Navigation – Plan du site
Essais

De l’original perdu à la série : nouvelles approches des multiples gréco-romains

From Lost Original to Replica Series: New Approaches to Greco-Roman Multiples
Vom verlorenen Original zur Serie: neue Herangehensweisen an die griechisch-römische Serienfertigung
Dall’originale perduto alla serie: nuovi approcci ai multipli Greco-romani
Del original perdido a la serie: nuevas aproximaciones a los múltiples greco-romanos
Verity Platt
Traduction de Guillaume Mélère
p. 165-178

Résumés

Il s’agit d’analyser dans cet essai les approches récentes de la recherche sur la « copie romaine » au sein de l’université et des musées. Tout en retraçant le parcours effectué depuis les pratiques de la Kopienkritik (qui privilégiait l’original grec perdu) jusqu’à la compréhension postmoderniste de la pratique romaine de l’imitation (qui met en évidence la dimension créative de la reproduction), il s’agit de s’intéresser pour finir au xxie siècle. Les dernières découvertes archéologiques (issues pour la plupart de sites de naufrages) ainsi que les études scientifiques plus poussées ont amélioré notre perception des sculptures anciennes en bronze notamment. Non seulement les travaux récents ébranlent la notion de chef-d’œuvre unique mais ils examinent également la production de multiples grecs et romains, abordant des concepts théoriques tels que la standardisation et l’imitation. Cet enthousiasme renouvelé pour la copie a aussi conduit à une reconsidération des plâtres, maintenant aussi bien exploités de manière innovante dans les expositions que par les artistes contemporains qui dialoguent avec l’héritage antique. Le multiple apparaît ainsi comme un terrain propice à la rencontre entre Antiquité et modernité.

Haut de page

Note de l’auteur

Je tiens à remercier Anna Anguissola et Patrick Crowley, qui m’ont aidée à améliorer ce texte, ainsi que l’équipe éditoriale de la revue Perspective pour son invitation à participer à ce numéro, et Guillaume Mélère pour sa traduction.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2020.

Plan

Déplacer le Meisterwerk
Fabrication et matérialité
Remouler la « copie »
Le retour du refoulé

Aperçu du texte

Le mardi 7 novembre 1893, le Cornell Daily Sun annonçait l’arrivée d’une livraison particulièrement excitante au musée d’Archéologie classique de l’Université – « une cargaison de quinze caisses de moulages et de fac-similés de plusieurs sculptures parmi les plus remarquables de Naples », livraison retardée d’un an en raison d’une épidémie de choléra en Italie. Censée asseoir l’ambition de Cornell University d’être « la première de toutes les collections de ce type rattachées à une institution éducative américaine », cette cargaison était tout à fait représentative de l’approche des reproductions de sculptures classiques en vigueur à la fin du xixe siècle : elle comprenait plusieurs « copies » romaines de célèbres originaux grecs, qui devaient permettre d’améliorer la qualité de la formation dispensée par l’université, aussi bien en archéologie que dans les beaux-arts (tout en apportant un certain niveau de culture européenne au monde sauvage du nord de l’État de New York). Cela fai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Verity Platt, « De l’original perdu à la série : nouvelles approches des multiples gréco-romains », Perspective, 2 | 2019, 165-178.

Référence électronique

Verity Platt, « De l’original perdu à la série : nouvelles approches des multiples gréco-romains », Perspective [En ligne], 2 | 2019, mis en ligne le 30 juin 2020, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/perspective/15200 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.15200

Haut de page

Auteur

Verity Platt

Verity Platt est professeure de littérature classique et d’histoire de l’art à Cornell University, où elle est aussi coresponsable de la collection des moulages en plâtre. Elle est l’auteure de Facing the Gods: Epiphany and Representation in Greco-Roman Art, Literature and Religion (Cambridge University Press, 2011) et a codirigé The Frame in Classical Art: A Cultural History (Cambridge University Press, 2017, avec Michael Squire) et The Embodied Object in Classical Antiquity (Oxford, John Wiley et Sons, 2018, avec Milette Gaifman et Michael Squire).

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals