Navigation – Plan du site

AccueilNuméros2TribuneLa Hutte finale

Tribune

La Hutte finale

Bruce Bégout
p. 12-16

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2022.

Aperçu du texte

L’intérêt que l’époque fait soudainement montre pour les cabanes est symptomatique à bien des égards de la manière dont elle envisage l’habitat. On assiste depuis une dizaine d’années à une floraison étonnante de livres, d’expositions, d’émissions qui sont consacrés à ce type de constructions légères et provisoires. La fragilité interroge, celle de la biodiversité comme celle des artefacts. Des philosophes s’intéressent à la question des façons alternatives d’habiter et restaurent l’esprit du cynisme antique ou sa version moderne, celle de Henry David Thoreau, des artistes proposent des expériences d’immersion totale dans une nature meurtrie en composant des habitats temporaires avec les pauvres éléments collectés sur place, des militants anti-productivistes font de la hutte un objet à la fois écologique, par son faible impact environnemental, et politique, par la contestation d’un mode de vie écocide. Tout le monde d’ailleurs y trouve son compte, de la cabane chic pour nantis qui s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruce Bégout, « La Hutte finale »Perspective, 2 | 2021, 12-16.

Référence électronique

Bruce Bégout, « La Hutte finale »Perspective [En ligne], 2 | 2021, mis en ligne le 30 juin 2022, consulté le 21 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/perspective/24570 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.24570

Haut de page
  • Logo INHA
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search