Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1EssaisLe jardin japonais comme champ de...

Essais

Le jardin japonais comme champ des enjeux internationaux : tendances récentes de la recherche

The Japanese Garden as a Field of International Issues: Recent Research Trends
Der japanische Garten als Themengebiet internationaler Fragestellungen: Neueste Forschungstrends
Il giardino giapponese come campo di sfide internazionali: tendenze recenti della ricerca
El jardín japonés como el campo de las problemáticas internacionales: tendencias recientes de las investigaciones
Hiromi Matsugi
p. 257-266

Résumés

Cet article présente, à travers la lecture de quelques ouvrages et articles, deux tendances récentes des recherches universitaires qui abordent la question de la japonité de l’art du jardin en étudiant le jardin japonais comme champ des enjeux internationaux. La première tendance correspond à une volonté de déconstruire les discours majeurs sur lesquels se fonde le mythe du génie national, en mettant en lumière le mécanisme complexe de la perception, de la réflexion et de la circulation d’idées entre les acteurs japonais et étrangers, qui influe, voire détermine, l’image du jardin japonais ; la deuxième tendance révèle un intérêt croissant porté sur les jardins japonais qui existaient, ou existent encore, en dehors du Japon, et porte une interrogation sur les valeurs du jardin japonais dans des contextes de création internationaux, valeurs qui oscillent entre les critères d’authenticité essentialistes et les spécificités historiques et locales.

Haut de page

Ndlr

Tous les noms, y compris ceux d’origine japonaise, sont ici transcrits dans l’ordre prénom-patronyme. Ce choix découle de la particularité de l’article qui cite des personnes aux parcours internationaux divers. L’auteure de l’article remercie les relecteurs pour leurs expertises précieuses. Elle a intégré certaines de leurs suggestions et espère explorer les autres pistes dans ses travaux à venir.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Déconstruction des images du jardin japonais et du mythe du génie national
Rechercher des valeurs alternatives à celle de l’authenticité essentialiste
Perspective d’avenir : des champs d’étude en friche

Aperçu du texte

La popularité internationale du jardin japonais est incontestable, quand on observe le nombre de touristes affluant vers les temples et les palais de l’ancienne capitale Kyōto, et la parution de livres en langues étrangères qui donnent des instructions pour créer son propre jardin japonais chez soi. En effet, parmi les multiples facettes de la société japonaise, le jardin japonais cristallise ce qui est attractif dans sa culture, c’est-à-dire sa capacité à offrir des remèdes au monde moderne oppressant : la relation harmonieuse avec la nature, et la sérénité d’âme. Si les recherches scientifiques, malgré leurs efforts pour parvenir à une vision plus objective, n’ont pas le pouvoir de modifier cette image populaire, c’est probablement parce que le jardin est considéré avant tout comme une création endogène, intrinsèquement liée à l’environnement naturel de la région où il se trouve. Cette conception du jardin sous-tend non seulement l’appréciation positive du jardin japonais comme œu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hiromi Matsugi, « Le jardin japonais comme champ des enjeux internationaux : tendances récentes de la recherche »Perspective, 1 | 2020, 257-266.

Référence électronique

Hiromi Matsugi, « Le jardin japonais comme champ des enjeux internationaux : tendances récentes de la recherche »Perspective [En ligne], 1 | 2020, mis en ligne le 30 décembre 2020, consulté le 27 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/perspective/18948 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.18948

Haut de page

Auteur

Hiromi Matsugi

Hiromi Matsugi est historienne de l’art et Assistant Professor à l’International Research Center for Japanese Studies, à Kyōto. Elle est auteure de l’article « Jardins japonais en France : exotisme, adaptation, invention », dans Projets de paysage, no 6, juillet 2011.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search