Navigation – Plan du site

AccueilNuméros36

36 | 2022
Le Moyen Âge au prisme de la traduction et de la réécriture contemporaines

Sous la direction de Isabelle Génin et Jessica Stephens

Depuis 1999, date à laquelle paraît la traduction de Beowulf par Seamus  Heaney, un dialogue foisonnant s’établit entre traducteurs et poètes contemporains français, anglais et irlandais et les grands textes médiévaux issus du canon européen. Ce nouveau volume de la revue PALIMPSESTES, spécialisée en traductologie, explore les divers modes de ce transfert linguistique et culturel qui met en regard deux époques que de nombreux siècles séparent : traductions, réécritures, adaptations. Il interroge également les motivations de cet engouement : retour aux « sources » de notre littérature contemporaine, fascination pour une période mal connue que les traducteurs et poètes tentent de déchiffrer, ou terrain d’exploration suffisamment vierge et anonyme pour se prêter tout type de réappropriation et d’expérimentation de l’expression artistique personnelle. Ce volume donne la parole à des chercheurs d’horizons divers tout comme à des traducteurs et des philologues. Des références moins connues y côtoient d’autres, plus célèbres : Sir  Gawain, Tolkien, Rutebeuf, Chaucer, le Conte  du  Graal. En conclusion, ce numéro, qui mêle analyses textuelles détaillées, mises en perspective, outils critiques et témoignages, saura intéresser un large lectorat : étudiants, universitaires issus de divers champs disciplinaires (traductologie, études médiévales, linguistique, sociologie, philosophie…) et plus généralement tous ceux que les mots, leur histoire et leur traduction passionnent.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search