Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1DébatsHistoriographie de l’histoire de ...

Débats

Historiographie de l’histoire de l’art au Portugal : construction, expérience et actualité de la discipline

Un débat entre Luís Urbano Afonso, Mariana Pinto dos Santos, Nuno Senos, Raquel Henriques da Silva et Luís de Moura Sobral, mené par Joana Cunha Leal
Luís Urbano Afonso, Joana Cunha Leal, Mariana Pinto dos Santos, Nuno Senos, Raquel Henriques da Silva et Luís de Moura Sobral
Traduction de Clara Domingues
p. 23-40

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Aperçu du texte

L’émergence du champ disciplinaire de l’histoire de l’art est très récente au Portugal. Nous pouvons, il est vrai, évoquer l’héritage de Francisco da Holanda (1517-1585), de Cyrillo Volkmar Machado (1748-1823), de Joaquim de Vasconcelos (1849-1936) ou de Mário Tavares Chicó (1905-1966), ou encore cartographier d’autres contributions individuelles déterminantes pour la construction de la discipline – par exemple, les études menées par des historiens étrangers sur l’art portugais, ou publiées dans le cadre de fonctions associées à des musées et à l’étude du patrimoine national. Cependant, la richesse de ces contributions n’altère en rien le fait que l’histoire de l’art comme champ de connaissance distinct ne s’est pleinement affirmée dans les universités portugaises qu’après la révolution du 25 avril 1974.

En effet, c’est en 1976 qu’un cursus de deuxième cycle créé par José-Augusto França à l’Universidade Nova de Lisboa offre à la discipline un statut qui ne la réduit plus à une simple...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Luís Urbano Afonso, Joana Cunha Leal, Mariana Pinto dos Santos, Nuno Senos, Raquel Henriques da Silva et Luís de Moura Sobral, « Historiographie de l’histoire de l’art au Portugal : construction, expérience et actualité de la discipline »Perspective, 1 | 2021, 23-40.

Référence électronique

Luís Urbano Afonso, Joana Cunha Leal, Mariana Pinto dos Santos, Nuno Senos, Raquel Henriques da Silva et Luís de Moura Sobral, « Historiographie de l’histoire de l’art au Portugal : construction, expérience et actualité de la discipline »Perspective [En ligne], 1 | 2021, mis en ligne le 31 décembre 2021, consulté le 28 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/perspective/22169 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.22169

Haut de page

Auteurs

Luís Urbano Afonso

Luís Urbano Afonso est professeur associé à la faculté des arts de l’Universidade de Lisboa, où il enseigne depuis 1997. Directeur de Sephardic Book Art of the 15th Century (Turnhout, Brepols, 2020), il a publié près de cent articles sous forme de chapitres d’ouvrages ou de contributions universitaires. Ses principaux domaines de recherche sont l’art portugais du Moyen Âge tardif et de la Première Renaissance, les marchés de l’art et les processus d’hybridation artistique au début de la mondialisation.

Joana Cunha Leal

Professeure au département d’histoire de l’art et directrice de l’Institut d’histoire de l’art de l’Universidade Nova de Lisboa / FCSH. Son travail privilégie l’étude des modernismes et des avant-gardes ibériques. Ancienne boursière Fulbright en 2010 et du Stone Summer Theory Institute (School of the Art Institute of Chicago) en 2011. En tant que chercheuse, elle a été responsable du projet « Modernismos do Sul » (2014-2015) et elle coordonne actuellement le projet « Modernismos ibéricos e o imaginário primitivista » (PTDC/ART-HIS/29837/2017).

Mariana Pinto dos Santos

Mariana Pinto dos Santos, historienne de l’art et commissaire d’exposition indépendante, est titulaire d’un doctorat en histoire et théorie obtenu à l’Universitat de Barcelona (faculté des Beaux-Arts). Elle est chercheuse intégrée à l’Institut d’histoire de l’art de l’Universidade Nova de Lisboa / FCSH, où elle coordonne le groupe Teoria da Arte, Historiografia e Crítica. Elle est coresponsable du projet de recherche « Modernismos ibéricos e o imaginário primitivista » (2018-2022, PTDC/ART-HIS/29837/2017). Elle est éditrice aux Edições do Saguão.

Nuno Senos

Nuno Senos est professeur d’art et d’architecture de la première modernité et directeur adjoint de l’Institut d’histoire de l’art de l’Universidade Nova de Lisboa. Ses recherches portent sur l’architecture du Portugal du début de l’époque moderne et de ses possessions d’outre-mer, ainsi que sur l’impact de l’Empire sur la consommation d’art au Portugal au xvie siècle. Il a publié des ouvrages sur le palais royal de Lisbonne (Paço da Ribeira), sur le palais ducal de Vila Viçosa et sur la construction historiographique et artistique de la mémoire du voyage de Vasco de Gama (1498), entre autres.

Raquel Henriques da Silva

Raquel Henriques da Silva a été directrice du Museu do Chiado – Museu nacional de arte contemporânea (1993-1997), de l’Instituto português de museus (1997-2002), avant de diriger l’Institut d’histoire de l’art de l’Universidade Nova de Lisboa / FCSH (2006-2016). Professeure d’histoire de l’art à l’Universidade Nova de Lisboa, ses principaux domaines de recherche sont la muséologie, l’histoire des expositions et du patrimoine portugais, l’histoire de Lisbonne et, plus généralement, de l’architecture et de l’urbanisme au xixe siècle.

Luís de Moura Sobral

Luís de Moura Sobral est professeur émérite de l’Université de Montréal. Il a publié des livres, des catalogues d’expositions et des essais sur la peinture et la culture visuelle de la période moderne, en particulier du Portugal et du Brésil. Il mène des recherches sur la contribution de l’emblématique à la décoration monumentale de la même période.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search