Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1EssaisGutai en tension : pour une histo...

Essais

Gutai en tension : pour une histoire systémique des arts au stade de la mondialisation

Gutai Under Strain: Toward a Systemic History of the Arts in a Globalized World
Gutai im Spannungsfeld einer systemischen Geschichte der Künste im Zeitalter der Globalisierung
Gutai in tensione: per una storia sistemica delle arti al tempo della globalizzazione
Gutai en tensión: por una historia sistemática de las artes en el estadio de la mundialización
Michael Lucken
p. 281-292

Résumés

Les formes similaires produites dans des contextes culturels différents ne sont pas superposables. L’abstraction dans un pays comme le Japon qui possède une longue tradition critique d’appréciation de la ligne, du geste et de la matière ne peut pas être jugée suivant les mêmes critères qu’en Occident. De même, les œuvres réalistes d’un Kishida Ryūsei (1891-1929) ne peuvent pas être correctement évaluées à l’aune du réalisme européen. Les formes se ressemblent, mais le sens est profondément différent. Il existe des dynamiques régionales qu’il est indispensable de prendre en compte. Toutefois, il va sans dire que les mondes asiatique et européen sont désormais puissamment interconnectés. Le mouvement Gutai n’aurait pas existé sans l’ambition de ses membres d’établir un dialogue avec les artistes et les critiques occidentaux et, plus généralement, hors d’une relation complexe entre centres (Paris, Tōkyō) et périphéries (le Japon, le Kansai). L’ambition de cet article est de contribuer, à partir d’une analyse historiographique du mouvement Gutai (1954-1972), à la réflexion en cours sur les conditions de possibilité d’une histoire systémique des arts au stade de la mondialisation.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Réceptions croisées
Pseudomorphisme
De l’intérêt comme critère de jugement

Aperçu du texte

En 1957, le critique Hariu Ichirō écrit en réaction aux premiers succès remportés par le mouvement Gutai (1954-1972) sur la scène artistique japonaise :

Derrière l’Informel, il y a la tradition de l’humanisme européen fondée sur la dynamique du renversement, et c’est ce que les artistes occidentaux cherchent au travers de l’exploration de la matière. C’est en cela qu’ils s’opposent à la réalité actuelle. Mais où sont ces objectifs contestataires dans le groupe Gutai ? Il est très bien que chacun ait le droit de s’exprimer librement sur la scène internationale, mais il faudrait aussi être clair sur le fait que ce qui relève de la contestation en Europe ne peut pas devenir, tel quel, contestataire au Japon.

Cette observation pose une question de fond qui dépasse le seul cas japonais. Dès lors qu’elles ont été produites dans des contextes socioculturels distincts, les formes ont beau être similaires, elles ne coïncident pas. L’« abstraction » dans un pays est-asiatique qui possède une ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michael Lucken, « Gutai en tension : pour une histoire systémique des arts au stade de la mondialisation »Perspective, 1 | 2020, 281-292.

Référence électronique

Michael Lucken, « Gutai en tension : pour une histoire systémique des arts au stade de la mondialisation »Perspective [En ligne], 1 | 2020, mis en ligne le 30 décembre 2020, consulté le 27 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/perspective/19272 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.19272

Haut de page

Auteur

Michael Lucken

Michael Lucken est professeur à l’INALCO (Paris). Historien et historien de l’art, il est spécialiste du Japon moderne. Après s’être intéressé aux représentations de la Seconde Guerre mondiale en Asie de l’Est, il étudie depuis une dizaine d’années les mécanismes de circulation et d’appropriation des savoirs et des formes. Il a publié, entre autres, L’Art du Japon au vingtième siècle (Paris, Hermann, 2001) ; 1945, Hiroshima : les images-sources (Paris, Hermann, 2008) ; Les Japonais et la guerre, 1937-1952 (Paris, Fayard, 2013) ; Nakai Masakazu. Naissance de la théorie critique au Japon (Dijon, Les presses du réel, 2015) ; Imitation and Creativity in Japanese Arts. From Kishida Ryūsei to Miyazaki Hayao (New York, Columbia University Press, 2016) ; Le Japon grec. Culture et possession (Paris, Gallimard, 2019).

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search