Navigation – Plan du site

À propos de la revue

Présentation générale

Créée en 2008, la revue Projets de paysage se consacre aux problématiques émergentes de la recherche en paysage et de l’action en ce domaine. À cet égard, elle entend construire un point de vue critique sur les frontières disciplinaires que le paysage interroge et déstabilise. Pour cela, elle met en avant la nécessité de mobiliser des savoirs et des savoir-faire situés à l’interface des sciences de la nature, des sciences de l’homme et de la société et des sciences politiques. Ce positionnement à la croisée des disciplines est le garant d’une production scientifique riche, singulière et inédite, servant l’objectif affiché de porter un regard réflexif sur les grands enjeux environnementaux, culturels et sociétaux de notre temps.

Portée par un collectif composé des cinq écoles nationales supérieures françaises formant les professionnels du paysage et du projet de paysage, elle ambitionne en même temps de déconstruire et d’expliciter, voire de théoriser, les politiques, les pratiques du paysage et leurs évolutions. De ce point de vue, l’ambition de la revue est tout à la fois de conforter et de relayer une recherche impliquée répondant à des critères scientifiques d’exigence et de rigueur. Projets de paysage revendique donc d’être à la fois au service des chercheurs et des praticiens en ce qu’elle met à leur disposition des connaissances sur les paysages et sur leurs processus de transformation, sur les manières de les représenter et de les analyser, ainsi que sur les modalités opératoires d’intervention (conception, gestion, transformation, sensibilisation, médiation, etc.).

Projets de paysage publie deux numéros par an. Chaque numéro se décline en deux rubriques articulées par un objet ou une question d’exploration commune : « Dossier thématique » et « Matières premières », ainsi qu’un « Varia » qui offre une tribune à une grande pluralité d’auteurs et donc de points de vue. Par ailleurs, afin de favoriser la recherche en cours et sa diffusion, elle s’attache à publier une sélection des contributions proposées aux Journées doctorales en paysage organisées tous les deux ans par le réseau des mêmes écoles. L’intention est d’offrir ainsi un espace de parole spécifique aux doctorants et jeunes chercheurs, quels que soient leurs établissements de rattachement, universités ou écoles. La revue est pilotée par un comité de rédaction constitué d’enseignants-chercheurs des écoles nationales supérieures de paysage françaises (Agrocampus Ouest Angers, ENSAP de Bordeaux, ENSAP de Lille, ENSP de Versailles-Marseille, INSA CVL-ENP de Blois). Ce comité de rédaction fonctionne sur un mode collégial. Il est accompagné par un comité scientifique international. Un comité de lecture est constitué pour chaque numéro en fonction de la thématique explorée. Une secrétaire de rédaction assure la coordination éditoriale.

La revue Projets de paysage est référencée dans différentes bases de données nationales et internationales. Elle est également classée dans les listes de revues scientifiques élaborées par le Haut comité à l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES).

Ligne éditoriale

Dans le champ de la recherche scientifique comme dans celui des politiques publiques et de l’action de terrain en matière d’aménagement de l’espace et de développement local, d’urbanisme ou de patrimoine, la notion de paysage s’est avérée porteuse, durant ces dernières décennies, de nouvelles manières de penser et de faire, fondées sur des visions renouvelées du rapport des sociétés à leurs environnements.

Le développement de la recherche en paysage s’est nourri, pour une part, de la nécessité largement ressentie dans la communauté scientifique de donner corps à un nouvel espace de construction des savoirs, situé à l’interface entre sciences de la nature, sciences de la société et sciences politiques. Pour une autre part, la recherche en paysage s’est alimentée du souci d’aborder le social et l’environnement à travers le prisme de la représentation culturelle, de la construction et de la négociation des subjectivités. Parallèlement, dans le champ de l’action de terrain, les notions de projet de paysage et de politique de paysage apparaissaient comme porteuses d’une attention à la dimension écologique, culturelle et esthétique du cadre de vie et aux liens noués dans la durée entre les sociétés et leur environnement.

À la confluence entre ces différents mouvements, courants de pensée et usages de la notion, la revue Projets de paysage entend contribuer au renouvellement des pratiques, des interprétations et des approches en ce domaine du paysage. Elle entend notamment, à cette fin, prendre en charge la réflexion critique que méritent la généralisation et l’instrumentalisation dans les politiques publiques des termes « projet » et « paysage », que son titre associe. L’élargissement des échelles spatiales du projet de paysage appelle une explicitation et une analyse comparative de celui-ci par rapport aux autres modalités de projet avec lesquelles il tend à se confondre et/ou à s’articuler : projet de territoire, projet urbain, projet agricole, projet de société… Cette revue scientifique se veut notamment un outil d’explicitation, voire de théorisation, des pratiques professionnelles du paysage (paysagistes ou non) et de leurs évolutions. Plutôt que de promouvoir une pratique professionnelle particulière, elle entend se mettre au service des chercheurs et des praticiens dans l’objectif de produire des connaissances sur les paysages, leurs processus ainsi que sur les modalités opératoires de leur transformation.

