Navigation – Plan du site

AccueilNuméros2DébatsUne architecture performative

Débats

Une architecture performative

Un débat entre Mathilde Chénin, Christopher Dell, Matthieu Duperrex, Marion Howa et Fanny Léglise, modéré par Tiphaine Abenia et Daniel Estevez
Tiphaine Abenia, Mathilde Chénin, Christopher Dell, Matthieu Duperrex, Daniel Estevez, Marion Howa et Fanny Léglise
p. 67-86

Ndlr

Les propos de Christopher Dell ont été traduits de l’anglais par Michèle Veubret.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2022.

Plan

Habiter, résister
Habiter en relation
Habiter la transformation
Habiter / bricoler
Habiter des structures communes
La technicité des milieux
Habiter dans l’hétérogénéité

Aperçu du texte

Si vous vivez la mondialité, vous êtes au point de combattre vraiment la mondialisation.

À l’issue de la présentation du pavillon français de la XVIIe Biennale d’architecture de Venise, l’équipe lauréate, sous l’égide de Christophe Hutin Architecture, a voulu engager une réflexion croisée sur le concept d’habiter en architecture. Cette notion est abordée dans l’exposition sous l’angle de la « mondialité vécue », selon l’expression du poète Édouard Glissant, une plongée dans des archipels de lieux, de moments et d’expériences architecturales. La proposition portée par le pavillon s’intitule « Les communautés à l’œuvre ». Elle tente de formuler une réponse directe à la question posée aux participants internationaux par le commissaire général de la Biennale Hashim A. Sarkis : « Comment vivrons-nous ensemble ? », qui prend pour point de départ l’habiter et l’action habitante dans la production de la ville contemporaine : observons nos façons de vivre ensemble aujourd’hui, partout dans le...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Tiphaine Abenia, Mathilde Chénin, Christopher Dell, Matthieu Duperrex, Daniel Estevez, Marion Howa et Fanny Léglise, « Une architecture performative »Perspective, 2 | 2021, 67-86.

Référence électronique

Tiphaine Abenia, Mathilde Chénin, Christopher Dell, Matthieu Duperrex, Daniel Estevez, Marion Howa et Fanny Léglise, « Une architecture performative »Perspective [En ligne], 2 | 2021, mis en ligne le 30 juin 2022, consulté le 21 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/perspective/24955 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.24955

Haut de page

Auteurs

Tiphaine Abenia

Tiphaine Abenia est ingénieure en génie civil, architecte et docteure en architecture. Ses recherches portent sur les phénomènes urbains liminaux, les structures ouvertes en architecture et la catégorisation comme outil de conception critique du projet. Elle enseigne, depuis 2019, le projet d’architecture et l’enquête par le dessin à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse).

Mathilde Chénin

Mathilde Chénin est artiste. Elle est cofondatrice du projet « bermuda », lieu mutualisé de vie et de travail artistique situé à la frontière franco-suisse (bermuda.pm). Doctorante en arts visuels et sociologie urbaine, elle termine sa thèse de doctorat, intitulée « Quand les artistes font forme en habitant ensemble » (HEAD – Genève, Lasur / EPFL, 2022).

Christopher Dell

Christopher Dell est musicien, docteur en philosophie et urbaniste. Il travaille et enseigne à Berlin en tant que théoricien de l’aménagement urbain et de l’architecture, mais aussi en tant qu’artiste et compositeur. Il a été professeur de théorie de l’aménagement urbain à l’université HafenCity de Hambourg, à l’université technique de Munich et à l’université des arts de Berlin. Il a publié de nombreux ouvrages notamment La Ville comme partition ouverte (Zürich, Lars Müller, 2016) et The Improvisation of Space (Berlin, Jovis, 2019).

Matthieu Duperrex

Matthieu Duperrex est philosophe, il enseigne les sciences humaines à l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille. Artiste et théoricien, il est aussi directeur artistique du collectif « Urbain, trop urbain » (www.urbain-trop-urbain.fr). Ses travaux procèdent d’enquêtes de terrain sur des milieux anthropisés et croisent littérature, sciences humaines et arts visuels. Il est notamment l’auteur de Voyages en sol incertain (Marseille, Wild­project, 2019), qui prend la forme d’une enquête dans les deltas du Rhône et du Mississippi.

Articles du même auteur

Daniel Estevez

Daniel Estevez est architecte, ingénieur en informatique fondamentale et professeur HDR à l’École nationale supérieure d’architecture de Toulouse. Il est également chercheur et coordinateur du groupe « Art, Architecture et Conception » au laboratoire de Recherche en architecture de l’ENSA Toulouse. Depuis 1995, son travail scientifique concerne l’étude des pratiques contemporaines de conception en architecture dans le contexte du numérique mais aussi en milieu critique.

Marion Howa

Marion Howa est architecte, diplômée en sciences politiques et enseignante-chercheuse vacataire à l’ENSA Toulouse. Doctorante en conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE), elle travaille depuis 2013 avec Christophe Hutin. Elle est coauteure du catalogue de l’exposition du Pavillon français. Sa recherche doctorale porte sur les possibilités d’action de conception des architectes à travers les outils issus des théories pragmatistes et de la transformation sociale.

Fanny Léglise

Fanny Léglise est architecte et docteure en architecture. De 2009 à 2015, elle assure la coordination éditoriale puis la rédaction en chef de L’Architecture d’aujourd’hui. Elle développe depuis 2016 une pratique indépendante au service des métiers de la ville en tant que chercheuse, auteure et commissaire d’expositions.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search