Navigation – Plan du site

AccueilNuméros2EntretienEntremêlements

Entretien

Entremêlements

Entretien avec Boris Charmatz, par Catherine Wood
Boris Charmatz et Catherine Wood
Traduction de François Boisivon
p. 87-106

Ndlr

L’entretien de Boris Charmatz par Catherine Wood a été traduit de l’anglais par François Boisivon.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2021.

Aperçu du texte

Dans « La fonte de l’individu », un texte de deux pages écrit en 1999, Boris Charmatz proposait un exercice : « Une fonte à partir de la posture verticale jusqu’à l’étalement le plus lourd. Du debout au couché, comme d’habitude, mais cette fois sans habitus, et dans une durée exceptionnellement longue. L’idée – écrit-il – est de laisser venir des circulations imprévues, en insistant sur les passages les plus délicats : il ne faut pas nier les déséquilibres potentiels, les difficultés, la fragilité de celui qui, les yeux fermés, ne sait plus quand son genou va toucher le sol. » Le texte se conclut par l’inscription de l’exercice dans une réflexion plus générale sur la pédagogie telle qu’elle est institutionnalisée : « Jean-François Pirson écrit […] : “Dans la seconde moitié du xixe siècle, l’architecture du banc et les injonctions du maître constituaient un ordre préalable à tout enseignement de la matière.” À l’opposé de cette pédagogie du redressement, on pourrait trouver dans cet ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Boris Charmatz et Catherine Wood, « Entremêlements »Perspective, 2 | 2020, 87-106.

Référence électronique

Boris Charmatz et Catherine Wood, « Entremêlements »Perspective [En ligne], 2 | 2020, mis en ligne le 30 juin 2021, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/perspective/20432 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.20432

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search