L’ambition de Projets de paysage est bien de contribuer à la construction d’un point de vue critique tant sur les frontières que le paysage interroge, déstabilise ou conforte, que sur les pratiques, qu’elles soient professionnelles, disciplinaires, sociales ou artistiques. Aujourd’hui, quelles sont les collaborations qui se mettent en place dans le jeu de l’aménagement autour et avec la question du paysage ? Quels en sont les effets ? Quelles méthodes et quels outils se dégagent-ils ? Comment prennent-ils en compte les perceptions individuelles, les représentations sociales et les valeurs que le paysage véhicule ? Quant aux représentations matérielles – graphiques, photographiques ou vidéographiques –, la créativité, ainsi que les réalisations in situ, dont elles font l’objet, constituent une problématique forte de l’action sur et avec le paysage. Elles engagent aussi à interroger, théoriquement et pratiquement, la culture visuelle et polysensorielle dont elles participent. De fait, l’exercice critique touche tant à la réflexion qu’à l’action, c’est par conséquent une recherche impliquée que la revue se propose d’accueillir.

Tel est l’horizon dans lequel se situe la revue Projets de paysage. Constituant un organe commun aux écoles nationales supérieures françaises formant à la profession de paysagiste, tout en étant très soucieuse de désenclaver la recherche en paysage au-delà de ce réseau, elle vise à apporter sa contribution à la construction et au renouvellement d’une culture paysagère aussi bien qu’à la reconnaissance du paysage comme champ de questionnements originaux dans lequel sont mises en œuvre des méthodes adaptées et souvent innovantes.

Rubriques

Dossier thématique

Chaque numéro de la revue Projets de paysage est construit autour d’un dossier thématique. Cette rubrique rassemble des textes relevant d’un thème en prise avec l’actualité de la recherche en paysage et en lien avec la ligne éditoriale de la revue. Ces textes doivent respecter les règles communément admises pour l’écriture d’un article scientifique. Ils doivent notamment énoncer, d’une manière claire, la problématique, les hypothèses et les méthodes de la recherche et proposer, d’une façon structurée, une discussion argumentée des résultats obtenus.

Les articles du « Dossier thématique » sont retenus à la suite du lancement d’un appel à articles qui intervient au moins un an avant la parution prévue du dossier. Cet appel propose un argumentaire rédigé par les coordinateurs du dossier, circonscrivant la thématique étudiée et présentant l’objectif du dossier et les grandes orientations envisagées. On y trouve également une liste de références bibliographiques permettant de délimiter le champ de recherche exploré. Il revient aux coordinateurs de décider de l’ordre de présentation des articles retenus après expertise et de rédiger l’introduction du dossier.

Matières premières

La revue Projets de paysage propose une rubrique intitulée « Matières premières » dont l’objectif est de réunir et de diffuser des textes au statut divers (notes, récits, commentaires d’images, descriptions, entretiens, etc.) correspondant à la thématique du numéro en cours. Accueillir des témoignages ou des retours d’expériences, tout type de contributions venant d’un professionnel à propos de son propre travail et pouvant servir de matière à réflexion ou de contrepoint à des contributions académiques sur des sujets identiques ; offrir la possibilité de diffuser des écrits moins conventionnels et plus personnels sans l’appareillage scientifique ; être au plus près de la recherche en train de se faire dans le domaine du paysage et du projet de paysage, tel est l’esprit de cette rubrique.

Les documents proposés, sélectionnés à la suite de la publication d’un appel à articles, s’inscriront dans un format court (15 000 à 30 000 signes maximum), ils seront originaux et libres de droits. Ils seront publiés après lecture et acceptation du comité de rédaction et en particulier des coordinateurs du numéro.

Varia

La revue accueille dans la rubrique « Varia » les articles hors dossier thématique, soumis de manière spontanée par leurs auteurs. Ils doivent relever du champ couvert par la revue – les paysages, leurs processus d’élaboration, les modalités opératoires de leur transformation – et s’inscrire dans la ligne éditoriale définie par le comité de rédaction. La soumission de ces articles peut se faire à tout moment.

Chercheurs en devenir

La rubrique « Chercheurs en devenir » accueille un choix varié d’articles issus des Journées doctorales en paysage. Ces dernières sont organisées tous les deux ans par une des écoles supérieures de paysage, sous l’égide du ministère de la Transition écologique et solidaire. Elles ont pour objet de rassembler des doctorants et des nouveaux docteurs venus de différents horizons disciplinaires, quels que soient leurs établissements de rattachement, universités ou écoles, dont les travaux portent sur le paysage et le projet de paysage. Elles leur proposent ainsi un espace-temps pour débattre et échanger sur leurs problématiques et leurs méthodes respectives.

Mentions légales

La revue Projets de paysage est codirigée par Agrocampus Angers, l’ENSAP de Bordeaux, l’ENSAP de Lille, l’ENSP de Versailles-Marseille, l’INSA CVL-ENP de Blois. La revue est membre de la plateforme OpenEdition et utilise le logiciel d’édition électronique « open source » Lodel.

Elle est financée par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Les textes de ce site sont la propriété de leurs auteurs qui ont donné l’autorisation à la revue Projets de Paysage de les publier. Les auteurs s’engagent à ne soumettre que des textes inédits. Ils sont seuls responsables de l’originalité de l’article.

En application du code français de la propriété intellectuelle, toutes reproductions totales ou partielles des textes et/ou des illustrations contenus sur ce site à des fins autres que privées sont soumises à l’autorisation préalable de la revue Projets de Paysage. Elles devront mentionner l’édition originale parue dans la revue.

  • Logo Agro Campus Ouest - Institut national supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage
  • Logo École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux
  • Logo École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
  • Logo École nationale supérieure de paysage de Versailles-Marseille
  • Logo Institut national des sciences appliquées Centre Val de Loire - École de la nature et du paysage
  • Logo Ministère de la transition écologique et solidaire
  • OpenEdition Journals