Navigation – Plan du site

AccueilNuméros2EssaisScandaleuses, marginalisées et ho...

Essais

Scandaleuses, marginalisées et hors-la-loi : mes notes de terrain sur les archives (vivantes) de l’histoire de la danse iranienne

Infamous, Marginal, and Outlawed: My Fieldnotes to the (Living) Archives of Iranian Dance History
Unverschämt, unerheblich, verboten: Aufzeichnungen aus meiner Feldforschung zu den (lebenden) Archiven der iranischen Tanzgeschichte
Infame, Marginale e Fuorilegge: i miei appunti sul campo riguardo gli archivi (viventi) della storia della danza iraniana
Infames, marginales e ilegales: mis notas de terreno alrededor de los archivos (vivos) de la historia de la danza iraní
Ida Meftahi
Traduction de Françoise Jaouën
p. 237-248

Résumés

Cet essai est une réflexion sur une décennie consacrée aux recherches ethnographiques que j’ai menées dans les archives et sur le terrain pour écrire l’histoire de l’émergence (et de la disparition) de multiples types d’artistes danseuses sur la tumultueuse scène publique iranienne au xxe siècle. Ces notes fournissent un aperçu des tendances, des espaces et des pratiques concernant la danse dans l’Iran contemporain, et mettent en lumière les complexités de la recherche sur un sujet tabou et les réalités quotidiennes de mes interlocutrices, dont l’existence a été régie par les attitudes socioculturelles, les tropes idéologiques, ainsi que les aspects politiques et économiques du spectacle dansé en public. Le plus grand défi a été le cas des danseuses de cabaret de l’ère prérévolutionnaire, dont l’image est restée l’emblème de la nudité, de la prostitution et de la corruption dans l’imaginaire collectif. Mes audacieuses interlocutrices m’ont aidée à retracer l’histoire de ce groupe subalterne de femmes.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2021.

Plan

Professionnelle et clandestine ? Formation et spectacles de danse dans l’Iran postrévolutionnaire
Conventions sociales et danse dans la sphère privée
« Dépravées » et subalternes : les danseuses (de cabaret) comme sujets de l’histoire orale dans les années 2010
Mon sésame pour accéder à l’univers étrange de l’industrie du divertissement sous le règne des Pahlavi
Mes recherches pour retrouver des danseuses de cabaret de l’époque prérévolutionnaire en dehors de l’Iran
La recherche des danseuses de cabaret dans les archives
Le nouveau spectre des danseuses de cabaret iraniennes et le regard porté par les universitaires
L’avenir des études sur la danse en Iran

Aperçu du texte

Cet essai fournit quelques points de repère sur les origines de mon livre, Gender and Dance in Iran: Biopolics on Stage (Londres, Routledge, 2016). Premier ouvrage historiographique consacré à la danse dans l’Iran du xxe siècle, il se concentre sur la transformation du corps dansant sur scène, son espace de performance et l’idéologie culturelle du regard qui l’accompagne. Il examine le corps dansant dans divers milieux sur une période d’un siècle, parmi lesquels la prestigieuse scène de l’art national (1920-1979), l’espace populaire des cafés et des cabarets, les théâtres commerciaux de la rue Lalehzar (quartier historique des loisirs nocturnes de Téhéran) et le cinéma commercial de l’époque précédant la révolution (1930-1979), ainsi que la scène théâtrale islamisée de la période postrévolutionnaire (de 1979 à nos jours). Quatre ans après la parution du livre, le contexte historique particulier qui avait présidé à son élaboration justifie que j’explique certains aspects du processus...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ida Meftahi, « Scandaleuses, marginalisées et hors-la-loi : mes notes de terrain sur les archives (vivantes) de l’histoire de la danse iranienne »Perspective, 2 | 2020, 237-248.

Référence électronique

Ida Meftahi, « Scandaleuses, marginalisées et hors-la-loi : mes notes de terrain sur les archives (vivantes) de l’histoire de la danse iranienne »Perspective [En ligne], 2 | 2020, mis en ligne le 30 juin 2021, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/perspective/21477 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.21477

Haut de page

Auteur

Ida Meftahi

Ida Meftahi est professeure assistante en Études sur le Moyen-Orient (Boise State University), spécialiste de l’histoire de l’Iran moderne, avec un accent particulier porté sur les liens entre la politique, le genre et la performance. Son premier livre, Gender and Dance in Modern Iran: Biopolitics on Stage (Londres, Routledge, 2016), a reçu le prestigieux prix Latifeh Yarshater de l’Association for Iranian Studies (AIS), pour sa contribution originale au domaine des études sur les femmes iraniennes. Elle travaille actuellement à un second manuscrit, provisoirement intitulé Tulip Grove, Tehran: Urban Geopolitics, Gender, and Performative Culture in Modern Iran, qui se concentre sur la rue historique Lalehzar, à Téhéran, et ses environs, entre 1880 et 1960.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search