, dans le cas d’une mauvaise compréhension de la charte éthique de la revue et des règles de publication.

  • Envoi d’un courrier à l’auteur.rice, détaillant l’infraction et ayant valeur d’avertissement.

  • Envoi d’un courrier à l’organisme employeur de l’auteur.rice.

  • Parution d’un éditorial informant le lectorat.

  • Retrait de l’article de la revue, ainsi que des bases d’indexation, et information auprès du lectorat.

  • Interdiction de publication de tout nouvel article de cet.te auteur.rice pendant une période déterminée.

  • Le comité de rédaction en réfère à une organisation extérieure ou une instance ayant autorité pour traiter la plainte.

Conflits d’intérêt

Les auteur·rice·s déclarent à la direction de la revue tout conflit d’intérêt potentiel, qu’il soit professionnel, financier ou autre qui pourrait être interprété comme ayant pu influencer leur démarche. En outre, il·elle·s mentionnent toutes les sources de financement de la recherche présentée dans la contribution.

Mention des auteurs

Le.a responsable de chaque numéro de la revue s’assure que seul·e·s les auteur·rice·s et tou·te·s les auteur·rice·s ayant apporté une contribution significative à la conception, l’élaboration et l’interprétation de l’étude présentée figurent dans la liste des co-auteur·rice·s. Il·Elle veille également à ce que tou·te·s les co-auteur·rice·s aient vu et approuvé la version finale du document, et décidé de le soumettre à la publication. Les remerciements peuvent permettre de mentionner certain·e·s contributeur·rice·s qui ont apporté une aide substantielle au travail publié.

Propos diffamatoires

Les auteur·rice·s garantissent que leur proposition d’article ne contient pas de déclaration diffamatoire, frauduleuse ou sciemment inexacte.

Publications multiples ou redondantes

Les auteur·rice·s garantissent que leur proposition d’article n’a pas déjà été publiée et qu’elle ne repose pas en totalité sur des travaux déjà parus et qu’en cas d’approfondissement d’une réflexion déjà engagée au préalable et éditée par Palimpsestes ou une autre revue, elle ne peut reprendre que 25% maximum des idées déjà exposées ailleurs. Il·elle·s ne soumettent pas leur contribution à plusieurs revues en même temps.

Références

Les auteur·rice·s garantissent qu’il·elle·s citent de manière appropriée toutes les publications qu’il·elle·s ont utilisées dans leur travail. Si l’auteur.rice.s cite des informations obtenues en privé (correspondance, conversation) il.elle doit tout mettre en œuvre pour obtenir l’autorisation des personnes étant à la source de ces informations. Tout document (manuscrit, lettre, illustration, schéma…) ne sera publié qu’avec les références recommandées par son auteur.rice.s ou ses ayants droit.

Traitement éditorial

Les auteur·rice·s autorisent l’équipe éditoriale de la revue à apporter d’éventuels aménagements à leur article et collaborent avec elle quand des aménagements leur sont soumis pour accord.

Erratum

Tout auteur.rice, qui découvre une erreur ou une inexactitude importante après la parution de son article, est tenu d’en informer rapidement le comité de rédaction et de coopérer avec celui-ci pour publier un erratum ou signifier le retrait de son article.

Si le comité de rédaction ou le.a responsable d’un numéro est prévenu·e par une tierce personne après la parution de la revue, qu’un article contient une erreur importante, il.elle doit en informer l’auteur.rice qui doit alors demander le retrait de son article, ou le corriger, ou fournir les preuves de l’exactitude de ce qu’il.elle a écrit.

Publication numérique

Les auteur·e·s s’engagent, lors de la soumission de leur article, à autoriser la diffusion de celui-ci sous format numérique, notamment sur le portail OpenEdition Journals et d’en autoriser l’impression en pdf.

  • Logo Presses Sorbonne Nouvelle
  • OpenEdition Journals